Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
LCS

9e semaine des LCS : les enjeux

9 semaines ça passe vite. Très vite même. La fin de la saison régulière du segment de printemps des LCS, c’est déjà maintenant ! Plus que jamais, les équipes de part et d’autre de l’Atlantique se battent pour leur classement, pour des positions de têtes de série, pour les dernières places en play-offs ou pour éviter les relégations. Jusqu’au bout, le combat va faire rage. Quels sont les enjeux de cette si importante neuvième et dernière semaine des League of Legends Championship Series ?

Pour elles, le plus dur est déjà fait. Elles, ce sont ces équipes qui ont déjà décroché leur sésame pour les play-offs, avant même la dernière semaine de la saison régulière de la compétition. En Amérique du Nord, elles sont quatre dans ce cas-là. En Europe la situation est plus claire encore, puisque les noms des six qualifiés sont déjà connus. Mais aucune de ces dix structures ne peut pourtant se permettre de se reposer sur ses lauriers.

Immortals ne doivent pas se relâcher

LCS NA - Spring Split - Week 8 - Immortals

A défaut de réussir la saison parfaite, les Immortals ont au moins assuré leur première place des LCS NA.

En LCS NA, Immortals caracole toujours en tête et se sont d’ores et déjà assurés de la première place à la fin de la saison régulière, synonyme de qualification directe en demi-finale des play-offs, lors de laquelle ils affronteront l’équipe la moins bien classée parvenue à ce stade de la compétition. En effet, à l’issue des quarts de finale, un nouveau classement a lieu pour déterminer, en fonction des résultats obtenus au cours de la saison régulière, qui aura la redoutable tâche d’affronter les premiers de cette même saison en demi-finale. Autant dire que ces derniers sont dans une position enviable. Immortals peuvent-ils pour autant attendre tranquillement leur futur B05 ? Rien n’est moins certain. L’équipe peut certes se vanter de n’avoir subi qu’une seule défaite jusqu’à présent, mais elle fait moins peur qu’avant. Leurs matchs de la huitième semaine n’ont pas été parfaits, loin s’en faut. Face à Dignitas notamment, les comparses de Heo « Huni » Seung-hoon ont joué à se faire peur. Fausse alerte ou vrai relâchement ? Cette semaine le dira peut-être. À moins que Kim « Reignover » Yeu-jin et compagnie ne veuillent simplement cacher leurs stratégies en vue des play-offs.

La lutte pour la deuxième place en Amérique du Nord

Derrière, deux équipes sont pour le moment à égalité pour la deuxième place et la qualification automatique en demi-finale. Counter Logic Gaming et Cloud 9 vont se livrer un duel à distance qui s’annonce épique pour éviter de se retrouver à la troisième place du classement. Le programme de CLG – matchs contre NRG puis Dignitas – s’annonce sur le papier légèrement plus simple que celui de C9, qui affronte Echo Fox et Team Liquid, mais aucun des deux mastodontes n’a le loisir de sous-estimer ses adversaires. Et s’ils parviennent à remporter chacun deux victoires, ils devront s’affronter directement lors d’un tie-breaker puisqu’ils n’ont su se départager en saison régulière, avec une victoire partout lors de leurs derniers affrontements.

LCS NA - Spring Split - Week 8 - TSM - YellowStar

YellowStar peut-il enfin apporter la cohésion et la capacité à prendre les bonnes décisions qui manquent à TSM ?

TSM dans le dur

Les Team Solo Mid occupent actuellement la quatrième place du classement et vont avoir besoin de toutes leurs forces pour y rester. Avec un match contre Immortals samedi puis contre NRG – qui les talonne au classement – dimanche, aucune erreur n’est permise. Quand on sait que TSM n’a même pas l’espoir d’accrocher le podium, nous pouvons affirmer que la semaine va être éprouvante pour Bora « YellowStar » Kim et les siens.

 

En Europe, la guerre de la première place

LCS EU - Spring Split - Week 8 - H2K - Forgiven

Comme l'an dernier, F0rgiven est en position de terminer la saison régulière à la première place, cette fois avec H2k.

Plus près de chez nous, en LCS EU, c’est la lutte pour la première place et plus généralement pour la position en play-offs qui va faire rage aujourd’hui et demain. G2 Esports, H2k-Gaming, Vitality, Fnatic, Origen et Unicorns of Love sont qualifiés pour l’après saison, mais bien malin qui pourra prédire dans quel ordre ils vont y arriver. Les trois premiers seront sur le podium et disposent d’une avance non négligeable sur leurs poursuivants, tant en termes de niveau de jeu affiché que de points. Il est donc fort possible qu’ils parviennent tous trois à remporter leurs deux matchs. Auquel cas Vitality sera troisième, tandis que G2 Esports et H2k devront en passer par un tie-break pour la première place. On en tremble d’excitation par avance !

Des égalités en LCS EU !

Derrière, la situation est plus confuse encore : les trois structures sont à égalité parfaite de points, avec neuf victoires et sept défaites chacune ! Entre Fnatic et Origen, les choses vont se décanter sans contestation possible : après une première journée à priori largement à leur portée, les deux rivaux vont s’affronter directement et malheur au vaincu ! L’occasion pour UoL de doubler ses adversaires dans la dernière ligne droite ? Pas vraiment. Non seulement l’équipe de Pierre « Steeelback » Medjaldi n’est pas au mieux de sa forme depuis quelques semaines, mais c’est en plus elle qui a le calendrier le plus chargé de la semaine, et de loin. Les licornes préférées des fans de LCS ont enfin le redoutable privilège de finir leur saison régulière par des matchs contre H2k puis G2 Esports. Une perspective qui fait peur, mais peut-être aussi la possibilité pour eux de servir d’arbitres dans la bataille pour la première place du classement.

LCS EU - Spring Split - Week 8 - Fnatic

Les joueurs de Fnatic parviendront-ils à conserver leur 4è place ?

LCS NA, trois équipes pour deux places en play-offs

Bien loin de ces préoccupations NRG, Team Liquid – à égalité pour le moment – et Echo Fox juste derrière peuvent encore accrocher l’une des deux dernières places qualificatives pour l’après saison. C’est en LCS NA que ça se passe et ça va barder ! Aucune de ces structures n’a la chance d’avoir un calendrier dégagé, bien au contraire. Chacune va avoir le plaisir douteux de se retrouver face à l’un des trois premiers du classement sans filet lors de cette dernière semaine. Pour ne rien arranger, NRG et Team Liquid caressent encore l’espoir de rafler la quatrième place à TSM ! On imagine que la tension est à son comble pour ces équipes, tentées de ne regarder qu’au-dessus d’elles mais qui risquent sur un instant d’inattention d’être envoyées plus vite que prévues en vacances par Henrik « Froggen » Hansen et compagnie.

La septième place, le lot de consolation

Team Impulse va se battre pour prendre la 7e place

Team Impulse va se battre pour prendre la 7e place

Ces derniers, eux aussi, jouent très gros. S’ils peuvent rêver de play-offs, ils peuvent encore également se retrouver en relégations ! Dignitas et Team Impulse ont encore mathématiquement la possibilité de finir septième et de garantir ainsi leur place au segment d’été des LCS. Les premiers n’ont qu’un espoir très maigre d’y parvenir puisqu’ils devront pour cela compter sur deux défaites de leurs adversaires directs et engranger deux victoires face à Team Liquid et CLG. Une tâche qui s’annonce à tout le moins dantesque. Le vrai danger pour Echo Fox porte donc le nom de Team Impulse. Ils n’ont qu’une victoire d’écart avec la bande de Froggen et ont un vrai coup à jouer face à Renegades, bons derniers du classement. Malgré tout, le roi d’Anivia conserve toutes les cartes en main : non seulement deux victoires lui assurent à minima de terminer septième, mais surtout Froggen et son équipe peuvent compter sur une très probable victoire d’Immortals contre Team Impulse dimanche. Néanmoins, sur le papier, rien n’est joué !

En Europe non plus les jeux ne sont pas faits, loin de là. Avec sa victoire contre Elements la semaine dernière, Splyce a non seulement rejoint la bande de Jérémy « Eika » Valdenaire au classement mais aussi remis à zéro les compteurs entre les deux équipes, à présent à une victoire partout dans leurs affrontements directs. Rassemblant leurs dernières forces, les joueurs d’Elements vont tenter de faire tomber Fnatic et H2K aujourd’hui et demain, tandis que Splyce vont essayer de faire de même avec G2 Esports et Vitality. Inutile de dire qu’il s’agit de tout sauf d’une sinécure. L’occasion peut-être pour Roccat de s’extirper de la neuvième place du classement pour arracher un tie-break, encore un, pour cette si convoitée septième place. Néanmoins il va falloir pour ça vaincre Giants Gaming mais surtout Vitality, encore eux. 

En bas de l’échelle, Renegades en Amérique du Nord et Giants Gaming en Europe sont promis aux relégations mais espèrent toujours que leurs changements d’effectifs de dernière minute suffiront pour ne pas terminer à la dixième et dernière place des LCS à l’issue de la saison régulière. Pour l’honneur bien entendu, mais aussi et surtout pour bénéficier d’un planning moins difficile lors du tournoi de promotion et donc maximiser leurs chances de concourir encore au plus haut niveau cet été.

La lutte va donc être âpre et sans pitié jusqu’au bout et à tous les niveaux dès aujourd’hui et jusqu’à dimanche pour la dernière semaine des LCS. Alors à vos écrans et bien entendu n’hésitez pas à nous dire en commentaire ce que vous attendez des quatre prochains jours !