Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
CHALLENGE FRANCE

Les précieux conseils de joueurs devenus internationaux

Triple champion de France pour l’un, plusieurs fois finaliste pour l’autre, Nisqy et Djoko sont deux joueurs emblématiques du Challenge France, qui aujourd’hui jouent en Challenger Series et LCS. Ils vous offrent leurs précieux conseils pour suivre leur trace.

Pour celles et ceux qui suivent la scène compétitive française de League of Legends, les noms de Yasin "Nisqy" Dincer et de Charly "Djoko" Guillard ne vous sont pas inconnus. Les deux joueurs se connaissent bien car ils se sont affrontés pendant plus de 2 ans lors des finales de compétitions. En effet, ils ont fait partie des meilleures équipes du pays, ont contribué à leur succès et surtout, ils ont écumé les compétitions à travers la France.

Aujourd’hui, Djoko est devenu le jungler de la Team Vitality (LCS) et Nisqy le midlaner de l'équipe Fnatic Acadamy (CS). Ils ont accepté de répondre à quelques questions à propos du Challenge France qu’ils connaissent bien, mais aussi donner leurs précieux conseils à celles et ceux qui souhaiteraient leur emboîter le pas.

Le début d’une carrière professionnelle

Djoko fut le jungler de l’équipe Imaginary Gaming puis Millenium, avec laquelle il s’est hissé au rang de numéro 1 français pendant plus d’un an et demi. Il a notamment remporté le Challenge France 2014, 2015 et 2016, faisant de lui un véritable champion. Une aventure qui a commencé en 2013.

“Lorsque je me suis qualifié pour la Coke League en Saison 3, l’ancêtre des Challenger Series, j’ai compris que j’avais un bon niveau et que je pouvais devenir joueur pro."

djoko-vitality

De son côté, Nisqy a préféré les mages et la midlane, jouant sous les couleurs d’InFamous, puis Melty e-Sport Club et enfin Team-LDLC. Terminant second des deux dernières éditions du Challenge France, il a aussi su se démarquer en soloQ face aux meilleurs midlaners européens. C’est d’ailleurs ces performances qui lui ont donné envie d’aller plus loin.

“J’ai voulu faire du jeu mon métier lorsque j’ai remporté des tournois en équipe mais surtout lorsque j'ai su rivaliser avec des Challengers professionnels en SoloQ”

Mais chacun d’entre eux ont dû conjuguer leur vie d’étudiant et le jeu, utilisant chaque minute disponible pour s’entraîner et monter dans le classement européen. “Difficile” pour Nisqy et Djoko, ce dernier rajoutant que tout de même, “ça valait le coup !

L’avenir de la scène française

Au sein du pays, il existe de nombreuses compétitions. Des dizaines d’équipes amateures ou semi-professionnelles se retrouvent donc plusieurs fois par an dans les quatres coins de la France pour se mesurer et tenter d'accéder à la plus haute marche du podium. Mais une véritable scène professionnelle a du mal à émerger. Pour Nisqy, c’est la structure des équipes qui doit s’améliorer.

De meilleurs coachs sont nécessaires, c’est quelque chose qui manque en France. C’est ce qui va permettre aux joueurs de se focaliser sur le jeu et d’appliquer des stratégies réfléchies en amont.

Mais pour le jungler des Vitality, “Les compétitions deviennent de plus en plus prestigieuses et gardent les équipes soudées”, ce qui est prometteur. C’est notamment le cas du Challenge France qui offre désormais aux 6 meilleures équipes du pays un titre de champion et l’opportunité de participer aux qualifications pour les Challenger Series.

arborescence-CF

Concernant l’avenir de la scène française, Djoko espère “qu’elle sera plus grande et plus organisée”, avec sûrement la vision d'un véritable écosystème professionnel national. Nisqy mise de son côté sur Riot Games pour son développement, préférant attendre les investissements futurs.

Comment suivre leurs pas ?

Ayant participé à de nombreuses éditions du Challenge France, nous avons d’abord demandé à nos deux francophones quels étaient leurs conseils pour qu’un joueur amateur puisse un jour participer à la Coupe de France et potentiellement commencer une carrière.

Continuer à vous donner à fond même si vous perdez espoir” répond Nisqy, privilégiant l’aspect mental de la progression, tandis que Djoko est plus pragmatique : “Le travail paie toujours alors il ne faut jamais s’arrêter” ! Deux messages utiles pour tous les joueurs de League of Legends qui voient saison après saison leur classement et leur niveau s’améliorer. Vous l’aurez compris, vous êtes en bonne voie, même si c’est de plus en plus compliqué !

ladder-euw-creen

 

Mais pour les joueurs qui participent au Challenge France et qui rêvent d’être repérés, Nisqy a d’autres conseils : “Ne négligez pas la SoloQ, elle vous permettra de monter dans le ladder, de vous entraîner face aux meilleurs et de vous faire votre place. Et surtout, n’insultez jamais vos coéquipiers”. Le jeu en équipe est donc important, mais améliorer son niveau de jeu individuel vous donnera toutes les chances d’attirer l’attention sur vous !

 

 

Pour conclure, nous avons demandé à Djoko et Nisqy de nous donner leurs pronostics pour ce Challenge France 2017. L’ancienne équipe du jungler reste forcément dans son coeur et Nisqy se range aussi de son côté : ce sera Millenium qui remportera le titre de champion !

Merci à ces deux joueurs et bonne chance dans la faille pour vos prochains matchs.