Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
ACTUALITÉ

Challenge France : Millenium vs e-gaulois en demie

Mercredi 20 janvier aura lieu, en ligne, la première demi-finale du Challenge France. Comme l'an dernier Riot Games organise cette compétition qui réunit 8 équipes. Particularité : comme c'est un tournoi francophone, les équipes doivent aligner au moins trois joueurs francophones (belges, luxembourgeois et bien sûr français). La finale aura lieu en LAN à la Lyon Esport #9, au palais des Sports de Lyon, le 26 février 2016. Nul doute que tant Millenium que e-gaulois voudront être de la partie.

L'affiche regroupe beaucoup de noms bien connus des fans francophones de League of Legends. Millenium contre e-gaulois, c'est le BO3 au programme de la première demi-finale du Challenge France samedi prochain. C'est aussi l'affrontement entre deux équipes proches de la structure française Millenium : la première, bien évidemment, est soutenue par la filiale de Webedia tandis que le toplaner et le jungler de la seconde sont des streameurs partenaires de l'entreprise. Mais les points communs s'arrêtent là.

 

Millenium, une synergie forgée par le temps de jeu

Les deux équipes se distinguent sur de nombreux point, à commencer par le temps de jeu passé ensemble. Le cœur de l'équipe Millenium joue en effet en duo depuis octobre 2014. Il s'agit des français Quentin « Kaze » Gourbeix et Charly « Djoko » Guillard, respectivement toplaner et jungler actuels de Millenium. Ceux-ci sont en effet présents depuis la première itération de l'équipe, les Frères du Purgatoire, en octobre 2014. Groupe volontiers provocateur, notamment sur les réseaux sociaux, ils démontrent assez vite du potentiel mais manquent d'organisation pour vraiment percer. Ils sont tout de même recrutés en janvier 2015 par Imaginary Gaming et remportent dans la foulée la première édition du Challenge France et la Lyon Esport #8. En juin 2015, le support néerlandais Casper « masterwork » Van Kampen les rejoint en remplacement d'Andréas « Sardoche » Honnet. Le premier membre non-francophone de l'équipe leur fait passer un premier palier et reste de l'aventure quand tout le groupe rejoint Millenium.

En face, les e-gaulois n'ont que quelques courts mois d'existence à leur compte. Certes, le toplaner Julian « Gob »Treguer et le jungler Alexandre « Narkuss » Mege ont déjà joué ensemble au sein de Millenium Spirit, mais plus d'un an s'est écoulé avant qu'ils ne soient à nouveau en équipe ensemble. Avantage Millenium donc au niveau de l'expérience en commun et de la synergie développée entre tous les joueurs.

 

David contre Goliath

Sur le papier, avantage Millenium à tous les étages à vrai dire. Les deux adversaires se différencient en effet par le niveau de jeu affiché jusqu'à présent dans le tournoi. Millenium a littéralement écrasé sa poule. Ils n'ont pas laissé la moindre parcelle de chance à leurs adversaires et se sont même payés le luxe de s'amuser un peu avec la nourriture. Il faut dire que depuis novembre 2015 et le remplacement de leurs deux carry, les frères Brian « Bloos » Bioli pour la midlane et le carry AD Beverly « Myw » Bioli, l'équipe a changé de dimension. Elle est passée d'une bonne équipe nationale limitée par un midlaner dont seul le Twisted Fate est véritablement au-dessus du lot à une machine de guerre respectée au niveau européen, fraîchement qualifiée pour la prochaine saison des Challenger Series. Avec le grec Prodromos « I Look Pretty » Kevezitidis sur la voie du milieu et le jeune prodige français d'à peine 16 ans Steven « Hans-Sama » Liv au poste de carry AD, Millenium a littéralement explosé. Caractérisée par un jeu méthodique, léché et une coordination impressionnante, l'équipe peut légitimement faire peur à n'importe quelle structure européenne hors-LCS. Pas étonnant alors que l'organisation barrée d'un M soit l'immense favorite de ce Challenge France 2015.

À côté, e-gaulois fait donc figure de petit poucet. L'équipe, qui a terminé deuxième de sa poule, a eu toutes les peines du monde à se qualifier pour les demies-finales et a dû passer par deux tie-breaker pour s'y hisser. Ils ont démontré lors de leurs matchs un talent certain mais aussi une inconstance préoccupante, tant au niveau de la synergie des cinq joueurs que sur le plan individuel. Certes, le carry AD Rim-Raimon « Nono » Amanieu  a été en LCS en saison 3 avec Against All Authority, mais cela fait quelques années qu'il n'a pas eu l'occasion d'approcher le haut niveau. Quant au midlaner Alexis « Unknown Baguette » Barrachin, anciennement connu sous le nom « Melon », il est plus connu pour ses talents de streameur que pour ses capacités sur la faille de l'invocateur, même si le joueur semble en progression depuis un an. Idem pour Alexandre « Narkuss » Mege. Figure de l'esport français dont il est l'un des streameurs les plus populaires, le jungler est un monstre sur Fiddlesticks mais n'est pas au même niveau sur ses autres champions. Surtout, malgré une excellente vision de jeu, il a parfois tendance à prendre les mauvaises décisions, voire à perdre sa concentration quand la partie ne se déroule pas comme prévu pour lui et a montré ce travers à plusieurs reprises au cours de la phase de groupes du Challenge France 2015.

Au niveau individuel le seul joueur des e-gaulois à être supérieur à son vis-à-vis est Julian « GoB » Treguer, constamment l'un des meilleurs toplaners francophones hors LCS ces deux dernières années. Malheureusement le joueur semble accuser un petit coup de mou ces derniers mois.

 

Rien n'est jamais joué à l'avance

Surtout, League of Legends est un jeu d'équipe et il n'y a clairement pas photo sur ce plan. Millenium, en théorie, devrait donc se qualifier sans coup férir pour la finale du Challenge France 2015. Oui mais voilà, ça c'est en théorie. La glorieuse incertitude du sport s'applique bien évidemment aussi à l'e-sport, donc nous ne sommes jamais à l'abri d'une surprise. Si Millenium se relâche, si GoB est dans une forme de carry, si Narkuss sort un « GG call Nash » de génie, alors le niveau sur le papier n'aura aucune importance. Après tout, la seule vérité est celle du match. Pour la découvrir en direct, rendez-vous mercredi 20 janvier à 20h et que le meilleur gagne !Allez-vous soutenir les favoris ou au contraire prendre le parti des outsiders ? Dites-le-nous dans les commentaires !