Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
msi

CLG représentera l'Amérique du Nord à Shanghai

Une sacrée fin pour le segment printanier des LCS NA 2016. Lors d'un classico qui rentrera dans l'histoire tant il était riche en tension et en retournements de situations, Counter Logic Gaming a mis à terre son rival TSM.

Il est désormais temps pour CLG de se tourner vers son prochain défi : monter sur la scène internationale et prouver que l'Amérique du Nord a sa place parmi les meilleurs joueurs du monde. L'équipe a déjà échoué à ce niveau par le passé, ce qui a évidemment d'autant plus alimenté sa détermination. Cela fait des mois que CLG rêve de représenter sa région au niveau international, en disant notamment qu'ils veulent « tout gagner ». Maintenant qu'ils sont les maîtres en Amérique du Nord, leur regard se tourne naturellement vers le Mid-Season Invitational à Shanghai.

MSI

Des hauts et des bas en Amérique du Nord

Il y a eu de nombreux changements dans les effectifs des équipes juste avant le segment printanier des LCS NA 2016. L'arrivée de joueurs venus de Corée et d'Europe a fait de ce segment l'un des plus compétitifs jamais vus en Amérique du Nord. Et si les nouveaux venus en Amérique doivent se confronter à la barrière de la langue et au mal du pays notamment, ils ont certainement enrichi cette région. Prenez ces nouvelles compositions, ajoutez une meilleure infrastructure, plus d'argent, de nouveaux sponsors, et vous obtiendrez quelques-uns des matchs les plus explosifs auxquels nous avons pu assister aux LCS NA.

Il n'a pas fallu longtemps pour qu'un équilibre des forces émerge du segment printanier NA 2016. Des équipes telles que Renegades et Team Dignitas ont bien arraché quelques victoires, mais n'ont pas pu briller sur le long terme. De leur côté, Counter Logic Gaming et Cloud9 ont montré qu'elles étaient à la fois fortes et polyvalentes. Mais ceux qui ont mis la barre le plus haut, avec leur score de 17-1 sur la saison régulière, sont les Immortals. Quelle est cette équipe qui a réussi à faire chuter une fois les titans ?

Les champions du segment printanier des LCS NA 2016 : Counter Logic Gaming.

En se préparant aux play-offs des LCS NA, toutes les équipes avaient clairement pour ambition de gagner les LCS NA et de participer au MSI pour prouver la valeur de leur région aux yeux du monde. C'est la réputation de l'Amérique du Nord qui était en jeu, après leurs résultats désastreux en deuxième semaine des phases de groupe du mondial 2015. Même la victoire pénible de TSM aux IEM Katowice contre Team WE n'avait été perçue que comme un coup de chance. Les plus grands talents d'Amérique du Nord avaient tout à prouver, et chaque équipe rêvait de devenir celle qui rendrait ses lettres de noblesse à la région.

Bien que les Immortals aient écrasé leurs adversaires du segment régulier et que les petits nouveaux de Liquid aient atteint le top niveau, ce sont les vieux rivaux de CLG et TSM qui se sont finalement affrontés en finale printanière des LCS NA. CLG a enregistré des résultats constants lors de cette saison, tandis que TSM a enfin rebondi après leur score discutable de 9-9 et est redevenue une équipe dominante lors des play-offs.

Les deux équipes légendaires voulaient représenter l'Amérique du Nord à Shanghai, et après un affrontement à couteaux tirés en trois manches gagnantes, c'est finalement CLG qui a remporté son deuxième titre.

CLG

Nouveaux venus, nouveaux défis

L'histoire de CLG dans la saison 2016 a commencé avec l'un des transferts les plus surprenants de l'histoire de League of Legends, quand leur carry AD star depuis quatre ans, Doublelift, est parti rejoindre le rival TSM... Autrement dit, l'équipe qu'il avait constamment méprisée depuis la saison 2.

Mais en plus de Doublelift, le mid-laner Pobelter a également quitté l'équipe. Avec le départ de deux membres clés qui avaient gagné le segment d'été 2015, beaucoup se demandaient si CLG allait pouvoir s'en remettre, ou si elle allait renouer avec l'équipe CLG de la vieille époque, connue pour sa composition instable et sa forme discutable.

D'autres équipes auraient cherché des grands noms ayant des résultats impressionnants à leur actif pour combler les vides. Mais CLG a préféré privilégier des joueurs qui marcheraient bien avec l'équipe. Ils ont procédé à des promotions en interne, en sachant que les rookies avaient déjà une bonne synergie avec les vétérans de l'équipe principale. Ils ont donc fait appel à de nouveaux talents : Huhi, auparavant mid-laner remplaçant de l'équipe, et Stixxay, de leur équipe Challenger.

La composition finale de Counter Logic Gaming pour le segment printanier était ainsi :

TOP-LANER  Darshan « Darshan » Upadhyaha

JUNGLER : Jake « Xmithie » Puchero

MID-LANER : Jae-hyun « Huhi » Choi

CARRY AD : Trevor « Stixxay » Hayes

SUPPORT : Zaqueri « Aphromoo » Black

Il restait trois vétérans au sein de CLG, et il se trouvait qu'ils faisaient partie des meilleurs joueurs d'Amérique du Nord. Aphromoo est l'un des meilleurs supports de la région, notamment avec sa maîtrise de Bard et ses prises de décisions toujours très calmes et posées. Xmithie n'a cessé de parfaire son contrôle de la carte, et se fait toujours un plaisir d'aider les membres de son équipe à prendre de l'avance sur leur voie. Darshan continue d'exceller dans son rôle de top-laner. Nous savons tous qu'il serait capable de faire un split-push à travers une montagne, mais il a aussi prouvé qu'il était capable de s'adapter à la meta.

La grande particularité de la nouvelle équipe CLG ne vient toutefois pas de ses vétérans ou de leurs performances passées, mais de l'insistance avec laquelle ils veulent jouer en équipe. Les analystes et les fans ont considéré que Stixxay et Huhi étaient des retours en arrière par rapport à leurs prédécesseurs. Il s'agit pourtant d'un groupe de cinq personnes qui marche réellement en tant qu'équipe, chaque joueur rentrant totalement dans son rôle, pour un résultat bien plus solide que la concurrence où se bousculent les stars. Les trois vétérans ont fait tout leur possible pour que Stixxay et Huhi se sentent le plus à l'aise possible, que ce soit sur la Faille ou en dehors.

CLG a réussi à obtenir des performances solides pendant tout le segment. Là où Cloud9 a mené des parties dynamiques et TSM a profité d'un retournement de situation de dernière minute, CLG a simplement gardé la tête sur les épaules et a réussi à dominer la compétition. Les critiques se demandaient si les changements de joueurs allaient porter leurs fruits. Les résultats de CLG lors de ce segment l'ont démontré sans aucun doute possible.

CLG

Racheter ses erreurs

Le Mid-Season Invitational 2016 ne sera pas la première fois que CLG se trouvera devant le public international, mais cet événement sera celui qui lui donnera une occasion de se racheter. Les deux derniers événements internationaux majeurs auxquels les CLG ont participé étaient les IEM Katowice et le mondial 2015. Aucun des deux ne leur a apporté la gloire : Fnatic les a battus 2-1 à Katowice et ils ont beaucoup souffert dans leur groupe contre Flash Wolves et KOO Tigers (devenus Rox Tigers). CLG va donc arriver à Shanghai avec l'espoir de prouver qu'ils sont des concurrents légitimes à l'échelle internationale.

Avant le match en trois manches gagnantes contre TSM qui a fait d'eux les champions du segment printanier, beaucoup auraient considéré Huhi et Stixxay comme les maillons faibles de l'équipe. Mais les deux carrys ont fait montre de belles performances lors de la finale. Ils ont incontestablement contribué à la victoire de leur équipe, entre les dégâts bruts de Stixxay et la polyvalence de Huhi. Ils ont tous les deux démontré qu'ils avaient joué un rôle crucial dans le succès de CLG. S'ils arrivent à reproduire cette stratégie à Shanghai, dans la salle remplie à craquer du Mandalay Bay, ils récidiveront certainement.
 

Lors de leur dernière apparition à l'échelon international, aux IEM Katowice, les CLG n'ont pas su s'adapter à la meta et ont été punis en conséquence. S'ils veulent prouver leur valeur (et celle de leur région) au niveau mondial, ils devront compter sur leur entraîneur et sur leur capacité à s'adapter à leurs concurrents du reste du monde. Ils ont prouvé qu'ils en étaient capables en finale du segment printanier. Il est maintenant temps de le prouver au MSI. 

CLG

À cinq contre le reste du monde

Au segment printanier des LCS NA 2016, Counter Logic Gaming a fait bien plus que survivre à ses changements de joueurs. Elle a démontré qu'elle pouvait prospérer dans ces conditions, et qu'elle en sortait même grandie.

Maintenant que les CLG ont conquis l'Amérique du Nord (une nouvelle fois), leur prochain défi est de triompher de leurs concurrents internationaux. Le Mid-Season Invitational 2016 sera le lieu idéal pour en juger. CLG cherchera à racheter ses précédents échecs à cet échelon, mais avec sa composition actuelle (et un jeu d'équipe plus concerté), les fans peuvent espérer que cette année sera celle de la consécration pour leur équipe.