Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
ACTUALITÉ

Comment Corki est arrivé sur la voie du milieu ?

Corki était l’un des 40 premiers champions à faire son entrée dans les champs de justice en septembre 2009. Et si l’artilleur téméraire a longtemps patrouillé sur la voie du bas en tant que carry AD, c’était sans compter sur la refonte dont il a bénéficié pour la saison 6. Depuis, Corki est joué à tous niveaux, tant sur la voie du bas que sur celle du milieu. Nous avons rencontré James « Statikk » Bach, game designer (concepteur de jeu) et leader de ce travail de rénovation afin de savoir comment s’opèrent de si grands changements dans League of Legends.

James "Statikk" Bach

James "Statikk" Bach est responsable de l’équipe des mises à jours sur les champions

Après des études universitaires de neurosciences et d’informatique, James « Statikk » Bach est arrivé à Riot Games il y a presque 6 ans maintenant et a travaillé dans plusieurs départements liés au gameplay (système de jeu) pour finalement devenir lead designer (chef de l’équipe des concepteurs) des mises à jours sur les champions depuis plus d’un an et demi maintenant. « Les choses les plus marquantes sur lesquelles j’ai travaillé sont sûrement les reworks de Sivir, Evelynn, Gankplank... », nous dit-il. Et si au début de la saison 2016, les tireurs se sont retrouvé sous les feux des projecteurs, c’est que selon lui « ils nous donnaient l'impression de faire plus ou moins tous la même chose. Et aussi sympathiques soient-ils, il était important que chacun ait des caractéristiques différentes pour que les joueurs aient une bonne raison de sélectionner ce champion plutôt qu’un autre ». Ainsi a vu le jour un long projet de refonte des tireurs pour que ces-derniers se voient attribuer des atouts, des caractéristiques et une identité qui leur soit propre. 

Corki fait peau neuve

Une fois que le champion qui bénéficiera d’une mise à jour est sélectionné, commence alors un long travail consistant à déterminer quelle est l’essence du personnage et ce qui le définit : « on se demande alors quelle est la chose la plus importante pour ce champion. Par exemple, pour Taric, qu’est-ce-qui le caractérise ? Est-ce-que ce sont ses gemmes, le cristal, est-ce-que c’est son marteau ? Ou bien ce sont ses cheveux et son incroyable look ? », nous explique James. Dans le cas de Corki, il nous raconte que c’est selon lui un champion « emblématique des personnages qu’on peut avoir dans League of Legends... Il a cette moustache folle, il pilote un hélicoptère qui n’a pas l’air de faire la bonne taille pour lui, il a tous ces éléments excentriques et rigolos qui vous font vous dire, c’est vraiment League of Legends. Il représente ce genre d’esprit pour moi… J’étais content de pouvoir le retravailler, c’est sûr ! », et pour James ce qui définit Corki, au-delà de son apparence un peu loufoque, c’est sa témérité : « Ce personnage est censé aimer prendre des risques. Si vous lisez sa biographie, il aime poser des bombes, il aime aller au combat, c’est pour cette raison qu’il s’est engagé dans la League. Partant de là, on a regardé des vidéos de raids aériens et on a été inspiré par cette idée ».

Corki package design
Ébauche du chargement de Corki avant sa forme finale

Ébauche du chargement de Corki avant sa forme finale

Avec la mise à jour de Corki, ce-dernier s’est vu attribuer plusieurs mécaniques supplémentaires. L’un des changements majeurs apporté au Yordle arrive à partir du niveau 6 et permet à Corki de retourner à sa base pour y récupérer une caisse de roquettes et de bombes. Avec ce chargement, il devient Super-Corki et profite d'une vitesse de déplacement de base accrue. Son sort Valkyrie (Z) est également amélioré, devenant une Méga Valkyrie surchargée qui largue du napalm sur une large zone, brûlant et ralentissant les ennemis. Cette Méga Valkyrie donne au champion plus de mobilité pour passer d’une voie à l’autre et il s’agit d’un atout de taille pour initier les combats d’équipe. Dans le cas d’une utilisation défensive, cette compétence lui permet de se repositionner lors dans la mêlée ou de sortir d’une zone dangereuse tout en infligeant des dégâts colossaux…

Pour contrebalancer les avantages de cette nouvelle arme spéciale, la portée de la Valkyrie “normale” a été réduite pour le forcer à sortir de sa zone de confort. 

Et si Corki a toujours été le tireur qui infligeait plus de dégâts magiques que ses compères, son nouveau passif va creuser l’écart : ses attaques de bases infligeant désormais 50% de dégâts physiques et 50% de dégâts magiques.

Différentes animations ont été étudiées pour la Méga-Valkyrie

Différentes animations ont été étudiées pour la Méga-Valkyrie

La conquête de la voie du milieu

Avec tous ces nouveaux atouts en main, il n’en fallait pas plus pour que Corki parte à la conquête de nouveaux territoires ! Et c’est sur la voie du milieu que Corki et sa Machine Destructrice de Reconnaissance (MDR) ont atterri. Pour James et son équipe, la nouvelle popularité de Corki sur la voie du milieu n’était pas intentionnelle mais n’en est pas moins logique : « On savait que c’était un risque de les [les tireurs] faire changer de voies, mais c’était aussi une façon d'être sûrs que chaque personnage était vraiment unique. On était ouvert à cette option. Pour Corki, on se disait : « s’il va sur la voie du milieu, c’est bien »… Nous ne l’avons pas retravaillé dans ce sens mais c’est arrivé comme ça. »

Selon Eika, Corki est un champion très puissant sur la voie du milieu

Selon Eika, Corki est un champion très puissant sur la voie du milieu

Preuve de son efficacité sur ce nouveau terrain, il est le seul champion à avoir été joué par les 10 midlaners des LCS EU lors de la saison régulière. Il a été sélectionné 20 fois en tant que midlaner et en est ressorti 12 fois victorieux en faisant une moyenne de 730 dégâts par minutes. Jérémy “Eika” Valdenaire, le midlaner français de Elements nous explique que « Corki est un pick très disputé au mid parce qu’il peut perma-push (mettre une pression constante) et permet donc au jungler de faire un peu ce qu’il veut dans la jungle adverse ou dans la sienne ». Parallèlement à la refonte des Tireurs, certains objets ont été ajoutés pour la nouvelle saison et donnent au Yordle « un power spike (pic de puissance) assez dingue ! Avec la Force de la Trinité - en farmant assez bien on peut l’avoir vers 13 minutes - et on peut assiéger facilement. Ensuite, avec 3 items : Lame d’Infini, Canon Ultrarapide et Force de laTrinité, c’est juste un monstre en fait. Les tanks ne peuvent pas y faire grand-chose car il fait des dégâts physiques et magiques ». 

L’artilleur téméraire est tout de même encore très joué sur la voie du bas, où il a été invoqué pas moins de 30 fois lors de la saison régulière des LCS EU et en est ressorti vainqueur 15 fois avec en moyenne 575 de dégâts par minute. Le Yordle à moustache y est donc un peu moins victorieux et fait moins de dégâts mais il reste néanmoins un Carry AD de choix, qui a maintenant plus d’une corde à son arc ! Cette nouvelle aptitude à jouer sur différentes voies lui donne une flexibilité très recherchée, permettant de garder vos ennemis dans le flou lors de la phase de sélection des champions. Ceux-ci auront du mal à invoquer le héros idéal pour vous contrer.

Avec toutes ses nouvelles qualités, êtes-vous devenus des joueurs invétérés de Corki ? À vous de nous dire en commentaires ce que vous pensez du Corki 2.0 et où et comment vous aimez le jouer !