Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
TRUCS & ASTUCES

Deficio, ses conseils pour devenir un meilleur midlaner

Bien que chaque rôle dans League of Legends ait une courbe de progression quasiment infinie, cela est encore plus vrai sur la voie du milieu. Un mid-laner doit comprendre qu'il a la capacité d'avoir un impact sur toutes les voies. Certains joueurs préfèrent les duels spectaculaires et écraser leur adversaire direct, tandis que d'autres vont plutôt passer d'une voie à l'autre pour soutenir leur équipe en mettant une pression intelligente sur les voies et en surgissant quand les adversaires s'y attendent le moins. Quelle que soit votre façon de jouer préférée, il est important d'apprendre à contrôler la voie du milieu et, par la suite, à contrôler la partie.

Je suis allé à la rencontre de certains des plus grands noms d'Europe, en m'arrêtant auprès d'autres visages familiers, pour parler de ce qu'il y a de plus important sur la voie du milieu.

ÉCHEC ET MAT

League of Legends me fait toujours penser aux échecs. L'objectif principal est d'agir en équipe pour que votre adversaire se retrouve dans une situation où il ne peut plus rien faire de bon. Lentement mais sûrement, vous prenez tout ce qu'il a jusqu'à pouvoir abattre son roi et gagner la partie. Les membres de votre équipe ont tous le même objectif, mais chacun a sa propre partie d'échecs à mener contre son adversaire direct. Le mid-laner est la reine de notre jeu d'échecs : il peut avoir un impact n'importe où sur la carte et sera toujours une menace à parer en priorité.

Suivre un combat entre deux équipes est bien plus facile que de suivre chaque combat individuel pendant la phase de laning. La caméra ne pouvant montrer qu'une voie à la fois, nous ratons beaucoup de petits détails. Il est important de comprendre qu'un très bon joueur peut obliger son ennemi à combattre s'il veut espérer s'en sortir. En cas d'échec, vous vous retrouverez avec un déficit de sbires tués, vous mettrez moins de pression sur la carte et, au bout du compte, vous aurez très peu d'impact sur la partie par rapport à votre adversaire.

Je suis allé voir Perkz, Sencux, Pr0lly et Bjergsen pour obtenir quelques conseils que vous pourrez mettre à profit lors de vos parties, mais qui vous aideront également à mieux comprendre ce qu'il se passe sur la voie du milieu quand vous regardez des matchs professionnels. Les trucs et astuces que nous aborderons sont les suivants :

  • Roaming
  • Comment jouer avec et contre Téléportation
  • Jouer du côté où vous êtes fort
  • Échanger des coups
  • Gravir les échelons
Deficio est un ancien joueur professionnel, devenu caster et analyste des LCS EU depuis 2014

Deficio est un ancien joueur professionnel, devenu caster et analyste des LCS EU depuis 2014

ROAMING

Perkz a été élu rookie du segment de printemps, et son équipe, G2 Esports, est actuellement en tête du classement des LCS EU. Perkz est célèbre pour son style agressif et son « roaming », ses décalages sur les autres voies pour essayer d'y avoir un impact. Savoir quand se décaler est la clé : « si vous tuez un champion sur votre voie, alors il vaut mieux aller ensuite creuser votre avantage sur les autres voies. Repoussez toujours les vagues de sbires avant de faire du roaming », explique Perkz. « Si vous jouez un assassin en compétition, vous devriez toujours chercher à vous décaler pour mettre la pression sur la carte. Vous avez toujours un gap-closer, vous pouvez faire des duels tôt dans la partie et vous devez chercher à déclencher un effet boule de neige. »

Cela s'applique aux assassins, qui jouissent d'une grande mobilité, mais jouer avec un mage plus lent, comme Viktor, peut changer votre façon de jouer en début de partie. « Viktor doit se contenter de pousser sur sa voie jusqu'à ce qu'il obtienne la deuxième amélioration de son Cœur Hextech », dit Perkz. « Une fois que vous avez bien farmé et que vous êtes fort, vous pouvez commencer à jouer de façon plus agressive. »

JOUER AVEC ET CONTRE TÉLÉPORTATION

Perkz

Perkz compte parmi les meilleurs midlaners d'Europe.

Téléportation est un sort d'invocateur incroyablement utile et important sur la scène compétitive ; il peut souvent décider de celui qui sera victorieux sur la voie et de celui qui aura le plus d'impact sur la carte. « Quel que soit votre champion, avec Téléportation, vous pouvez jouer agressivement dès le début de la partie », affirme Perkz. « Poussez sur votre voie, pokez et échangez des coups, puis utilisez votre TP pour revenir instantanément sur la voie et avoir de meilleurs timings. Après votre premier Rappel, quand vous revenez avec votre TP, poussez continuellement sur votre voie de sorte que votre adversaire ne puisse pas facilement rentrer à sa base. Quand vous avez une TP, votre première utilisation de ce sort doit servir à revenir sur votre voie. Ensuite, ne vous en servez plus de cette manière, sauf si votre tourelle est en danger. Cherchez toujours à vous téléporter sur les voies latérales pour aider vos alliés à prendre l'avantage. »

Jouer contre un adversaire ayant Téléportation peut être difficile si vous n'avez pas sélectionné ce sort, il est donc important de savoir comment s'adapter à cette situation. « C'est toujours difficile de jouer contre quelqu'un qui a une TP », dit Perkz. « Il faut bien réfléchir : n'échangez pas bêtement des coups, ou votre adversaire pourra mieux utiliser Rappel que vous. Ne jouez pas agressivement contre quelqu'un qui a une TP, sauf si vous savez que vous pouvez le tuer (avec l'aide du jungler, potentiellement). Mieux vaut farmer et ne pas s'exposer. »

Quel que soit votre champion, avec Téléportation, vous pouvez jouer agressivement dès le début de la partie.

Perkz

Quand vous prenez Téléportation, comprenez bien que vous sacrifiez un sort d'invocateur offensif qui aurait pu avoir un impact sur les combats d'équipes en fin de partie, sans parler du handicap que vous vous donnez pour les duels. Les champions tels que Vladimir ont besoin de la mobilité offerte par Fantôme pour vraiment dominer en fin de partie, c'est pourquoi je conseille de ne pas prendre Téléportation avec Vladimir sur la voie du milieu. 

JOUER DU CÔTÉ OÙ VOUS ÊTES FORT

Jouez là où votre vision est la plus forte. Il est beaucoup plus facile de jouer de façon agressive et d'esquiver les ganks si l'ennemi doit ganker depuis l'autre côté de la voie.

Sencux

Jouer du côté où vous êtes fort peut vouloir dire plusieurs choses dans League of Legends. Si on parle de la phase de laning, par exemple, cela peut désigner le côté de la voie sur lequel vous avez intérêt à demeurer. Sencux, le mid-laner de Splyce, dit combien il est important de rester sur un côté particulier de la voie pendant la phase de laning. « Jouez là où votre vision est la plus forte. Il est beaucoup plus facile de jouer de façon agressive et d'esquiver les ganks si l'ennemi doit ganker depuis l'autre côté de la voie. » Perkz va dans le même sens, en affirmant : « si le mid-laner ennemi se déplace d'un côté de la voie, cela signifie qu'il veut vous voir courir de l'autre côté. Cela indique souvent qu'il tente de préparer le terrain à une attaque de son jungler. » Cela met en relief l'importance de toujours analyser les mouvements de l'ennemi sur les voies.

Vous pouvez améliorer votre avantage sur un côté en particulier avec des balises roses. Les balises roses vous offrent une vision complète de la zone, tout en réduisant celle de votre ennemi. Si vous jouez sur un côté avec votre balise rose, vous assurez votre propre couverture tout en créant un risque pour le mid-laner adverse. S'il n'a pas de vision sur cette zone, il ne peut pas vous attaquer de ce côté de la voie, de peur de subir un gank de votre jungler. C'est une erreur classique que j'ai souvent l'occasion d'observer. 

Jouer du côté où vous êtes le plus fort, cela ne concerne pas que la voie mais la carte tout entière. Vous vous retrouverez souvent dans une situation dans laquelle une voie est en train de l'emporter tandis qu'une autre perd, et choisir sur laquelle porter votre effort est extrêmement important, s'il faut en croire Bjergsen (TSM). « Il me paraît vital de comprendre comment se développe la partie. À chaque fois que vous rentrez à la base, appuyez sur TAB pour voir qui se débrouille et qui souffre dans votre équipe.

En général, on a tendance à vouloir jouer du côté où l'équipe s'en sort le mieux pour exploiter son avantage : passer trop de temps à jouer aux côtés des coéquipiers les plus faibles peut vous mettre en retard, car vous serez globalement toujours plus faible dans les combats de ce côté de la carte. Vous devez également identifier les voies sur lesquelles vous pouvez vous décaler et tenter de frapper fort. Si vous avez Irelia sur la voie du haut et si votre support sur la voie du bas est une Janna qui ne dispose pas d'un fort contrôle de foule, il sera sans doute plus facile d'obtenir des résultats en haut. »

Splyce

En troisième semaine des LCS EU, Splyce occupe la 4e place du classement.

ÉCHANGER DES COUPS

Le plus important, sur la voie, c'est la manière dont vous vous situez dans les affrontements contre votre adversaire. Je ne peux pas améliorer vos mécaniques personnelles, mais je peux vous expliquer quel est le moment opportun pour échanger des coups avec votre ennemi dans le but de prendre l'avantage sur la voie. Une des choses les plus importantes que les nouveaux joueurs pros apprennent, c'est l'art de punir leur adversaire.

« Quand j'ai commencé à jouer en compétition, j'ai rapidement appris que les autres pros se défoulaient sur moi à chaque fois que je tentais de tuer un sbire », explique Sencux. « Vous devez utiliser vos skillshots ou attaquer l'ennemi quand il cherche à achever un sbire. Il faut à tout prix punir l'ennemi quand il veut tuer un sbire : forcez-le à choisir entre le coup de grâce ou un échange de coups avec vous. »

On remarque immédiatement quand un adversaire cherche à tuer un sbire, préparez-vous à attaquer dans la zone où il s'arrêtera pour achever un sbire. Pr0lly, l'entraîneur de H2K (lui-même un ancien mid-laner professionnel), est riche en conseils sur la manière de jouer sur votre voie en fonction des situations, que vous jouiez un mage doué pour le poke ou un assassin cherchant le contact.

Si vous jouez avec un champion à poke comme Xerath, essayez de faire progresser votre vague de sbires pour aller frapper l'ennemi sous sa tourelle

PR0LLY

« Si vous jouez avec un champion à poke comme Xerath, essayez de faire progresser votre vague de sbires pour aller frapper l'ennemi sous sa tourelle », dit-il. « Si vous jouez, mettons, un assassin, alors mieux vaut ne pas repousser l'adversaire mais l'attirer au milieu de la voie, vous aurez ainsi assez d'espace pour le poursuivre et parfois même le tuer. »

Comprendre les facteurs qui influencent le début de la partie est essentiel pour réussir sa phase de laning, ce qui inclut une bonne connaissance des pics de puissance des champions (l'enchaînement AZ de LeBlanc au niveau 2 détruit tout sur son passage) et des moments où vous prenez un niveau (il faut tuer 7 sbires pour passer au niveau 2. Avancez dès que le 7e sbire est sur le point de mourir : votre supériorité en puissance sur le niveau 1 lorsque vous êtes au niveau 2 est considérable et vous pouvez rapidement prendre l'avantage sur la voie). « Attention à ne pas trop gaspiller de mana au début si votre champion n'accède à sa compétence principale qu'au niveau 3 », ajoute Pr0lly. « Échanger des coups à ce stade est beaucoup plus avantageux... à condition d'avoir du mana pour ça ! »

Pr0lly a un ultime conseil pour vaincre sur la voie du milieu : « jouez Ziggs ou vous perdrez ! »

Bjergsen

Bjergsen, un midlaner européen de talent qui évolue chez TSM depuis fin 2013.

GRAVIR LES ÉCHELONS

Maintenant que nous vous avons donné différents conseils sur la manière de jouer sur la voie et sur la carte du point de vue du mid-laner, il ne vous reste plus qu'à les mettre à profit pour gravir les échelons. Pour vous y aider, les joueurs pros comme Bjergsen et Sencux recommandent de focaliser votre attention sur quelques champions spécifiques afin d'améliorer vos chances de progresser.

« À ceux qui veulent monter dans le classement, je conseille toujours de maîtriser 2 ou 3 champions », explique Bjergsen. « Vous en apprendrez long sur les rapports de force en jouant contre différents adversaires, mais il est extrêmement important d'insister sur quelques champions privilégiés pour apprendre comment ils interagissent avec leurs ennemis et pour découvrir quelles sont leurs forces et leurs faiblesses contre chaque champion. »

ranked

Vous pouvez même pousser le concept plus loin et vous spécialiser dans un champion unique, comme ce fut le cas un temps pour Sencux. « Pendant ma progression, je me suis concentré sur un seul champion. Quand j'ai obtenu un Elo suffisant, je me suis retrouvé avec de meilleurs joueurs face auxquels je pouvais m'instruire. Je comprenais tout ce qui concernait mon champion. Les dégâts, la résilience, les délais de récupération, tout ce qui permettait de vaincre sur la voie. »

Sencux conseille trois choix susceptibles de vous aider à dominer sur la voie du milieu : LeBlanc, Twisted Fate et Viktor. Ces champions ont des forces et des faiblesses variées, mais peuvent avoir un impact dans presque toutes les compositions que votre équipe constituera avec vous. 

J'espère que vous trouverez dans cet article des astuces utiles capables de vous aider à devenir un meilleur mid-laner. Il n'y a là qu'une partie des choses qui sont importantes pour qu'un mid-laner d'excellent niveau puisse devenir professionnel, et cela ne fait que mettre en valeur la difficulté d'y parvenir. Si vous pouvez jouer à ce niveau, cependant, votre impact sur le déroulement de la partie sera considérable. Et si vous ne le pouvez pas, ce n'est pas grave : devenez entraîneur. Comme Pr0lly.

(Je plaisante, mais, sérieusement : ne jouez pas Ziggs.)