Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
mondiaux

Dernier combat – Fnatic champion de la saison 1

Dernier combat est une série dans laquelle nous demandons aux champions du monde des saisons 1 à 4 de nous parler de ce qu'ils ont vécu avant et après la destruction du dernier Nexus du championnat. Quand ont-ils compris qu'ils avaient gagné ? Qu'ont-ils ressenti en devenant champions du monde de League of Legends ?

Les temps étaient plus simples sur la scène e-sportive de League of Legends il y a quatre ans. Le championnat du monde, loin des stades et des arènes de classe mondiale, se déroulait dans des lieux... plus intimes. Entassée à la DreamHack de juin 2011, une gigantesque foule de quelques centaines d'amateurs acclamaient les joueurs de Fnatic MSI et Against All Authority qui s'affrontaient pour la finale du premier championnat du monde.

xPeke, qui participe à son quatrième mondial en étant désormais capitaine de l'équipe qu'il a fondée, Origen, se souvient des derniers instants de cette compétition en souriant. Il reconnaît honnêtement avoir été surpris d'aller si loin.

1

« Pour moi, toute cette période a été très bizarre parce que je ne m'attendais pas du tout à gagner. Mes amis me demandaient ce que je ferais si je gagnais. Et je leur répondais qu'on n'avait aucune chance de gagner, qu'au mieux, avec un peu de chance, on irait jusqu'aux demi-finales. Alors quand Fnatic est allée jusqu'en finale, j'avais l'impression d'être dans un rêve. »

Le dernier combat de la saison 1 eut essentiellement lieu autour du baron Nashor et xPeke n'était même pas en vie pendant le plus gros de son déroulement. Les fans dans la salle bondée étaient debout à quelques centimètres des joueurs, les acclamant tandis que Fnatic attaquait Nashor et qu'aAa approchait pour l'en empêcher. MoMa fonça immédiatement avec Jarvan IV et dunka le Karthus d'xPeke pour ouvrir les hostilités. Sur la touche, xPeke vit ses coéquipiers Shushei et Cyanide réagir et se débarrasser de MoMa et de sOAZ, forçant Yellowstar (qui jouait carry AD pour aAa à l'époque) et Linak à battre en retraite.

2

« On était en train de gagner, et je n'arrivais pas à croire qu'on était en train de gagner... » se rappelle xPeke en riant.

Tandis que les super-sbires de Fnatic envahissaient la base d'aAa en haut et en bas, les coéquipiers de xPeke détruisirent la tourelle et l'inhibiteur du milieu. Il ne restait plus que trois champions chez aAa pour défendre le Nexus, qui ne tarda pas à exploser. xPeke explosa aussi, jaillissant de son siège pour aller embrasser ses coéquipiers, hurlant et incrédule. « J'étais incroyablement heureux... et je disais à mes coéquipiers à quel point ils étaient bons ! »

Lorsqu'il songe au moment où il est devenu champion du monde, il ne peut retenir un grand sourire nostalgique. « Peu importe la taille du tournoi de l'époque. On jouait parce qu'on aimait ça, au bout du compte. »

3

« C'est un peu ce que je trouve si cool à propos de la saison 1, c'était vraiment le début de quelque chose. »

N'hésitez pas à partager avec nous vos souvenirs préférés du championnat du monde de la saison 1 et revenez lundi prochain pour découvrir les souvenirs de MiSTakE, qui a remporté le mondial de la saison 2 avec Taipei Assassins.

Tout au long du mondial 2015, plongez dans d'autres moments passés ou présents de la compétition en restant connectés à Lolesports.