Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
ACTUALITÉ

Feu, glace et parkour : les nouveaux assassins à l'IWCA

La présaison a tout changé, depuis la nouvelle jungle jusqu'aux objets de supports et d'AD. Et même la réponse à l'éternelle question : « Riven pourra-t-elle nous faire enrager encore plus ? »

La réponse est bien évidemment « oui » (merci, Courage du colosse), mais le plus gros changement apporté à notre jeu adoré, c'est avant tout la refonte des assassins. Dix assassins ont changé à divers degrés, quatre subissant une refonte quasi-complète alors que les six autres ont été modifiés par diverses petites retouches. Bien sûr, avec le retour de la file solo, les assassins flambant neufs sont plus séduisants que jamais : la coordination y est assez fluctuante et les joueurs de cette file semble avoir du mal à appréhender le concept du « Rengar fed = gg ».  En revanche, il est bien plus compliqué d'arriver à estimer où ces champions atterriront dans le jeu compétitif.

À l'approche de l'IWCA, le premier tournoi international à utiliser les modifications de présaison, il semble approprié d'examiner de plus près les petits nouveaux.

Pour lancer la discussion, nous avons emprunté le format de nos amis de la communauté des jeux de combat. Avec un panel assemblé à partir de notre équipe de diffusion à l'IWCA, voici le classement des assassins retravaillés. 

CLASSEMENT

APERÇU

Ce classement s'appuie sur les expériences des panélistes et sur la théorie élaborée durant la présaison. Nous leur avons demandé de noter chacun des dix assassins retravaillés d'un S, A, B ou F. Nous avons éliminé C et D car nous voulions nous concentrer sur les meilleurs. (Désolé, chers dieux des paliers inférieurs, cette liste n'est pas pour vous...)

PALIERS

  • S - Tout le monde devrait jouer avec ce champion ; bonne chance pour dominer une voie si vous êtes contre lui. À choisir ou à bannir obligatoirement.
  • A - Un champion génial qui peut être choisi dans la plupart des matchs.
  • B - Un bon champion, selon les situations.
  • F - Pour Faible, ce que vous risquez de devenir si vous le choisissez en match compétitif.

La place à l'intérieur des paliers n'est pas prise en compte.

VEDIUS

vedius

Quand on parle de jeu compétitif, j'aime regarder la valeur ajoutée d'un champion dans une équipe. LeBlanc et Fizz sont deux champions qui, pendant un moment, ont été très puissants sur la voie du milieu grâce à leur potentiel utilitaire surprenant, leur mobilité affolante, leur forte pression sur les voies adjacentes et leur domination en phase de laning. Suite aux récents changements, j'espère qu'ils retrouveront ces forces et deviendront plus populaires en compétition.

Mes choix pour le palier A sont les champions qui, selon moi, peuvent être forts dans les bonnes formations et avec certains matchups, mais dont la puissance dépendra des joueurs et de l'évolution de la méta. Mes choix pour le palier B sont les champions qui d'après moi sont le moins susceptibles d'apparaître, principalement à cause de leurs faiblesses passées, qui n'ont pas été corrigées. Cela changera peut-être lorsque les joueurs comprendront mieux les champions, mais pour l'instant, cela me semble improbable.

FROSKURINN

fros

Aucune des refontes d'assassins ne devrait bousculer l'actuel écosystème de la compétition de League of Legends, et ceux qui ont du succès devraient être notés selon qu'ils s'intègrent bien ou non dans la méta du patch 6.21. Les choix majeurs seront LeBlanc, Rengar et Kha'Zix du fait de leur schéma d'attaque et de la menace qu'ils représentent pour les hyper-carrys, comme Vayne. Ce qui pourrait tout changer, c'est la relation entre les choix de Jungler/Mid laner qui privilégient les dégâts et qui sont responsables d'éliminer les lignes arrières. Avec le retour des assassins en voie du milieu, les junglers « perturbateurs » équipés du Courage du colosse pourraient prendre le pas sur les junglers de type « duellistes ».

RUSTY

rusty

Dans l'ensemble, je pense que les assassins que nous voyons partout en ce moment ont des identités bien distinctes. Qu'ils constituent ou non des choix sains vis-à-vis de la méta, ils sont indubitablement uniques. Dans certains cas, la solution d'un ADC pour échapper à certains attaques ne se résume pas à un Zhonya (en tout cas, ce n'est plus nécessaire face à Rengar - et dieu sait que cet objet m'a sauvé la vie plus d'une fois !). Chaque assassin possède des forces et des faiblesses autour desquelles il est possible de manœuvrer. Les assassins les plus puissants ces jours-ci possèdent des sorts « couteaux suisses » (Rengar, LeBlanc) qui leur permettent de constituer des sets d'objets uniques ou de prévenir toute tentative de contre.

Je déteste les assassins.

Sans rire, je déteste les assassins.

Rusty

MITHY

mithy

Ajouter de la profondeur au jeu grâce à de nouvelles compétences tels que le parkour de Talon ou le nouvel ultime de LeBlanc ne fait jamais de mal. Cela dit, le principal problème des assassins ces derniers temps vient du Courage du colosse. Avec cette maîtrise, les tanks sont de nouveau en vogue et forcément, les assassins peinent un peu plus à jouer leur rôle face à eux. L'assassin qu'il faut vraiment jouer en ce moment, c'est LeBlanc. Avec la puissance dont elle dispose dès le début du match, elle peut mettre la pression très facilement et profiter d'un petit effet boule de neige pour s'inviter partout sur la carte ou tout simplement tuer le mid laner ennemi à la chaîne.

STRESS

stress

Kha'Zix a un début de jeu amélioré qui le place, à mon avis, dans le palier S aux côtés de Nidalee, d'Elise et de Lee Sin. Ekko, Talon et Zed ont tous subi des changements pour le meilleur, et seront probablement choisis par certains mid laners, ce qui les place donc pour moi au palier A. Je ne les place pas dans le palier S, car chacun d'entre eux a encore des faiblesses. Et par ailleurs, il reste plusieurs incertitudes quand à la méta sur la voie du milieu. LeBlanc, Fizz et Katarina appartiennent pour moi au palier B car beaucoup de leurs anciens problèmes sont toujours présents. Ils ont toujours besoin d'exceller lors de la phase de laning, ou bien de profiter d'un effet « snowball » puissant pour s'avérer vraiment utiles, c'est pourquoi ils appartiennent selon moi à une catégorie de champions peu susceptibles d'être joués. Akali et Shaco tombent au palier F, car il est trop délicat de les intégrer dans un jeu compétitif. Avec leurs énormes faiblesses et leur difficulté à s'inscrire dans un jeu d'équipe, ils sont condamnés au banc de touche.

Akali et Shaco tombent au palier f, car il est trop délicat de les intégrer dans un jeu compétitif.

Stress

CONNECTEZ-VOUS

Vous restez sur votre faim ? Ces quelques paragraphes et leurs opinions divergentes ne vous suffisent pas ? Suivez l'International Wild Card All-Star pour écouter les membres du Bureau des analystes et découvrir les détails de leur classement pendant que les équipes s'affrontent dans le Mode Assassins. 

La diffusion débutera le jeudi 1er décembre à 13h00 CET.