Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
mondiaux

Fnatic chute face aux KOO Tigers

Les fans voyaient Fnatic favoris face aux KOO Tigers dimanche 25 octobre, mais le français Bora "YellOwStaR" Kim et son équipe sont tombés en trois manches contre leurs adversaires coréens. KOO Tigers et SKT s'affronteront dans la première finale 100% coréenne des championnats du monde.

Pour leur premier match de la journée, les deux équipes sont parties sur des compositions à haute teneur en snowball potentiel. Hecarim pour Seung-hoon "Huni" Heo et Leblanc dans les mains de Fabian "Febiven" Diepstraten côté Fnatic, Riven, Kalista et Kassadin côté KOO Tigers. Logiquement le premier match s'est transformé en série d'escarmouches riches en morts. Fnatic s'est d'abord montrée la meilleure à ce jeu là, jusqu'à la 16ème minute et un dive extrêmement risqué en botlane. Yeu-jin "Reignover" Kim y a flashé au milieu des adversaires alors qu'il aurait du s'enfuir. Résultat, un triplé pour Seo-haeng "KurO" Lee sur son Kassadin et des coréens qui commencent à montrer les crocs.

1

Suite à ce retournement de situation et malgré quelques combats hasardeux, les coréens ont ensuite maintenu la pression sur leurs adversaires. Puis à la demi-heure de jeu ils ont profité d'une nouvelle erreur adverse pour creuser l’écart. Huni et Febiven se sont trop avancés dans la rivière à côté du baron pour tuer le Zac de Ho-jin "Hojin" Lee. Ses compagnons ont alors pu contre-attaquer et ont immédiatement pris quatre kills et le baron dans la foulée. Un combat dont les européens ne sont sont pas remis. Ils ont ensuite été étouffés et pressurés jusqu'à ce que mort du nexus s'ensuive…

Le grand ménage pour KOO Tigers

Comme une réminiscence de la demi-finale précédente, les deux autres matchs ont été à sens unique. Lors de la deuxième partie Huni sur Riven a dû céder le premier sang à Kyung-ho "Smeb" Song après un gank de Hojin. Comme un symbole, c'était la première fois que Fnatic concédait la première mort depuis le début du tournoi. Ils ont ensuite tout tenté pour renverser la vapeur, maintenant l’écart d'argent au minimum, mais sans parvenir à maîtriser les mouvements des équipes sur le terrain. Ils ont ainsi laissé KOO s'emparer du baron à la 29ème minute faute, d'avoir réagi assez vite et y ont tous laissé la vie au passage.

On a pourtant failli croire au miracle cinq minutes plus tard. YellowStar et ses compagnons, acculés dans leur base avec une seule tour de nexus et trois inhibiteurs tombés, sont parvenus à prendre deux kills et repousser l'échéance. Mieux, ils ont remporté à la 37ème minute le baron et le combat suivant. En vain. À la 44ème minute, un engagement et un flash magistraux d'Hojin sur son Zac ont offert à KurO, Smeb et Pray l'occasion parfaite de se déchaîner et de conclure en beauté. 2-0 pour les KOO Tigers. Et 3-0 seulement une demi-heure plus tard après une nouvelle démonstration coréenne.

2

Une semaine pour accomplir un exploit

Qu'a-t-il manqué aux Fnatic ? Pour YellowStar, interrogé après le match par Eefje "Skojz" Depoortere, ils avaient « le potentiel pour aller au bout, mais pas l'expérience ». Mais le français, très ému, ne s'est pas laissé abattre et à promis qu'ils « allaient faire mieux l'an prochain ». Quant aux KOO Tigers, ils auront à cœur de déjouer les pronostics la semaine prochaine face aux redoutables et invaincus SKT T1.