Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
mondiaux

La naissance des légendes : ClearLove

Inconditionnel depuis le début de League of Legends, la carrière de ClearLove a suivi les hauts et les bas de la scène chinoise, avec des performances époustouflantes suivies aussitôt de brusques pertes de puissance. L'un des meilleurs junglers du monde réussira-t-il enfin à faire gagner à la Chine un Championnat du monde ? La naissance des légendes revient le 7 septembre.

Ming « Clearlove » Kai a semble-t-il toutes les clés en main pour tenter de remporter la Coupe de l'invocateur. Il compte à son palmarès des victoires internationales majeures comme l'IPL et le MSI, ainsi que de nombreux titres nationaux, et ce au sein de deux équipes différentes en l'espace de quatre ans. Il a su s'adapter aux nombreuses métas de junglers. Il a pris et perdu de nombreux buffs. Il a dévoré et s'est fait dévorer.

Mais la Coupe de l'invocateur a longtemps été hors de sa portée. Les équipes de ClearLove sont les favoris habituels face aux dieux coréens. Mais à chaque fois, elles se font couper les ailes alors que la compétition ultime de League of Legends se profile. Elles retournent alors sur la scène régionale où elles assurent leur domination pour une nouvelle année. Elles se reconstruisent. Elles s'adaptent. Et à chaque fois elles flanchent aux portes du Mondial.

Ainsi se décompose la carrière de ClearLove : aussi riche en succès et en talent qu'en défaites et en déceptions. Une place en finale renforcerait son statut de meilleur joueur. Mais une autre défaite pourrait faire de lui un éternel flancheur. Cela ne lui a pas échappé. Son entraîneur et manager, Ji « Aaron » Xing, le soutient depuis ses débuts avec World Elite. D'après ClearLove, Aaron est essentiel à son développement en tant que joueur, mais surtout en tant que personne.

« Lorsque j'ai commencé à jouer en compétition, je n'avais pas très bon caractère », dit-il. « Aaron m'a dit que j'étais une épée à double tranchant, capable de porter l'équipe jusqu'à la victoire, comme de la détruire. Et que si j'améliorais mon attitude, je deviendrais le meilleur. »

clearlove

Les grands succès semblent toujours suivis de leurs pendants tout aussi décevants. Sa victoire lors du championnat IPL 5 de World Elite, l'une des victoires les plus impressionnantes et exténuantes dans l'histoire de League of Legends, a eu lieu après plusieurs jours difficiles, ponctués de problèmes techniques, face à Counter Logic Gaming Europe lors des quarts de finale du Championnat du monde 2012. Dans l'année qui suivit, l'équipe manqua complètement le Championnat du monde, offrant ainsi à ClearLove l'occasion de rejoindre Edward Gaming.

EDG entra en scène et s'établit comme une machine de guerre instantanée. En 2014, ils dominèrent la compétition nationale, occupant la première place dans tous les événements majeurs, avant d'être renversés au niveau international, non sans ironie par leurs collègues chinois du Star Horn Royal Club, lors des quarts de finale du Championnat du monde.

La place de ClearLove au sein du panthéon des élites de League of Legends est difficile à définir. Il a l'ancienneté et de nombreuses distinctions, notamment le titre MVP individuel lors du MSI 2015 durant lequel EDG a surpris l'équipe coréenne SKTelecom T1. Il affiche des taux de victoire démentiels partout, sauf sur la scène internationale.

Et lorsqu'il n'a pas le moral, il dit : « Je sais qu'Aaron croit encore que je suis le meilleur. »

Mais comme dans toutes les compétitions, le titre le plus prestigieux reste le titre mondial. Même la réputation de Lionel Messi est entachée de sa défaite à la Coupe du Monde. Et le seul moyen de lever le doute sur une carrière est de remporter chaque titre majeur. 

edg

EDG, et la Chine en général, a connu une chute spectaculaire lors du Mondial 2015. L'année 2016 représente non seulement une nouvelle chance pour ClearLove de prouver son courage et de renforcer sa position en tant qu'un des plus grands joueurs, mais c'est aussi une occasion de laver une région du déshonneur qu'elle a connu sur la plus grande scène de League of Legends.

ClearLove incarne la région chinoise aussi bien que quiconque. Tous ses hauts et ses bas. Ses promesses de gloire. La Chine est de loin la plus vaste région et espère toujours atteindre son potentiel. Des experts présentent depuis longtemps ses équipes comme les plus aptes à mettre un terme au règne de la Corée. Mais la Corée fait à chaque fois la sourde oreille. À chaque saison, de nouvelles équipes progressent pour se rendre compte que la Corée est encore meilleure. Et ClearLove en a à chaque fois été le témoin.

Il déclare : « Au niveau national, j'ai remporté de nombreux championnats. Il ne me manque que le Championnat du monde. Mais je ne le vois pas comme un rêve. C'est juste un objectif que je dois accomplir avant de penser à l'étape suivante. »

C'est la récompense ultime. ClearLove peut graver son nom dans l'histoire de League of Legends avec un titre de champion du monde. Tout autre titre ne sera que déception pour un joueur qui a gravi toutes les montagnes. Il y a la vue que l'on a depuis le sommet et celle que l'on a en le regardant. Et ClearLove a grimpé, chuté, et grimpé de nouveau. Il se tient à nouveau au sommet de la Chine et il est sur le point de découvrir à quel point il est près du sommet du monde.