Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
LCS

La répartition de l'or en LCS

Nous sommes déjà à mi-parcours du segment d'été des LCS EU : des rivalités sont nées, nous avons assisté à des coups de maître et à des parties épiques de 80 minutes, et les meilleurs joueurs européens sont finalement sortis du lot. Mitch « Krepo » Voorspoels fait le tour des meilleurs joueurs du segment d'été des LCS EU alors que la finale à Cracovie approche à grands pas !

Fnatic sacrifie Gamsu pour donner des ressources supplémentaires à Spirit et Rekkles

Fnatic sacrifie Gamsu pour donner des ressources supplémentaires à Spirit et Rekkles

La première moitié de la compétition est officiellement terminée et nous pouvons déjà observer les équipes qui se démarquent après ces 9 premiers jours. Les 90 parties disputées nous donnent une assez bonne idée des tendances de distribution de l'or et de la manière dont les ressources sont allouées au sein des équipes. Mais les statistiques, ce n'est pas tout, et je m'efforcerai donc d'analyser plus en détails certains cas particuliers. Dans cet article, je vais m'intéresser plus particulièrement à un joueur (Fox de Schalke 04), à un rôle (Jungler) et à une équipe (G2 Esports).

Jetons un œil à Fnatic, par exemple. Dans l'image ci-dessus, nous avons ajouté les véritables chiffres pour vous aider à mieux interpréter le graphique. Rekkles empoche 23,9 % des revenus de son équipe, alors qu'un carry AD moyen dans la ligue ne remporte que 23,1 %. Cette différence peut sembler infime, mais elle est loin d'être négligeable. Notez que Yellowstar ne gagnera pas plus d'or que Febiven, mais que ce dernier s'éloigne davantage de la moyenne des midlaners dans leurs équipes. Elle a beau être minime, n'oublions pas que sur un échantillon de 90 parties, cette différence de pourcentage vaut la peine d'être mentionnée. En gardant tout ça à l'esprit, attaquons-nous aux statistiques !

FOX > Eika 

Fox récupère une énorme partie des ressources de son équipe

Fox récupère une énorme partie des ressources de son équipe, et en fait bon usage !

Schalke 04 est l'une des bonnes surprises de ce segment. Je pensais que l'équipe Elements avait déjà atteint son apogée et, même si Fox me semblait compétent chez Unicorns of Love, je doutais que ce changement de formation fasse une vraie différence chez Elements. Heureusement pour Schalke 04, je me trompais. Fox surpasse clairement Eika et a apporté de la stabilité à la formation S04. Certaines équipes doivent partager leurs ressources, voire céder l'avantage à l'un de leurs membres, mais ce n'est pas le cas avec Fox : le midlaner vedette de Schalke travaille dur pour mériter son avance. Dans une région historiquement riche en midlaners de talent, Fox a miraculeusement réussi à se distinguer, et de façon foudroyante. Il est la plus grande surprise du segment et sa domination est largement appuyée par les statistiques :

  • Plus haute différence de sbires tués après 10 minutes (+6,3)
  • Plus haute différence de sbires tués après 20 minutes (+11,2, Ryu en deuxième place avec 2,22)
  • Record d'éliminations (73, ex æquo avec Febiven) et record de parts d'élimination dans la ligue
  • 34,3 % des dégâts de son équipe (deuxième place parmi tous les joueurs de la ligue, Zven de G2 enregistre 34,7 %)
  • 713 dégâts par minute, deuxième place des midlaners
  • 9 éliminations en solo, surpassé uniquement par Exileh (12)

Steve et MrRallez ne se débrouillent pas trop mal, mais les performances exceptionnelles de Fox lui assurent un gain d'or assez conséquent au sein de son équipe. Steve et MrRallez, de leur côté, remportent moins d'or que leurs adversaires respectifs. La situation est donc différente de celle du segment de printemps, où l'impact inférieur d'Eika permettait à Steve et MrRallez de s'approprier plus de ressources, relativement parlant.

La grande pression exercée par Fox a également permis à Steve de se libérer : il joue désormais aussi bien avec des tanks qu'avec des carrys et son style est devenu plus agressif. Gilius, quant à lui, a adopté un style plus économique, à impact élevé, et concentré sur les ganks. Cependant, il faudrait qu'il améliore sa capacité d'adaptation en cheminement et qu'il développe un style plus flexible. Il prend trop de retard lorsque ses ganks échouent en début de partie, ce qui a un effet négatif sur son équipe, S04, dont le succès dépend grandement de sa position dans le jeu puisque c'est principalement lui qui prend les décisions.

Un aperçu des junglers

Un simple coup d'œil au classement des joueurs permet de voir que les junglers ont un impact énorme sur la méta actuelle. Ils déterminent le rythme de jeu et leurs décisions influencent grandement la partie, surtout au début. Nous allons donc nous intéresser à quelques-uns de ces joueurs.

jungle

Trick de G2 et Spirit de Fnatic ont tous les deux conservé le même style centré sur le farming du segment de printemps. Ces deux junglers coréens présentent de nombreuses similitudes. Leurs pools de champions sont légèrement différents (Spirit préfère Kha’Zix et Lee Sin, tandis que Trick a un faible pour Rek’Sai), mais ils ont tout de même des points communs, dont Nidalee et Elise. Tous deux ont pour priorité de nettoyer leur jungle tout en envahissant la jungle ennemie, et leur style de jeu se concentre sur la pression et la vision tactique, contrairement à Trashy et Gilius qui ont une approche plus ciblée sur les ganks. Cependant, il faut aussi admettre que Trick et Spirit ont su démontrer leurs capacités agressives en début de jeu lors des manches de sélection.

Trick et Spirit possèdent les records d'éliminations dans la jungle (respectivement 123 et 125), mais ils ont aussi tendance à mettre leurs voies à rude épreuve en milieu de partie. Amazing d'Origen est le seul jungler à tuer plus de sbires sur les voies. Voilà pourquoi ces joueurs remportent invariablement plus d'avantages que les autres.

En plus de Trick et Spirit, le seul autre joueur à se démarquer est Jankos d'H2K. Tout comme S04 compte sur le guidage de Gilius, l'équipe H2K est totalement dépendante de la performance de Jankos en début de partie : quand celui-ci est en forme, les résultats sont spectaculaires. L'effet boule de neige de Jankos en début de partie a généré de nombreux avantages chez H2K, mais l'équipe a toujours l'air perdu à mi-parcours. Leur inefficacité en milieu de partie est flagrante : H2K est l'équipe qui a éliminé le moins de sbires après 15-30 minutes dans les LCS EU. Ces faiblesses influent directement sur la capacité de Freeze à jouer les carrys, d'où ses meilleurs résultats sur les tireurs utilitaires. 

Ce n'est plus Perkz qui fait la loi

Perkz reçoit en moyenne moins d'or que les autres midlaners des LCS EU

L'arrivée de Zven et Mithy chez G2 a eu de lourdes conséquences. La part d'or de Trick est toujours au-dessus de la moyenne, mais la voie du bas reçoit énormément de ressources. Perkz a également beaucoup changé : statistiquement, il n'est plus le midlaner exceptionnel qu'il était au printemps et il a été remplacé par Fox. Perkz a été incapable de reproduire les performances incroyables qui lui avaient permis de décrocher la récompense « Rookie of the Split » au printemps, et il semble parfois très en difficulté. Bien sûr, la méta délaisse à présent un peu les midlaners carrys, mais ça n'explique pas ses prises de risque trop fréquentes. Le manque de champions plus actifs, avec une grande capacité à bondir ou sauter pour se rapprocher de leurs ennemis et un fort potentiel pour les assassinats, semble avoir affecté Perkz. Sans l'afflux d'or supplémentaire remporté en parcourant la carte ou grâce à des éliminations en solo, Perkz se retrouve au même niveau que ses adversaires de voie en milieu de partie, ce qui le pousse parfois à prendre de mauvaises décisions. Perkz devrait apprendre à ravaler son orgueil et autoriser Zven et Mithy à prendre le relais.

En effet, Zven et Mithy ont démontré qu'ils étaient la meilleure voie du bas d'Europe. Leurs prouesses en laning sont exceptionnelles et sont clairement reflétées dans leur nombre de sbires tués après 10 minutes. Dans les voies classiques, Zven accumule toujours des avantages colossaux avec une moyenne de 16,56 sbires de plus que ses adversaires après 10 minutes. Les avantages de Rekkles et MrRallez, avec respectivement 4,2 et 1 sbires de plus, sont les seuls chiffres positifs restants, tous les autres étant en-dessous de la moyenne. Zven enregistre un record de 732 dégâts par minute pour les carrys AD et se place juste derrière Rekkles en PO par minute (445 pour Zven contre 451 pour Rekkles).

Leur toplaner, Expect, se trouve dans une position similaire à celui de l'ancien toplaner Kikis, mais étant un joueur qui utilise peu de ressources ou d'objets, il n'arrive pas à fournir les mêmes avantages supplémentaires à son équipe. La communication lui fait défaut, comme évoqué dans plusieurs interviews, et cette lacune est d'autant plus flagrante lors de ses téléportations. G2 travaille dur pour corriger ces problèmes et a déjà fait des progrès lors de la 5e semaine, avec l'élimination de Fnatic dans une série qui s'est conclue par un 2-0.

Les chiffres ne mentent pas

Il est toujours intéressant d'entendre un point de vue différent ou une analyse originale, alors si vous avez quelque chose à dire sur les joueurs, n'hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous ! Les chiffres ne mentent pas, mais les statistiques ne dépeignent pas toujours fidèlement une performance. Elles alimentent cependant des débats passionnants et j'adorerais savoir ce que vous en pensez !

total