Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
mondiaux

Les 10 meilleures actions de la phase de groupes

Le Mondial 2016 a commencé il y a déjà deux semaines et les 96 joueurs professionnels ont montré un niveau de jeu exceptionnel. Des Lee Sin incroyables, des combats d’équipe gérés d’une main de maître, des vols de Baron Nashor, découvrons les 10 meilleures actions de la phase de groupe !

Smeb lance Fatal foudre, c’est très efficace

Première semaine, 3e journée, ROX Tigers affronte G2 Esports. Alors que les Européens dominent avec une avance de 3000 PO, de 2 tourelles et d’un dragon des montagnes et cherchent un moyen de capitaliser sur cette avance en tournant autour du Baron Nashor, Alfonso « mithy » Aguirre Rodriguez touche Soraka, ce qui permet à Jesper « Zven » Svenningsen de l’immobiliser avec la Floraison mortelle (Z) de Jhin. Étant une cible prioritaire, très fragile et peu mobile mais capable de soigner de très gros montants PV, Soraka est prise en chasse par le Olaf de Gang-yun « Trick« Kim. Voyant le danger arriver et ayant déjà succombé à 5 reprises, Beom-hyeon « GorillA » Kang réduit la durée de l’entrave dont il est prisonnier et bat en retraite.

Les ROX Tigers reculent ensemble et se focalisent sur les champions à leur portée : Olaf et Gnar. Mais pendant ce temps, Kyung-ho « Smeb » Song est positionné sur le côté et attend le moment propice pour utiliser la compétence ultime de Kennen. Cette lecture de jeu lui a permis de rentrer dans la mêlée au moment idéal et d’offrir le triplé à Ezreal.

HuHi décale au niveau 1

Le Coréen Jae-hyun « Huhi » Choi affectionne tout particulièrement le très récemment débarqué sur la Faille de l’invocateur Aurelion Sol. Pendant le match aller face à ROX Tigers, il a transposé une idée qu’il avait découverte quelques jours auparavant en partie classée sur le serveur coréen : décaler au niveau 1. Fort d’une vitesse inégalable pour réduire à néant la première vague de sbires, il en a profité pour se rendre sur la voie du bas où ses coéquipiers Trevor « Stixxay » Hayes et Zaqueri « Aphromoo » Black avaient préparé le chemin en montant les bonnes compétences et en laissant leurs adversaires avancer. Une fois arrivé au milieu de la rivière, HuHi utilise son sort d’invocateur Fantôme pour arriver très vite. Alistar effectue un combo très difficile à esquiver et imprévisible au niveau 1 : lancer l’Atomisation (A) suivie d’un Saut éclair et Caitlyn dépose son Piège-Yordle (Z) sous Ezreal pendant qu’il est en l’air. Aurelion Sol arrive à cet exact moment et récupère le premier sang. Suite à cette action, il fait une partie phénoménale et termine à 11/1/6.

Intervention salvatrice du Lee Sin de Meteos

Une partie extrêmement longue entre Flash Wolves et Cloud9 a eu lieu le 3e jour de cette compétition. Après plus d’une heure de jeu, le Baron Nashor et le Dragon ancestral sont sur le point de réapparaitre. Depuis des dizaines de minutes, Cloud9 est acculé dans sa base, tient bon et éradique les vagues de sbires qui ne cessent d’arriver. Flash Wolves a du mal à conclure mais garde la main sur la partie. Mais à la 66e minute, William « Meteos » Hartman s’assure de ne pas être vu et se faufile dans la jungle, au niveau du camp du Roncier rouge. Il est patient, se fait oublier et cherche une occasion. Et puis il repère enfin Varus, utilise un jalon de vision pour traverser le mur puis son Saut éclair pour se rapprocher de sa cible et enfin, conclue avec Rage du dragon, la compétence ultime de Lee Sin, pour propulser Varus à travers le mur et le livrer à ses alliés. L’utilisation de ses deux sorts d’invocateur de mobilité n’y changera rien, il est condamné. Meteos a délivré son équipe sur un éclair de génie.

Le Alistar de Mata

Première jouée de compétition, Team SoloMid et Royal Never Give Up sont au coude à coude tandis que la formation américaine tente de siéger la tourelle intérieure de la voie du milieu. Depuis quelques secondes, Se-hyeong « Mata » Cho rôde dans le dos de ses adversaires, à la recherche d’une opportunité et appliquant une pression phénoménale. Finalement, un peu avant la 32minute, il cible la Orianna de Søren « Bjergsen » Bjerg avec son Coup de tête (Z) mais ce dernier réagit très bien et esquive avec son Saut éclair. Mais il en fallait plus pour arrêter le meilleur joueur du Mondial de 2014. Mata utilise son Saut éclair à son tour et atomise 3 joueurs de TSM, ce qui permet à Rumble de placer une Éradication parfaite.

Peanut, véritable braqueur de Baron Nashor

Si Smeb a réussi un excellent ulti comme relaté précédemment, il ne faut pas oublier que ROX Tigers avait réussi à réduire l’écart un peu plus tôt grâce à son jungler Wang-ho « Peanut » Han. Car autour de la 22e minute, G2 a engagé un Baron Nashor qui a précipité un affrontement, remporté de manière cinglante par la formation européenne. Après avoir éliminé 3 adversaires, les G2 se retournent vers le monstre épique mais Peanut reste dans le coin et impose une pression monstrueuse, accompagné par Ezreal. La panique est palpable chez chaque joueur G2, qui craint pour sa vie. Peanut choisit alors le moment idéal pour surgir dans l’antre du Baron et remporter le duel de Châtiment. Ainsi, il a permis à son équipe de rester dans la course !

Albis prouve qu’un support aussi peut voler un Nashor avec classe

Le match retour entre AHQ et H2K a été mouvementé. Si H2K a dominé la partie, l’équipe européenne s’est fait une petite frayeur à la 28e minute. Après un combat d’équipe brillamment remporté, Andrei « Odoamne » Pascu et ses coéquipiers se dirigent tout naturellement vers le Nashor. Oskar « Vander » Bogdan sait que Rek’Sai se rapproche et va peut-être tenter le tout pour le tout alors il va à sa rencontre avec son Alistar, mais le danger vient finalement d’ailleurs. Albis, aux commandes de sa Karma, a été laissé libre de tout mouvement et a trouvé l’angle et le timing parfait pour subtiliser le Nashor à des H2K qui n’avaient pas leur jungler avec eux. Personne ne s’est mis en opposition pour intercepter le projectile. Cet exploit n’a pas empêché H2K de l’emporter mais a dû faire couler quelques gouttes de sueurs et redonner de l’espoir à l’équipe taïwanaise.

Impact s’enflamme

Pour la première rencontre entre Cloud9 et I May, le champion du monde de la saison 3 Eon-yeong « Impact » Jung a su mettre le feu. Alors qu’il est la cible du gank de Rek’Sai à la 10e minute de jeu, il esquive la zone de la Convergence parallèle du Ekko de Wai Ho « AmazingJ » Shek pour ne pas être étourdit et à la merci de ses adversaires. Une fois réfugié sous sa tourelle après un Saut éclair avisé, il se retourne en utilisant sa compétence ultime et son lance flamme et récupère un doublé qui lui permettra d’asseoir son autorité et de donner le tempo de la partie. Très bonne connaissance de ses limites et bonne appréciation de la situation.

Smurf sait défendre son équipe

Il est toujours plus facile de mettre en valeur les champions qui infligent de très gros dégâts, qui assassinent, qui font des quintuplés. Mais il ne faut savoir honorer ceux qui œuvrent dans l’ombre et qui permettent à ces premiers de survivre malgré les nombreuses charges adverses. Le toplaner Dmitri « Smurf » Ivanov fait partie de ceux qui donnent tout pour permettre à leurs alliés de pouvoir infliger des dégâts. Lors d’un enchaînement incroyablement long d’échauffourées entre son équipe Albus NoX Luna et les ROX Tigers, il a jonglé entre plusieurs phases de jeu avec sa Poppy, empêchant Syndra d’approcher puis repoussant tout adversaire qui voulait s’approcher de son coéquipier Vladyslav « aMiracle » Shcherbyna qui jouait Lucian. Collant Trundle contre le mur puis annulant le combo d’Alistar grâce à la Présence immuable (Z) de son champion, il a été impressionnant.

GODG1VEN

H2K et Edward Gaming s’affrontaient dans une partie supplémentaire pour décider de qui sortirait premier du groupe C. Les européens ont construit un avantage très solide tout au long de la partie qui a mené à un gros affrontement dans la base chinoise à la 44e minute. Après que le carry AD adverse ait été annihilé, les choses se sont compliquées pour Vander et ses coéquipiers mais heureusement, les H2K pouvaient compter sur le positionnement exemplaire de Konstantinos-Napolen « FORG1VEN » Tzortziou. Le carry AD grec n’a pas perdu une seconde et a mitraillé pendant toute la durée du combat d’équipe pour finir par se positionner à côté du Ekko sous Ange gardien, viser Karma avec le Tir chirurgical de sa Caitlyn afin que le projectile touche le Ekko à la seconde où il reviendrait à la vie. Très belle exécution.

Le Lee Sin de Blank

Quoi de mieux pour finir cet exposé de talent que revenir sur le magnifique ultime du Lee Sin de Sun-gu « Blank » Kang sur 3 personnes ? Cette exécution est si propre qu’on oublierait presque la difficulté de cette action. Arrivé au moment parfait, assuré que ses alliés seraient là pour infliger les dégâts nécessaires, Blank est arrivé au bon moment pour donner le coup de pouce nécessaire à SK Telecom T1 pour construire une avance franche et a même réussi à trouver Ezreal avec son Onde sonore. Suite à cette habile action, SKT a pu enchaîner sur un Baron Nashor.

Et vous, quelle est l’action qui vous a le plus marqué de ces phases de groupes ?