Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
LCS

Les LCS IRL !

Chaque semaine, vous avez la possibilité de suivre les LCS sur différents flux en direct, que ce soit devant votre ordinateur en vivant chaque action avec vos amis via un chat vocal ou dans votre canapé devant votre téléviseur 164cm tout neuf avec une part de pizza quatre fromages. Mais si vous voulez vivre des émotions encore plus intenses, rencontrer les joueurs professionnels en chair et en os et pouvoir exhiber vos plus belles banderoles, c’est à Berlin qu’il faut se rendre !

fans

Après avoir découvert les lieux historiques de la capitale allemande, pris un selfie devant le Mur de Berlin, visité la coupole du Palais du Reichstag, être passé sous la Porte de Brandebourg et avoir posé déguisé devant Checkpoint Charlie, il faut s’éloigner du centre de Berlin pour trouver les studios où se jouent les compétitions européennes. Premier signe qu’on ne s’est pas égaré, un drapeau flotte au loin. On reconnait le logo LCS et les visages de quelques joueurs. Febiven, Ryu, Zven, Mithy, pas de doute, on est au bon endroit ! 16h, les spectateurs font la queue devant un grand hall qui pourrait abriter n’importe quoi si des fans n’étaient pas vêtus de maillots aux couleurs de leur équipe préférée ou même déguisés en Nidalee, Ezreal ou Jinx. Alors que les portes vont bientôt ouvrir, certains supporters sont déjà dans l’ambiance et crient le nom de l’équipe qu’ils soutiennent.

Ça y est, la grande porte s’ouvre. Très vite, on se sent dans l’ambiance dans ce grand hall. Petit passage à la billetterie où les employés distribuent bracelets, tour de cou et autre clap clap lumineux puis on peut rejoindre le Studio ou l’Arena. Les plus gourmands font un tour par le stand restauration où ils trouvent leur bonheur en sucré comme en salé. Un premier repérage à la boutique s’impose. Le choix est vaste, quelques heures ne seront pas de trop pour choisir ce que l’on veut ramener dans la valise !

Nous y voilà, nous entrons dans l’Arena, la grande salle. Certains supporters se sont déjà installés, les joueurs sont sur la scène et préparent leur matériel. Les caméramans se mettent en place et commencent à essayer de capter quelques moments de vie. Quelques minutes plus tard, alors que le décompte de l’écran géant s’approche du 0, l’ambiance monte. Guidés, les spectateurs de gauche crient « League », la rangée du milieu suit d’un « of » et la droite finit par « Legends ». De plus en plus vite, de plus en plus fort. Et pour la fin, une variante est proposée : après le « League of » tout le monde reprend en cœur « Draaaaaven ». Pendant ce temps, les commentateurs, analystes et l’hôte se sont mis en place juste en haut des gradins.

Krepo et Tsepha commentent les matchs depuis le caster desk

Krepo et Tsepha commentent les matchs depuis le "caster desk"

Fünf, Vier, Drei, Zwei, Eins ! Il valait mieux réviser ses chiffres en allemand pour faire le décompte. Ça y est, les choses sérieuses commencent. Vidéo d’introduction, on reconnait les joueurs qui sont à quelques mètres seulement. Les présentateurs parlent des matchs de la journée, reviennent sur la méta, les différentes options, puis le premier match se lance. Un gank se prépare, deux joueurs prennent en chasse un adversaire, l’audience retient son souffle, un bon combo et ça y est, le premier sang de la journée est versé ! La salle s’anime désormais à chaque action, surtout quand une équipe dont beaucoup de fans ont fait le déplacement prend l’avantage.

Fin du premier match, les joueurs viennent taper chacune des mains tendues par les spectateurs avant de rejoindre la scène et de déconnecter leurs périphériques. L’occasion pour nous de retourner dans le hall principal. Là, on se dirige vers le mur devant lequel on peut prendre des photos avec les joueurs. Ils arrivent tout sourire après leur victoire et nous pouvons échanger quelques mots avec eux. Que ceux qui ne maîtrisent pas trop l’anglais n’aient crainte, les francophones sont nombreux et souvent enthousiastes pour discuter dans la langue de Molière.

Les fans des Unicorns of Love portent haut les couleurs de leur équipe préférée !

Les fans des Unicorns of Love portent haut les couleurs de leur équipe préférée !

Mais pas le temps de niaiser, direction le Studio ! Si c’est la plus petite des deux salles, c’est sûrement la plus jolie. Contrairement à l’Arena, les commentateurs sont au niveau de la scène, juste à l’entrée sur la gauche. On peut donc les observer à l’action et force est de constater qu’ils vivent le match à 200%. Debout derrière leur bureau, ils sautillent, lèvent les bras et s’égosillent à chaque belle action. Du côté des fans, l’engouement est palpable. Après un début de partie assez fébrile, de nombreux combats d’équipes s’enchaînent, ce qui engendre joie et frustration. Suite à 45 minutes de jeu, l’équipe gagnante se lâche, les joueurs se prennent dans les bras et vont saluer leurs adversaires. Après plusieurs heures de spectacle, nombreux sont les fans dont la voix commence à faiblir, ce qui ne les empêche pas de continuer à scander des noms de joueurs, d'équipe voir à entonner quelques chants. Entre deux parties, les fans d’Unicorns of Love sont allés proposer différents cupcakes aussi élaborés que colorés à leurs héros du jour. Les commentateurs n’étaient pas en reste car ils ont reçu des cookies en forme de Poro !

Avant de repartir, certains vont faire quelques emplettes. Une petite statuette, un t-shirt, un tapis de souris, une veste, ou carrément la grande statue de Ziggs ! Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. Vivre l’évènement IRL, rencontrer les joueurs et être plongé dans l’ambiance est très intéressant et toute personne qui peut vivre l’expérience devrait sauter le pas ! Surtout que des moyens de vivre un road trip à moindre coût existent : voyage en bus et auberge de jeunesse, qui permettent de partir avec quelques amis sans se ruiner dans un billet d’avion et une chambre d’hôtel. Alors, êtes-vous tentés par l'aventure ?