Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
LCS

Les matchs incontournables de la cinquième semaine

Jeudi c'est parti pour la cinquième semaine du segment de printemps des LCS EU. Pendant trois jours, les dix équipes en compétitions s'affrontent au meilleur des trois manches. Trois cartes par série, ça veut dire encore plus de matchs serrés, de stomps infâmes, de victoires volées et de crises cardiaques pour les fans. Oui mais voilà, tout le monde n'a pas forcément le temps de tout regarder. Pas de panique, nous avons préparé une petite liste des matchs à ne surtout pas manquer cette semaine. Suivez le guide !

JEUDI

G2 Esports contre Unicorns of Love à 17h

Entre la Saint Valentin et la mort de Jiro Taniguchi, vous n’avez pas eu beaucoup d’occasions de souffler depuis huit jours. Heureusement ce jeudi arrive avec un match d’anthologie dans ses bagages. G2 Esports et Unicorns of Love sont les deux seules équipes encore invaincues cette saison en LCS EU. Leaders de leurs groupes respectifs, elles ont su repousser les assauts de tous leurs opposants. Leur rencontre n’est donc rien de moins que l’occasion de déterminer, enfin, quelle est actuellement la meilleure équipe d’Europe.

Unicorns of Love - EU LCS - spring split - 2017 - week 4

Bientôt des licornes roses sur le toit de l'Europe ?

Andrei « Xerxe » Dragomir, au micro de nos confrères de Sport1, annonce la couleur. S’il arrive aux licornes de « ne pas jouer » aussi bien qu’ils le pourraient par « manque de respect envers leurs adversaires », ce ne sera absolument pas le cas contre G2 Esports. Avant cette série, Xerxe et son équipe vont « s’entrainer très dur » car ils « veulent gagner ». Très respectueux envers son rival, Kim « Trick » Gang-yun, dont il admire la capacité à jouer de nombreux champions à haut niveau, Xerxe attend même avec une certaine impatience leur affrontement. Trick, quant à lui, fait mine de ne pas ressentir de pression et l’affirme, quel que soit l’adversaire, ses coéquipiers et lui vont l’emporter car ils sont « les meilleurs ». À charge pour le coréen de tenir parole. D’autres avant lui, Marcin « Jankos » Jankowski par exemple, ont clamé pouvoir venir à bout du prodige roumain. La suite, on la connait : ce dernier est toujours invaincu.

Le sera-t-il encore jeudi soir ? La réponse à cette question dépend beaucoup de la performance de ses comparses, en particulier sur la voie du milieu. Si la domination de Kiss « Vizicsacsi » Tamás face à Ki « Expect » Dae-han sur la voie du haut ne fait guère de doute, il est tout aussi probable que la voie du bas tourne à l’avantage de Jesper « Zven » Svenningsen et Alfonso « mithy » Aguirre Rodríguez. Reste donc le centre de la carte sur lequel Luka « PerkZ » Perković et Fabian « Exileh » Schubert vont se rendre coup pour coup. Tous deux font partie des meilleurs européens à leur poste en ce segment dépourvu d’un meilleur midlaner incontesté, de l’aveu même de PerkZ. Tous deux sont à l’aise avec les champions qui dominent la méta. Mais tous deux ont également tendance à avoir des jours sans, à faire des erreurs même lorsque leur équipe domine. Une inconstance qui peut déterminer le gain de la voie et peut-être même le sort de cette série aussi indécise que passionnante. Il ne peut en rester qu’un !

JEUDI (TOUJOURS)

Fnatic contre Splyce à 20h

Impossible d’en rester là après une série pareille, donc le temps de commander des sushis et vous êtes de nouveau en selle. Ce qui tombe plutôt bien puisque Fnatic et Splyce se retrouvent à 20h. L’une incarne l’histoire de l’eSport, l’autre sa jeunesse. L’une mêle allégrement vétérans aguerris et jeunes pousses aux dents longues, l’autre est composée exclusivement de joueurs plus vraiment rookies et pas encore tout à fait anciens de la scène. Las ! Ce qui rapproche ces deux équipes est ce qu’elles ne revendiquent pas : elles sont aujourd’hui coincées dans le ventre mou du classement. Une situation impensable pour deux organisations qui ne s’imaginent pas absentes des championnats du monde.

EULCS - Spring split 2017 - week 4 - Broxah - Fnatic - NicothePico

Faire venir Broxah, c'est bien. Réussir à améliorer les picks&bans, pour NicoThePico, ce serait mieux.

Nous le disions la semaine dernière, Fnatic s’est montrée proactive et a décidé de titulariser Mads « Broxah » Brock-Pedersen dans sa jungle pour se sortir de l’ornière. Lors de sa première semaine, Broxah est certes apparu meilleur que Maurice « Amazing » Stückenschneider, mais il n’a pas pour autant transformé l’armada orange en foudre de guerre. Individuellement, il n’y a pourtant pas grand-chose à reprocher à ses coéquipiers, mais les rotations, la stratégie en jeu, les prises de décisions de Martin « Rekkles » Larsson et compagnie laissent encore à désirer. Pire, les choix de bans et de sélection de champions de Nicholas « NicoThePico » Korsgård laissent souvent perplexes, ce qui oblige ses joueurs à ne compter que sur leur talent pour s’en sortir.

EULCS - Spring split 2017 - week 4 - Splyce

Splyce doit collectivement franchir un cap.

À contrario, l’impulsion donnée par Jakob « Yamatocannon » Mebdi à son équipe semble aller dans la bonne direction, en vain, puisque ceux-ci semblent bloqués, presque inhibés. Jonas « Trashy » Andersen et les siens ont du mal à surmonter leur succès de l’an dernier et semblent encore aujourd’hui incapables de passer à la vitesse supérieure et de franchir la marche qui les sépare aujourd’hui des tous meilleurs.

Ce sont donc deux équipes à la croisée des chemins qui s’affrontent ce jeudi. Deux équipes qui font face à des problèmes différents mais qui partagent un même constat : elles ont l’obligation de franchir un cap, sous peine de sombrer. Et ça passe par une victoire dans cette série. Orange ou jaune, elles vont devoir voir rouge pour espérer un avenir en rose.

VENDREDI

H2K contre Giants à 20h

Ce vendredi, c’est avec une certaine fébrilité que vous attendez le début de la série entre H2K et Giants, à 20h. Après une cruelle défaite contre G2 Esports la semaine dernière, quelle va être la réaction des hommes de Neil « Pr0lly » Hammad ? Oh, bien sûr, ils ont terminé leur semaine par une victoire contre Roccat, mais que celle-ci a été brouillonne ! Andrei « Odoamne » Pascu et ses camarades ont du s’en remettre à un grossier cafouillage au baron de leurs opposants pour s’épargner une troisième manche de tous les dangers. Une semaine plus tard, ont-ils eu le temps de digérer leur deuxième revers du segment de printemps ? Marcin « Jankos » Jankowski et Fabian « Febiven » Diepstraten, deux joueurs qui assument être parfois la proie de leurs émotions, ont-ils retrouvé la sérénité nécessaire à toute victoire propre ?

H2K - week 4 - EULCS - Spring split - 2017

Pr0lly et ses hommes ont l'occasion de montrer leur résilience.

Sans manquer de respect à Giants Gaming, on ne voit pas comment cette équipe pourrait inquiéter H2K si ces derniers jouent à leur plein potentiel. Mais c’est justement cet aspect de la série qui va être intéressant à observer. Que nous réserve H2K ? Ont-ils, comme toute grande équipe, cette capacité à faire table rase du passé pour mieux rebondir ? Les deux ou trois manches qui vont être jouées vendredi vont non seulement répondre à ces questions, mais aussi donner une idée de la véritable force des demi-finalistes des derniers championnats du monde.

Samedi et dimanche, n'hésitez pas regarder les autres matchs en direct et en replay sur LoL Esports ! Et d'ici là vous pouvez aussi nous laisser un commentaire où vous nous dites ce que VOUS attendez de cette quatrième semaine de compétition !