Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
LCS

Les matchs incontournables de la huitième semaine

Demain c'est la huitième semaine du segment d'été des LCS. Les play-offs sont proches et la course au bon placement fait plus que jamais rage ! C'est reparti pour quatre jours de matchs serrés, de stomps infâmes, de victoires volées et de crises cardiaques à répétition pour les fans. Oui mais voilà, tout le monde n'a pas forcément le temps de tout regarder. Pas de panique, nous avons préparé une petite liste des matchs à ne surtout pas manquer cette semaine. Suivez le guide !

Jeudi

Fnatic contre Splyce à 17h

Chez vous il fait chaud. Beaucoup trop chaud même. Vous avez donc décidé de passer la soirée à la piscine, mais d'abord il y a la série qui oppose Fnatic à Splyce à regarder. Respectivement deuxième et troisième du classement, les deux équipes ont réussi à creuser l'écart avec leurs poursuivants directs et vont à présent en découdre directement. D'un côté on a Splyce, l'équipe en forme du moment, qui a partagé les points avec G2 Esports avant de renvoyer les Giants à leurs études. En pleine pente ascendante, l'équipe de Jakob « YamatoCannon » Mebdi veut aborder les play-offs avec le maximum de confiance. Et quoi de mieux qu'une victoire pour ça ? Sauf que de l'autre côté on a la structure la plus titrée des LCS EU, bien décidée à en découdre. Sur la voie du haut, les Orange ont remplacé leur point faible le plus visible, Noh « Gamsu » Yeong-jin par l'ex-G2 Esports Mateusz « Kikis » Szkudlarek. Auteur d'une très bonne première semaine avec sa nouvelle équipe, ce dernier va-t-il continuer sur sa lancée ? Le vrai test est jeudi, à ne pas rater !

Fnatic during week 8 NA LCS summer split

L'arrivée de Kikis a-t-elle sonné la fin des problèmes pour Fnatic ?

Vendredi

Giants contre Vitality à 17h

Vitality - week 8 NA LCS summer split

Vitality joue sa saison sur les prochains matchs.

Giants et Vitality ont été écarté sans ménagement du podium, mais ils ont encore toutes leurs chances d'accrocher les play-offs. Il serait donc dommage de se priver du plaisir de voir cette série entre les actuels cinquième et septième du classement. Auteurs d'une très bonne série de victoires en semaine 5 et 6, les premiers ont nettement marqué le pas la semaine dernière. Ils doivent se reprendre pour ne pas laisser la sixième place qualificative – à minima – leur échapper sur le fil. Face à une équipe seulement un point derrière au classement, la victoire est impérative. Vitality, eux, occupent actuellement l'inconfortable septième place, celle qui ne vous qualifie nulle part et laisse un goût amer d'inachevé. La sixième place est accessible, mais elle passe par la prise des trois points. Très inconstante, la structure française ne peut se contenter de partager les points avec ses adversaires si elle veut viser haut.

Samedi

Counter Logic Gaming contre Team Liquid à 21h

Dardoch - week 8 - NA LCS - summer split

Si Dardoch se montre sous son meilleur jour, Team Liquid a de bonnes chances de l'emporter.

Samedi, face à l'insoutenable chaleur qui règne un peu partout, vous envisagez sérieusement de vivre dans votre réfrigérateur. La question, c'est comment y faire rentrer aussi l'ordinateur, histoire de voir Counter Logic Gaming affronter Team Liquid au meilleur des trois manches. Malgré un bien mauvais début de segment d'été, les joueurs de CLG sont parvenus à remonter la pente. Avec sept victoires et autant de défaites, ils sont à présent cinquième et peuvent viser plus haut encore. Les deux premières places sont inaccessibles, mais pas la troisième. Ce qui tombe bien, vu qu'elle est occupée par leur adversaire du jour. Inconstants, ces derniers sont à portée de tir de Zaqueri « Aphromoo » Black et consorts, mais ne se présentent pas pour autant en victimes sacrificielles. Pas de Chae « Piglet » Gwang-jin pas de problèmes pour le support Matthew « Matt » Elento et les siens. Team Liquid est jeune, bourrée d'ambition et l'assume parfaitement. Elle se voit bien créer la surprise en play-offs face aux mastodontes qui la précèdent au classement. Il lui faut donc maintenir le pied sur l'accélérateur et stopper net les espoirs de CLG. Tout dépendra, comme souvent, de l'impact de Joshua « Dardoch » Hartnett. Le jungler de la structure offre fréquemment des avantages décisifs à son équipe, mais il lui arrive aussi de vouloir trop en faire et d'entraîner les siens dans sa chute. Quoiqu'il en soit, la série s'annonce dynamique et tendue.

Dimanche

Team Solomid contre Team Envy à 21h

Dimanche, après avoir cherché en vain un vendeur de ventilateurs ouvert, vous prenez vos billets pour le pôle Nord. Le temps de préparer votre valise et vous voilà l'esprit tranquille devant la série de Team Solomid. Franchement, on ne donne pas cher de la peau d'une Team Envy qui n'y arrive plus après une bonne première moitié de saison. La plupart des équipes se sont adaptées au style des petits nouveaux de la ligue et savent comment s'en débarrasser. Cette série devrait donc sur le papier n'être qu'une formalité pour la meilleure équipe d'Amérique du Nord. Pourquoi la conseiller alors ? D'une part parce que c'est un réel plaisir pour les yeux de voir TSM jouer en ce moment, d'autre part parce qu'une surprise est toujours possible. Team Envy a-t-elle les ressources mentales nécessaires pour se remettre et créer l'exploit de la semaine ? Shin « Seraph » Wu-Yeong et consorts n'ont en tout cas rien à perdre.

Team Solomid - week 8 NA LCS summer split

Qui pourra arrêter TSM ?

Lundi, assis dans le fauteuil confortable de votre avion, n'hésitez pas regarder les autres matchs en replay sur LoL Esports ! Et d'ici là vous pouvez aussi nous laisser un commentaire où vous nous dites ce que VOUS attendez de cette huitième semaine de compétition !