Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
ACTUALITÉ

Les Tireurs au cœur de la méta

Eclipsés par les tanks lors de la saison précédente, les Tireurs profitent désormais des changements de la sixième saison pour dominer l'ensemble de la Faille. Des champions comme Ezreal et Corki font leur grand retour en midlane mais certains de leurs acolytes vont jusqu'à s'inviter dans la jungle et même au top. Quels sont les outils de cette hégémonie et comment cela influe t-il sur les parties ?

Lucian crée la surprise 

Lucian fait une apparition remarquée sur la voie du haut

Lucian fait une apparition remarquée sur la voie du haut

Si le champion a toujours eu le vent en poupe en tant que carry AD, c’est sur la voie du haut que le français Lucas « Cabochard » Simon-Meslet a combattu avec Lucian lors de la quatrième semaine des LCS EU. Face au pourtant très redouté Gangplank, il fait couler le premier sang dès la 11e minute, avant de renouveler l’exploit à la 22e en tuant de nouveau le Fléau des Mers. « En lane swap, sur la scène compétitive, il [Lucian] peut push très vite et prendre la tourelle rapidement grâce aux attaques automatiques » nous explique Cabochard, « avec un build qui n’est pas celui d’un AD Carry, il n’a pas besoin d’autant de ressources : avec une lame spectre de Youmuu et une Gueule de Malmortius j’avais suffisamment d’items ». Dans une méta qui encourage à détruire le nexus adverse aussi vite que possible, Lucian semble avoir toutes les qualités requises et après cette démonstration plutôt convaincante, nul doute que le purificateur peut trouver sa place sur la voie du haut. Dans tous les cas, ce pick atypique est surement la plus grande surprise de ce début de saison. 

Il y a très peu de mauvais match-ups pour Lucian

Cabochard, Toplaner de Vitality

Le retour de Quinn et Valor

Autre tireur que l’on a vu revenir où on ne l’attendait pas, c’est bien évidemment Quinn ! Les Ailes de Demacia ont longtemps été boudées par les joueurs professionnels. Après la refonte, scindant distinctement les identités de Quinn et son fidèle Valor, le fier duo à d'abord fait son apparition en Asie, notamment auprès de Song « Smeb » Kyung-ho et Jang « Looper » Hyeong-seok. Excellent duelliste, le champion peut facilement calmer les ardeurs de ses adversaires les plus imposants grâce à son Assaut Aveuglant ou son Salto. Mais surtout, c'est sa capacité ultime, En Territoire Ennemi, et qui octroie à Quinn un bonus de vitesse de déplacement considérable, qui la rend si intéressante. Cette énorme mobilité lui permet de faire peser une menace quasi-permanente sur une grande partie de la carte, ouvrant la porte aux escarmouches ou plus simplement au split-push. Maintenant que Quinn a prouvé sa valeur auprès d'autres pros comme Paul « SoaZ » Boyer ou Heo « Huni » Seung-hoon, il y a de fortes chances qu'elle se place au premier rang des picks privilégiés. 

Quinn brille sur la voie du haut dans la nouvelle méta

Quinn brille sur la voie du haut dans la nouvelle méta

Si Quinn a maintenant fait sa place dans la voie du haut, nous avons aussi pu la voir à l’œuvre dans la jungle lors de la quatrième semaine des LCS EU. Joué par Da-yun « Spirit » Lee, le jungler coréen a démontré sa puissance en finissant la partie avec le score remarquable de 5/1/4 et une victoire de plus au compteur. Mais si Quinn s’est montrée efficace dans cet élément, d'autres Tireurs ont fait de la jungle leur territoire depuis quelques semaines : Kindred et Graves.  

La conquête de la Jungle

À l'abri des regards des lignes, les junglers ont eux aussi jetés leur dévolu sur les Tireurs. Le duo mortel que forment Loup et Agneau, les deux entités de Kindred, ont logiquement été très prisés dans la jungle, grâce à deux facteurs notamment : les excellents dégâts des Chasseurs Éternels en début de partie et l'ultime salvatrice en combat d'équipe. Mais comme s'il ne pouvait y avoir la place que pour un seul duo sur la Faille, Kindred a laissé sa place à un champion aux méthodes plus… expéditives.

Graves a énormément de dégâts et faire la jungle le soigne... Au final, il y gagne plus de PV qu'il n'en perd.

Jankos, Jungler de H2K
Depuis quelques semaines, Graves a fait de la jungle son territoire

Depuis quelques semaines, Graves a fait de la jungle son territoire

Profitant de la refonte des Tireurs de la présaison, Graves est venu faire le ménage dans la jungle à grands coups de chevrotine. Le premier avantage du Hors-la-Loi, c'est sa capacité de nettoyage des camps neutres. Grâce à son passif qui repousse les monstres, il peut éviter d'être touché par eux et les promener tout en les truffant de plomb. Sa capacité naturelle à encaisser les dégâts l'oriente vers des objets comme la Gueule de Malmortius ou le Gage de Sterak, qui se marient fort bien avec une Lame Spectre de Youmuu pour la vitesse d'attaque et la mobilité.

Le poke, mot d'ordre de la midlane

Une nouvelle fois, la ligne du milieu est orientée sur une méta privilégiant la sécurité. Les meilleurs joueurs vous le diront : quand il s'agit de midlane, les Tireurs qui s'appuient sur leurs sorts plutôt que sur leurs auto-attaques sont une quasi-obligation. Lors de la saison dernière, le midlaner Tristan « PowerOfEvil » Schrage nous avait démontré la puissance de son Varus. Malgré la force de ce champion, ce pick restera tout de même assez exceptionnel contrairement à Ezreal et Corki, des habitués des lieux qui reviennent régulièrement. Le célèbre blue build d'Ezreal n'est pas près de voir sa place reléguée au musée puisque le premier objet acheté sur le champion est généralement un Gantelet Givrant.

Sur la voie du bas ou du milieu, Corki est toujours un atout dans une composition de poke

Sur la voie du bas ou du milieu, Corki est toujours un atout dans une composition de poke

Dans la même veine, Corki, privilégié notamment par Lee « Faker » Sang-hyeok, vient étoffer les possibilités de fuite et le farming tout en sécurité. Profitant de dégâts désormais majoritairement magiques, Corki est plus qu'à son aise au milieu. Son paquet, nouveauté apparue lors de la refonte des Tireurs, vient lui octroyer toujours plus de mobilité, autorisant les déplacements sur les autres lignes jusqu'à l'insolence. Plus que jamais, la midlane est le symbole d'une méta qui repose sur le hit&run et la domination éclair plutôt que sur les parties plus longues.

Une botlane pour un jeu concentré

Enfin, nous arrivons au fief des Tireurs, la ligne du bas. Alors que les tourelles sont plus faciles à détruire que jamais, on voit clairement que les joueurs s'appuient sur des champions profitant au maximum de l'effet boule de neige. Eclipsés, les champions à la progression plus lente comme Jinx ou Kog' Maw sont remplacés par Lucian, Miss Fortune ou nos deux comparses sus-cités, Ezreal et Corki. Ils permettent de mettre beaucoup de pression sur les tourelles dès le début pour faire rapidement basculer les parties. Mais pour faire mentir tout ce beau monde, Kalista reste encore et toujours un pick solide sur la botlane grâce à sa constance à toute épreuve. Elle combine à merveille deux styles de méta très différents : l'initiation violente de combats aussi bien que le hit&run dans sa plus pure forme.

Kalista, lance de la vengeance

Kalista, lance de la vengeance

Rarement l'on aura vu autant de tireurs en même temps dans la Faille. Versatiles et profitant pleinement des différentes refontes qui leur ont été offertes, ils prennent sans sourciller la place des colosses à qui ils n'ont d'ailleurs pas demandé leur avis. Que pensez-vous de ces picks désormais bien installés ? Avez-vous également des idées de Tireurs dans des rôles inattendus ?