Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
ACTUALITÉ

Millenium se qualifie pour les Challenger Series !

Mardi 19 janvier a eu lieu la première finale de qualification aux Challenger Series 2016. Joué sur le patch 5.24, comme les précédents matchs de la compétition, ce combat en 5 manches a opposé Renegades Banditos, l'équipe européenne de la structure nord-américaine, à l'organisation française Millenium. Après avoir multiplié les échecs malheureux au niveau compétitif ces dernières années, la structure française a vu son équipe se qualifier trois victoires à une. On imagine sans peine leur soulagement.

Le match a mal commencé pour Millenium face à Renegades Banditos. Quoiqu'ils manquent d'expérience ensemble, les Banditos présentent une belle collection de talents. Le jeune Barney « Alphari » Morris, prodige de la voie du haut, est considéré par beaucoup comme un futur grand et comme l'avenir de l'esport anglais sur League of Legends. Armé de son Graves – joué à toutes les parties sauf la deuxième - il a brillé au niveau individuel mardi soir et malmené Quentin « Kaze » Gourbeix, l'expérimenté toplaner de Millenium. Il en a été de même sur la voie du bas où Erik « Tabzz » van Helvert, ancien carry AD d'Alliance en LCS, a fait passer de bien mauvais moments à Steven « Hans-Sama » Liv. Le carry AD de 16 ans de Millenium est bourré de talent mais doit encore progresser pour concurrencer les meilleurs. Si jamais il en doutait, son aîné lui a prouvé sans l'ombre d'un doute.

 

 

De l'avenir pour les Renegades Banditos

 

Le premier match l'a montré de façon particulièrement criante. Renegades Banditos a gagné en un peu plus d'une demi-heure en exploitant efficacement les quelques erreurs adverses et grâce à une domination avant tout individuelle. Tabbz a su prendre les bons combats, déclencher son ulti au bon moment et a terminé sur le score confortable de 6/0/7. L'un dans l'autre, ce début de BO5 a été très propre de la part de la structure Nord-Américaine, avec des prises de décisions correctes et bien exécutées. Matthew « Impaler » Taylor, très critiqué depuis son passage en LCS NA l'an passé, a montré au cours de ce match qu'il peut encore faire de vraies bonnes performances. Avec sa Élise il a fini à 1/1/13 et s'est montré présent où et quand son équipe a eu besoin de lui.

 

 

Millenium collectivement au dessus

 

Après la défaite du premier round, l'équipe française n'a pas cédé à la panique. Elle a repris Miss Fortune à Tabzz dès sa première rotation de picks pour la confier à Hans-Sama. Un pari qui peut sembler osé puisqu'en échange ils ont laissé Tham-Kench, Graves et Lulu à leur adversaire. Mais le choix fut payant. Les Millenium ont construit autour de leur chasseuse de primes une équipe taillée pour le mid-game et qui laissait la part belle au jeu collectif. Sept minutes après le début des hostilités Charly « Djoko » Guillard, le jungler de chez Millenium a montré la qualité de sa synergie avec Kaze et pris le first-blood sur un gank de toute beauté. Puis il a maîtrisé tranquillement le tempo de la partie. Il a lu complètement les routes d'Impaler et creusé l'écart, notamment d'expérience, avec son vis-à-vis. L'équipe de Djoko a ensuite tranquillement déroulé sa stratégie, multiplié les prises d'objectifs et s'est envolée vers la victoire pratiquement sans accrocs.

 

Puisqu'on ne change pas une équipe qui gagne, Millenium a repris pratiquement la même composition lors du match suivant. En face les Renegades Banditos ont tenté de partir sur pas moins de trois carry AD (Graves, Corki, Lucian) et un Lee Sin. Beaucoup de moyens de faire mal et de possibilités de foncer au combat donc, mais également une immense majorité de dégâts physiques. Une aubaine pour le Tham Kench de Kaze et la Rek'Sai de Djoko. Surtout que, comme lors de la partie précédente, Prodromos « I Look Pretty » Kevezitidis jouait Orianna pour encore plus de résistance et de moyens pour la Demoiselle mécanique de placer son ulti ! La tentative de Renegades était donc audacieuse, et a bien a failli réussir. Les Millenium ont été un peu trop gourmand en début de partie et se sont fait immédiatement punir. En seulement huit minutes la structure nord-américaine a comptabilisé cinq tués à rien et deux mille pièces d'or d'avance. Kaze et ses coéquipiers ont encore une fois conservé leur calme et profité des quelques erreurs de leurs opposants pour rester au contact. Peu après les 20 minutes de jeu, une belle réaction à une « Insec » d'Impaler leur a offert trois tués en échange de deux morts. Cela leur a surtout permis de reprendre la vision et le contrôle de la carte, de calmer le jeu plus d'un quart d'heure et d'atteindre tranquillement leur pic de puissance. Leur ligne de front à présent très résistante et leur Orianna capable d'infliger d'énormes dégâts ils ont repris leur avance puis ont gagné coup sur coup deux combats en cinq contre cinq pour s'imposer en trois-quart d'heure. 

 

 

 

À présent aux portes des LCS, les Millenium ont quelque peu altéré leur composition d'équipe mais ont conservé l'idée d'un mid-game puissant et d'une attention portée à la coordination et aux combats d'équipe dans leurs choix de champion. Kaze sur Shen n'avait toujours pas la possibilité de faire grande chose sur la voie du haut face au Graves d'Alphari, mais son aide a été précieuse pour encore une fois remonter un début de match difficile. Surtout, ses coéquipiers et lui ont surpassé collectivement leurs adversaires. Passée la 15e minute de jeu ils ont coup sur coup pris une tour et tué deux Renegades. Moins d'un quart d'heure après, trois combats en groupe et un baron pris au nez et à la barbe de leurs adversaires dépassés, les Millenium ont détruit le nexus et passé brillamment les portes des Challenger Series dont la saison régulière commencera le 26 Janvier. Ils peuvent à présent sereinement se préparer pour le début de la saison. Allez-vous soutenir l'organisation française lors de ce segment printanier des Challenger Series ? Pensez-vous qu'ils ont le potentiel pour remporter cette compétition ?