Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
TRUCS & ASTUCES

Off-Méta picks : Pantheon sur la voie du milieu

Lors des matchs compétitifs, la pression est à son maximum et chaque équipe essaie de trouver, par le biais de son coach, le champion qui pourra faire pencher la balance en sa faveur. Qu’il s’agisse du champion imbattable du moment ou bien d’un pick atypique, le but premier est de remporter la partie. Et si un champion fort peut se faire contrer, il est plus difficile de faire de même avec un champion qui n’a rien à faire dans la composition. Ce sont donc sur ces apparitions que nous allons nous pencher, les picks exotiques des pros ! Nous vous rappelons que ces actions sont réalisées par des professionnels et ne doivent pas être reproduites à la maison.

THIS IS SPARTA

Pendant de nombreux patchs, Pantheon a été joué dans la jungle. Bénéficiant de puissants dégâts de base ainsi que l’abilité Égide de Zeonia (Z) lui permettant de sauter sur son adversaire et de l’étourdir pendant une seconde, Pantheon possède un fort potentiel de gank. Plus tard dans la partie, il devient bien plus dangereux encore en débloquant Météore, son ultime. Cette abilité lui permet de surprendre les champions adverses en partant depuis sa propre jungle et en arrivant au milieu des lignes adverses. De ce fait, Pantheon était principalement joué tank lorsqu’il assumait le rôle de jungler. Ce qui lui permettait d’engager un affrontement en attendant que son équipe le rejoigne. Son passif, Protection de l’Égide, combiné à une bonne utilisation de l’Égide de Zeonia lui permet de parer les attaques adverses et d’étourdir un champion fragile.

Plus récemment, au cours du patch 6.3 le champion est réapparu sur la voie du haut puisqu’il a été plébiscité par 3 équipes nord-américaines : Counter Logic Gaming, Cloud9 ainsi que Immortals. Il a été confronté à deux Fiora et à un Gangplank : deux match-ups qu’il remportera haut la main ! Joué avec la maîtrise de l’Assaut du maraudeur contre Gangplank puisqu’elle lui permet de s’échapper rapidement après avoir appliqué son combo (Égide de Zeonia (Z), Crève-Cœur (E) puis Vélite (A)).

Face à Fiora, la maîtrise du Décret du lord fulminant a été choisie. Le passif de Pantheon ainsi que son rafraichissement fonctionnant comme la Riposte (Z) de la bretteuse, il est possible pour les deux champions d’annuler les dégâts infligés par son vis-à-vis. À ce poste sur la voie du haut, le champion laisse de côté les objets orientés tank et choisit des objets lui permettant de prendre des kills rapidement grâce à ses décalages facilités par Météore. On peut ainsi le voir équipé d’une Lame spectre de Youmuu en premier objet. Il achète ensuite un Gage de Sterak, ce qui lui permet tout de même d’obtenir un bonus de points de vie afin de rentrer plus efficacement dans la mêlée. La suite de son équipement dépend de l’orientation de la partie ainsi que de la composition adverse. Ainsi, on peut trouver un Couperet noir, une Gueule de Malmortius ou un Cimeterre Mercuriel lorsque les contrôles adverses sont trop importants.

Atterrissage sur la voie du milieu

Galvanisé par son succès et son taux de victoire de 100% sur la voie du haut, le spartiate s’envole en direction de la voie du milieu. Et si les nord-américains ont été les premiers à réutiliser le champion, ce sera un coréen qui le fera atterrir sur la voie du milieu. En effet, ce sera Shin « CoCo » Jin-yeong qui utilisera Pantheon durant le BO qui opposa Longzhu Gaming à Rox Tigers. Cependant, face à la machine de guerre Rox Tigers et au Viktor de Lee « KurO » Seo-haeng et le combattant achèvera la partie sur le score de 0-6-0, ses seuls objets complétés étant une Gueule de Malmortius et des Bottes de célérité.

Cependant, lors des IEM Katowice la partie opposant Counter Logic Gaming à Fnatic a duré presque une heure. Assez de temps donc pour que Choi « HuHi » Jae-hyun, le midlaner de l’équipe nord-américaine, puisse acheter tout son équipement. On retrouve donc les objets sélectionnés pour la voie du haut, à savoir la Lame spectre de Youmuu, le Gage de Sterak ainsi que le Couperet Noir. De plus, se trouvant face à un Rammus, un Jhin, une Quinn et un Thresh, le champion s’est équipé d’un Cimeterre Mercuriel, ce qui lui offre de la puissance d’attaque ainsi qu’un moyen de se débarrasser des effets de contrôle de foule. Contre Quinn et Jhin, les bottes choisies étaient les Tabi ninja avec l’enchantement Distorsion afin de récupérer plus rapidement son Saut Éclair. Le dernier objet choisi a été acheté dans le but d’éliminer rapidement un champion adverse fragile puisqu’il s’agit de l’Épée vespérale de Draktharr, tout en augmentant les dégâts infligés à Rammus. Cependant, ce dernier objet sera équipé trop tard car peu de temps après, l’équipe Counter Logic Gaming s’incline. On constate donc que l’équipement du combattant est principalement orienté sur des dégâts mais dans une méta où les champions tanks font autant de dégâts que les champions spécialisés dans cette branche, Pantheon se retrouve impuissant et se fait facilement contrer.

Pantheon tueur de dragons

Pantheon tueur de dragons

Est-ce qu’il gagne ?

Pantheon n’était pas au centre des attentions avant sa nouvelle utilisation et cette dernière n’engendrera qu’un intérêt limité puisque le champion ne sera choisi que 4 fois avec une seule apparition lors des LCS. Son équipement ne lui offrant que peu de résistances, il devient donc un champion capable d’assassiner une cible fragile rapidement mais ne dispose pas de moyens de s’échapper, son ultime mis à part. Il devient donc un champion dépendant de son équipe qui ne peut renverser le cours de la partie tout seul lorsque les adversaires sont groupés. Avec seulement 4 sélections pour 0 victoire, Pantheon affiche le triste score de 0% de taux de victoire sur la voie du milieu. Ce qui montre que dans la tendance actuelle, un champion joué à ce poste doit, soit avoir des moyens de s’échapper, soit être assez résistant pour attendre l’arrivée de son équipe. Peut-être qu’un changement d’objets pourrait palier à ce problème, mais rien pour le moment ne laisse présager le retour de l’artisan de la guerre sur la voie du milieu.