Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
mondiaux

Origen, des Challenger Series aux demi-finales des Worlds

L'équipe d'Enrique "xPeke" Cedeño Martínez est passée en moins d'un an de la qualification en Challenger Series aux demi-finales des championnats du monde. Ils s’apprêtent à y affronter l’ogre coréen SKT T1. Retour sur une incroyable aventure.

Décembre 2014. Xpeke, midlaner historique de Fnatic quitte l’organisation qui l'a vu devenir l’une des plus grandes stars de League of Legends pour former sa propre équipe. Les réseaux sociaux s’emballent et la même question revient en boucle : l'espagnol réussira-t-il son pari ? Sur le papier, rien n’est gagné et beaucoup prédisent la chute d'un vieillard dépassé. Le champion du monde de la saison 1 semble, de son côté, imperméable aux rumeurs et prend son temps pour dévoiler sa nouvelle équipe. D'abord Maurice "Amazing" Stückenschneider (ex-TSM), Alfonso "mithy" Aguirre Rodriguez (ex-Lemondogs) et Jesper "Niels" Svenningsen, jeune prodige de la soloQ, puis en janvier le français Paul "SoaZ" Boyer, autre transfuge de Fnatic. Quatre vétérans ayant été au moins une fois chacun aux championnat du monde et un rookie, tous engagés dans un pari fou : prouver qu’ils peuvent rejoindre les LCS et concurrencer les meilleures équipes européennes.

1

Les éternels outsiders

Mais le succès ne vient pas tout de suite. Origen ne se qualifie que de justesse pour les Challenger Series, avec une victoire 2-1 face à une équipe francophone semi-pro, Millenium Spirit. Ils dominent ensuite la saison régulière avec 9 victoires pour seulement une défaite et le 8 avril 2015, l'équipe se qualifie pour les LCS. Les joueurs ont fait le travail, ils se sont hissés au plus haut niveau européen, mais les interrogations restent nombreuses avant le Summer Split. La plupart des observateurs imaginent Origen comme une équipe de milieu de tableau, capable de se qualifier en play-offs mais certainement pas un candidat au championnat du monde.

Sauf que la bande d'xPeke ne l'entend pas de cette oreille. Sous la houlette de leur capitaine et midlaner, ils terminent à la deuxième place de la saison régulière derrière les intouchables Fnatic. Ils perdent en finale des play-off face à ces derniers, certes, mais ils le font avec panache. L'équipe de Bora "YellOwStaR" Kim est poussée au cinquième match, mettant fin à une invincibilité de plus de quatre mois !

Origen impressionne enfin et c’est dans la peau du favori que l’équipe remporte le tournoi de qualification pour la 3ème place européenne au mondial de cette saison. Là, ils atterrissent dans le groupe D,,face aux chinois de LGD, aux coréens KT Rolster et à TSM, éternel chouchou du public NA. Soaz et les autres sont donnés perdants d’avance, mais une fois de plus ils déjouent les pronostics. Portés par un xPeke motivé comme jamais, un Soaz qui porte haut la baguette et un Niels étincelant d’aisance, ils finissent non seulement deuxième de leur groupe mais enchaînent ensuite sur une victoire 3-1 en quarts de finale face aux Flash Wolves taïwanais.

2

Peut-on rêver plus ?

Les voilà à présent en demi-finale face au SKT de Sang-hyuk "Faker" Lee et Gyeong-hwan "Marin" Jang, les favoris du tournoi. À nouveau, Origen se retrouve outsider et sans surprise, personne ne donne cher de sa peau. Face au plus grand défi de sa jeune existence, est-ce qu’Origen sera capable de faire passer son épopée de l’incroyable au légendaire ? D’après vous, qui va l’emporter ?