Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
LCS

xPeke nous parle de son nouveau poste : carry AD

Après seulement une semaine de compétition, l’équipe européenne Origen a dû composer avec un imprévu : le retrait du Grec Konstantinos « FORG1VENGRE » Tzortziou-Napoleon. Privé de son nouveau carry AD, Origen a été forcé de réagir et a pris la décision que son dirigeant et midlaner remplaçant Enrique « xPeke » Cedeño Martínez assure le poste vacant pour une durée indéterminée. Nous nous sommes entretenu avec le principal concerné afin de recueillir son ressenti sur ce nouveau challenge et pour faire un point sur la situation de son équipe.

Même s’il est vrai que xPeke a commencé sa carrière chez Fnatic sur la voie du haut, l’Espagnol a bâti sa réputation en jouant assassins et mages sur la voie du milieu. Rien ne le prédestinait à quitter son poste et à s’expérimenter à la duo-lane après tant d’années de jeu. Et pourtant, c’est la décision qui a été prise. Après que FORG1VENGRE ait annoncé ne plus vouloir jouer, le temps était compté. Il est exceptionnel qu’une équipe doive remplacer un de ses joueurs en plein début de saison, sans préavis. L’écurie a donc annoncé que ce serait son vétéran xPeke, initialement censé occuper le rôle de midlaner en alternance avec Tristan « PowerOfEvil » Schrage, qui assurerait l’intérim, le temps de trouver un véritable carry AD. « Dans l’idéal, nous cherchons quelqu’un de nouveau, de frais. Un joueur très doué, très talentueux » nous confie xPeke. Comme vous vous en doutez, les pépites sont difficiles à repérer. À sa genèse, Origen avait déjà dévoilé les talents d’un certain Jesper « Zven » Svenningsen, mais les conditions étaient différentes et le temps ne manquait pas. « Le problème est que, si on recrute un jeune talent maintenant, il ne saura probablement rien du jeu en compétition. Il sera meilleur que moi individuellement, mais sera moins à l’aise quand viendront les déplacements et les combats d’équipe dans lesquels il faut être coordonné » développe xPeke. « Pour nous, la bonne chose à faire est de faire passer beaucoup de joueurs en test pendant les entraînements et, dès que nous repérerons un joueur avec un fort potentiel, le laisser s’entraîner encore et encore. Une fois que nous le sentirons prêt, nous pourrons commencer à le faire jouer en LCS sans pression » poursuit-il.

xPeke et PowerOfEvil ont finalement joué tous les deux dans la même partie !

xPeke et PowerOfEvil ont finalement joué tous les deux dans la même partie !

Récemment, l’équipe française Team Vitality a recruté un 6e homme pour son équipe. Le jeune Danois Victor « Reje » Eriksen a justement fait ses premiers pas en LCS contre Origen la semaine dernière, et donc directement face à xPeke. « Je pense qu’il est exactement le genre de joueur doué qui manque d’expérience en équipe. On a pu voir qu’il sait comment jouer dans la plupart des situations, mais qu’il manque de l’expérience dont je dispose » analyse l’Espagnol. « Je pense que quelqu’un comme lui serait parfait pour nous, pour commencer à s’entraîner, à apprendre, avant de l’envoyer disputer quelques matchs en LCS, une ou deux semaines après, afin de lui donner un peu d’expérience ».

Mais pour l’instant, c’est toujours xPeke qui joue carry AD et l’équipe ne peut pas faire l’impasse sur les précieux points en attendant de trouver un remplaçant à FORG1VENGRE. Bien qu’il ait commis des erreurs très facilement visibles, comme utiliser son Saut éclair pour jaillir à côté d’un Viktor en plein combat d’équipe (n’essayez pas ça chez vous !), xPeke nous a confié être très enthousiaste devant ce nouveau challenge qu’est l’apprentissage d’un nouveau rôle, très différent. « J’étais très excité à l’idée de jouer carry AD, c’est un nouveau challenge au final ! Ce sont ces challenges qui me motivent le plus, quand je suis attendu et que j’ai un laps de temps limité pour énormément m’améliorer. Cela me fait apprécier le jeu et l’entraînement, c’est génial. Mais d’un autre côté, c’est effrayant parce que, même si j’ai pris mes repères en partie classée et que j’ai été bon, c’est une autre dimension d’être opposé à un duo qui joue ensemble depuis des mois, voire des années » nous livre-t-il. Ces lacunes sont actuellement pénalisantes pour lui et son équipe. Heureusement, il peut compter sur ses coéquipiers pour l’aider à prendre les bonnes décisions et à comprendre ce à quoi il doit prêter davantage attention : « Parfois je demande à sOAZ si je dois aller au top et lui au bot, je demande à Hybrid si on doit bouger vers tel endroit à tel moment et je demande beaucoup de choses parce que je pense que c’est une bonne idée, mais je n’en suis pas certain. Or, pendant que je tergiverse, j’ai le sentiment que d’autres joueurs ont l’avantage sur moi. Ils savent quoi faire alors que moi je perds 5 à 10 secondes rien qu’à réfléchir ».

« Nous avons appris de nos défaites et l’entraînement a payé »

Enrique « xPeke » Cedeño Martínez

Mais malgré ses lacunes, xPeke est un des vétérans du jeu. Il a traversé les années, les patchs, les métas et comprend très bien le jeu. Sa phase d’adaptation est donc assez rapide, même si la dose de travail est considérable. Il lui faudra connaître les points forts et faibles de chacun des duos possibles sur la voie du bas, améliorer son placement, s’entraîner sur différents champions afin de ne pas être pris au dépourvu. Il pointe lui-même certains de ses points faibles actuels à son nouveau poste : « Parfois, en combat d’équipe, je ne sais pas quoi faire. Ce n’est pas que je joue mal, mais juste que je ne sais littéralement pas quoi faire. Je vois un Olaf arriver sur le côté, je vois le combat d’équipe qui s’amorce, je repère une cible que je dois abattre et… qui dois-je taper ? Si je tape cette personne, est-ce le meilleur choix ou non ? La plupart du temps, je ne prends pas la bonne décision ». Heureusement, il semble motivé et avide de connaissances comme il nous le fait savoir : « C’est très motivant parce qu’après chaque partie je regarde la rediffusion et scrute chaque point que je peux améliorer. Je regarde également les autres joueurs de ce poste et cherche ce qu’ils font mieux que moi. C’est une très bonne sensation, mais je suis très nerveux, car j’ai l’impression qu’actuellement je suis un handicap pour mon équipe ». Un handicap qui a tout de même réussi à remporter deux parties et à décrocher deux matchs nuls alors que son équipe ne s'était pas imposée une seule fois lors de la première semaine.

xPeke, toplaner, midlaner, coach, gérant d'une structure et maintenant carry AD

xPeke, toplaner, midlaner, coach, gérant d'une structure et maintenant carry AD

Pourtant, les résultats en match d’entraînement n’étaient pas idéaux cette semaine si l’on en croit xPeke. Mais il évoque une évolution visible dans la préparation, dans la façon d’approcher les scrims (matchs d’entraînement). « J’ai le sentiment que cette semaine a été préparée dans une ambiance plus positive. Tout le monde a compris qu’on allait perdre cette semaine, toutes les parties » en rigole xPeke. Avec moins d’attentes de résultat, les Origen ont joué avec moins de pression et se sont concentrés sur les bases du jeu en équipe, pour compenser une individualité très sûrement moins forte que l’ancienne à ce poste. « On s’est dit que je n’arriverai sûrement même pas à jouer à un niveau décent et qu’on allait fatalement perdre. Mais tout le monde était positif et quand on a constaté quelques améliorations et qu’on arrivait à créer du jeu, je pense que chacun a encore plus donné de sa personne. On commençait à se dire qu’on n’était pas si mauvais que ça et que même si carry AD n’est pas mon rôle principal, on était capable de jouer avec nos forces, de bouger en équipe et que je sois un carry AD médiocre n’était pas restrictif ». Une meilleure mentalité, pas de pression et un jeu centré sur les forces et l’expérience des joueurs ont donc conduit aux premières victoires d’Origen dans ce segment d’été !

Dans cette aventure, xPeke n’est pas seul. Glenn « Hybrid » Doornenbal est à ses côtés pour lui apporter son expertise et le guider. Fort d’un excellent début de saison avec G2 Esports, Hybrid reste néanmoins un jeune joueur. Se retrouver avec un vétéran à guider est donc un comble ! Mais les deux joueurs communiquent de mieux en mieux au fil du temps nous explique xPeke : « la situation doit être difficile pour lui qui a eu l’habitude de jouer aux côtés d’excellents carrys AD. Ça doit être étrange de jouer avec… un noob comme moi ! Mais il parle beaucoup et c’est un très bon point ».

xPeke devait être très concentré pour assumer ses nouvelles responsabilités

xPeke devait être très concentré pour assumer ses nouvelles responsabilités

Nous avons également interrogé xPeke sur les autres aspects d’Origen. Tristan « PowerOfEvil » Schrage a souvent été sous le feu de la critique, mais l’Allemand semble être conscient de ses contre-performances. « Il sait qu’il aurait pu mieux jouer que ce qu’il a montré pendant tout le split. Mais pendant cette période, il n’a cessé de s’améliorer et depuis que j’ai commencé à jouer et à le remplacer de temps en temps, il apprend beaucoup. Je pense qu’à la fin des play-offs il a été auteur d’une très belle performance. À la reprise de la saison, je pense qu’il était de nouveau un peu perdu, mais il a continué à communiquer, à demander conseil. Et ça, c’est le principal » témoigne xPeke avant de conclure que « vendredi il a très très bien joué et que s’il reste sur cette lancée, qu’il est plus malin et qu’il commence à comprendre lui-même ce qu’il a à faire pour tous nous aider, ça sera génial ».

De manière générale, xPeke estime que les principaux maux d’Origen sont dus à un manque d’application des bases. Aujourd’hui, Origen a du mal à assimiler les réactions logiques à avoir dans certaines situations. Il arrive que les joueurs prennent une mauvaise décision en dépit de leurs connaissances. « Des fois, on sait ce qu’il se passe, et après que ça arrive, on se dit que l'on connaissait leur position et on se demande pourquoi on a quand même combattu ». Si vous êtes fans de cette équipe, vous serez heureux d’entendre que xPeke est confiant en l’avenir ! Et vous, pensez-vous qu’Origen réussira à remonter dans le classement et à se qualifier pour les play-offs ?