Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
Phoenix1 Logo

Ryu

Sang Wook Yoo
Phoenix1 Logo
  • 4.0 Ratio KDA
    #25 au(x) Championnats du monde 2016
  • 7.9 Sbires tués par min
    #40 au(x) Championnats du monde 2016
  • 60% Participation aux éliminations
    #61 au(x) Championnats du monde 2016
Sang Wook 'Ryu' Yoo
  • 4.0 Ratio KDA
    #25 au(x) Championnats du monde 2016
  • 7.9 Sbires tués par min
    #40 au(x) Championnats du monde 2016
  • 60% Participation aux éliminations
    #61 au(x) Championnats du monde 2016
Phoenix1: Mid

Biographie

Sang-ook « Ryu » Yoo est un joueur expérimenté qui a affronté les plus grands midlaners coréens lorsqu’il évoluait chez KT Rolster Bullets. En 2013, Ryu et ses coéquipiers parviennent à se hisser jusqu’en finale du championnat coréen The Champions après avoir éliminé les deux équipes de CJ Entus et retrouvent SK Telecom T1 en finale. Au terme d’un match disputé, les deux formations doivent jouer la 5e et dernière partie en mode aveugle. Ryu et son opposant direct Sang-hyeok « Faker » Lee se livrent alors à un duel de Zed qui restera dans les annales quand ce dernier retourne totalement la situation grâce à des mécaniques de jeu exceptionnelles. Triste perdant de cet affrontement, Ryu affiche pourtant un visage impassible qui suscite la curiosité des fans et devient caractéristique du midlaner.

Pendant la saison d’hiver 2013-2014, Ryu et son équipe continuent à montrer un bon niveau de jeu mais tombent en demi-finale contre une équipe SKT T1 K encore plus féroce que jamais et doivent se contenter de la 3e place des play-offs. Les saisons suivantes sont de plus en plus difficiles pour Ryu et son équipe. Il tente alors un court retour au poste de jungler, qui n’est pas concluant. Pour la première fois, KT Rolster Bullets n’accède pas aux play-offs. Il décide alors de tenter une nouvelle expérience. Fort d’une victoire aux IEM World qui se déroulaient en Pologne, il est attiré par l’Europe et rejoint Millenium avec l’intention de se qualifier aux LCS. Malheureusement, l’équipe échoue et Ryu tente de trouver sa place chez ROCCAT lors des IEM Cologne. Finalement, c’est H2K qui lui propose de jouer en LCS, suite au départ de Fabian « Febiven » Diepstraten.

Cette nouvelle équipe libère totalement le Coréen, que l’on revoit très à l’aise avec ses champions de prédilection comme Ahri et LeBlanc, qui sont ses champions les plus joués lors de la saison printanière des LCS EU. Plus le temps passe et plus Ryu gagne en confiance. Il montre qu’il est capable de prouesses avec de très nombreux champions et sait se déplacer sur la carte comme personne. Toujours présent au bon endroit au bon moment, il opère en silence mais se trouve être très efficace, ce qui permet à son équipe d’atteindre la 3e place des play-offs à deux reprises et de se qualifier au mondial 2015 !

Comme le hasard fait bien les choses, Ryu retrouve Faker dans son groupe C. Pas de Zed contre Zed cette fois-ci, mais un Ryu déterminé à prendre sa revanche et qui parvient à mettre son adversaire en difficulté. Ces efforts ne sont cependant pas suffisants et H2K quitte la compétition prématurément.

En vue de la saison 2016, H2K fait peau neuve et recrute certains des meilleurs joueurs européens, ce qui devrait aider Ryu à transcender et qui sait, de peut-être un jour l’emporter face à son adversaire de toujours.

Historique

Infos sur le joueur

  • Poste

    Mid
  • Pays d'origine

    South Korea

Stats par champion

Cassiopeia

Cassiopeia

Joué
4
Victoire
2
KDA
4.9
Ryze

Ryze

Joué
4
Victoire
2
KDA
2.8
Vladimir

Vladimir

Joué
3
Victoire
2
KDA
9.7