Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
mondiaux

Baby Faker a grandi : Caps se déchaîne sur la scène au Mondial

Le midlaner danois voulait marquer le coup lors de la demi-finale du Mondial.

Une semaine après la finale du Mondial de League of Legends, Rasmus « Caps » Winther fêtera ses 20 ans, et il sera sûrement en pleine réflexion.

Le jeune Danois a déjà une carrière spectaculaire : il a fait bien plus que la plupart de ses confrères du LEC. Caps a joué pour deux des meilleures équipes européennes de League of Legends. Il a participé et remporté des tournois internationaux et il a fait jeu égal avec les plus grands joueurs mondiaux.

Mais tout cela ne serait rien s'il gagnait la Coupe de l'invocateur pour l'Europe, et c'est un but qu'il a toujours eu. 

Dimanche dernier, Caps a joué une des séries les plus importantes de sa carrière, et G2 a gagné 3-1 contre SK Telecom T1 et a obtenu son ticket pour la finale du Mondial. La super star de G2 a vaincu le Roi démon invulnérable et son équipe a battu SKT en mettant le feu à Madrid. La série était intense, l'équipe de G2 était derrière la plupart du temps, mais elle a pleinement saisi toutes les occasions qu'elle a eues.

Caps a surtout ressenti la pression quand SKT a failli revenir à égalité dans la partie quatre. « J'essayais de trouver un moyen de gagner, la partie était compliquée », nous dit-il après sa victoire. « Je pense que c'était la partie la plus difficile. On essayait de trouver nos conditions de victoire, et on a compris qu'avec Syndra, Ornn, Gragas et Yasuo, Nautilus était une cible facile. Si on se battait beaucoup et que j'avais mon Zhonya pour contrer Vladimir, on finirait par gagner. »

Durant ces parties, Caps a peut-être dû relever son plus grand défi en affrontant Lee « Faker » Sang-hyeok, le plus grand joueur de tous les temps. Au début de sa carrière, Caps était surnommé « Baby Faker » en hommage aux actions incroyables qu'il pouvait effectuer.

« Je pense que Faker est toujours le meilleur joueur de tous les temps. »

Rasmus “Caps” Winther

Pourtant, Caps a tout fait pour que son nom entre dans l'histoire. Le joueur de G2 a attaqué mentalement son adversaire en copiant son pouce vers le haut lors de la présentation des équipes, et en prenant Ryze, le champion favori de la star coréenne, dans la première partie. On aurait dit qu'il lui disait qu'il pouvait tout faire mieux que lui.

Caps a copié Faker à différents niveaux, mais en y ajoutant sa touche personnelle

Caps a copié Faker à différents niveaux, mais en y ajoutant sa touche personnelle

Et c'est exactement ce qu'il a fait. Caps a joué Ryze d'une manière différente en poussant les voies latérales grâce à son split-push : une stratégie que les fans du LEC ont déjà vue plusieurs fois cette saison. Quand Faker a pu prendre ce champion, tout ne s'est pas aussi bien passé, il a perdu avec lui pour la première fois en 729 jours depuis la défaite de SKT contre Samsung Galaxy lors du Mondial 2017.

Caps dit qu'affronter le meilleur champion de Faker était incroyable. « C'était intéressant, car il me semble qu'au MSI, on l'a banni à chaque partie », nous explique-t-il. « Cette fois, on ne pouvait pas le bannir si on voulait avoir une bonne draft. Nous l'avons affronté et tout s'est bien passé, mais notre composition était vraiment bonne pour le museler. Ryze a beaucoup de contrôles de foule, mais on en avait tellement nous aussi qu'il lui était difficile de jouer. »

« Je ne veux pas d'une autre deuxième place, nous allons tout donner, ça devrait passer. »

Rasmus “Caps” Winther

« Je pense que Faker est toujours le meilleur joueur de tous les temps », ajoute Caps. « Ces dernières années n'ont pas été très bonnes pour lui, mais son talent est toujours présent. Il a gagné tellement de titres au Mondial et au MSI, c'est incroyable. Il est toujours très, très bon. Je trouve que c'était le meilleur joueur de son équipe, et c'est lui qui leur a donné l'avantage dans les parties deux et quatre. »

La super star de G2 a poussé Faker dans ses retranchements, et encore plus impressionnant, il l'a fait sans jouer à 100 %. « Je suis tombé malade deux jours avant le match. La veille, je suis resté au lit pratiquement toute la journée. J'étais stressé et énervé d'être malade, je pensais que ça allait nous faire perdre », nous explique Caps.

Caps ne se sentait pas très bien contre SKT, mais il a réussi à passer outre.

Caps ne se sentait pas très bien contre SKT, mais il a réussi à passer outre.

« La foule nous a aussi bien aidés. Durant la série contre SKT, j'avais la migraine, mais à partir de la partie trois, j'étais plein d'énergie. J'ai eu une montée d'adrénaline surtout grâce aux chants permanents de la foule. C'est impossible de s'endormir avec tout ce bruit, ça m'a réveillé. Ça m'a bien aidé. »

Caps a une semaine pour se soigner et se préparer avec son équipe pour affronter FunPlus Phoenix, une équipe qui leur ressemble beaucoup. Le midlaner est le premier joueur européen à participer à deux finales du Mondial, et il l'a fait d'une année sur l'autre. Après s'être fait écraser par une équipe des LPL en finale, il sait parfaitement que FPX est une menace.

« Les équipes des LPL sont très agressives. En général, on sait ce que SKT va faire parce que l'équipe joue d'une manière conventionnelle. Les équipes des LPL ne font pas ça, c'est difficile de savoir ce qu'elles comptent faire. Ils ont un rythme beaucoup plus rapide, c'est dur de les punir, et si vous ne le faites pas, vous êtes vraiment derrière.

Caps sait que les équipes des LPL sont dangereuses, mais il a hâte d'affronter Doinb

Caps sait que les équipes des LPL sont dangereuses, mais il a hâte d'affronter Doinb

« Nous avons fait des scrims contre les équipes des LPL », nous dit Caps. « Nous avons pas mal joué contre FPX, nous allons bien nous préparer pour les affronter. Nous allons trouver des idées et des plans, je ne veux pas d'une autre deuxième place, nous allons tout donner, ça devrait passer. »

Caps subit souvent le mème "Claps ou Craps", mais s'il y a bien un moment pour se surpasser, c'est maintenant. G2 est à une série de remporter le premier Mondial pour l'Europe depuis huit ans et de soulever la Coupe de l'invocateur devant 20 000 fans en furie. Après la déception de l'année dernière, Caps voudra montrer qu'il a beaucoup évolué depuis son temps passé chez Fnatic, et qu'il fait maintenant partie de la meilleure équipe d'Europe.

Qui de G2 ou FunPlus Phoenix l'emportera ? Caps battra-t-il Doinb ? Dites-nous ce que vous en pensez ci-dessous !