Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
Guide de jeu

Comment ganker comme un pro du LEC

Broxah, le jungler super star de Fnatic nous parle d'un des aspects compliqués de la jungle : le gank. Quel est le meilleur champion dans la jungle et comment et quand décider de ganker ?

Réussir un gank est une des choses les plus difficiles pour un jungler. Broxah, le jungler super star de Fnatic nous explique sa manière de penser quand il choisit un jungler, comment trouver des opportunités de gank en pleine partie, et comment les réussir.

Avant d'entrer dans les détails des stratégies de gank, des routes à suivre et de connaître les astuces de Broxah, prenons un moment pour parler des junglers en général en essayant de répondre à la question suivante :

Pourquoi un jungler est-il un bon ganker ?

1.       Contrôle de foule

Les champions qui ont beaucoup de contrôles de foule sont souvent de fantastiques gankers et leurs déplacements sur la carte sont très efficaces. Ces champions n'ont pas besoin de beaucoup préparer leur gank, car ils peuvent récupérer des éliminations sans aide. Sejuani, Rek'Sai et Elise sont de parfaits exemples. Ces champions apportent beaucoup à une équipe (pas seulement du contrôle de foule), cependant, c'est grâce à leurs contrôles qu'ils parviennent à ganker aussi facilement. Les junglers n'ayant pas beaucoup de contrôles de foule, comme Shyvana, ont besoin de plus d'aide de leurs alliés pour récupérer une élimination.

2.       Vitesse

Compter sur la vitesse pure d'un champion est aussi un autre moyen efficace de réussir un bon gank. On pense principalement à Hecarim, Rammus, Udyr et Olaf. Même si la zone est bien balisée, ces champions arrivent à portée de leurs adversaires avant qu'ils puissent réagir afin de récupérer des éliminations faciles. Les junglers qui utilisent Prédateur, comme Skarner ou Nunu, sont aussi dans cette catégorie.

Les junglers qui utilisent Prédateur peuvent être très efficaces, car ils ont un énorme pic de puissance quand ils récupèrent leurs bottes.

Mads "Broxah" Brock-Pedersen

3.       Camps rapides

Si un jungler est rapide pour nettoyer les camps, il peut attraper les ennemis par surprise s'ils ne s'attendent pas à ce qu'il soit déjà niveau deux ou six. Ils n'ont donc placé aucune balise et ne font pas attention en jouant. Une bonne vitesse de nettoyage permet aussi de prendre de l'avance sur le jungler ennemi, vous aurez plus d'argent et plus d'expérience, ce qui rend vos ganks encore plus mortels. Maître Yi, Rek'Sai ou Olaf sont des champions correspondant à cette catégorie.

Le type de champion que vous jouez n'est pas la seule chose à prendre en compte. Pour réussir un gank, il faut prendre en compte les champions de vos alliés et de vos ennemis. Quand vous vous demandez si c'est une bonne idée de ganker pour un allié, pensez à ces questions :

Fnatic Broxah

Qui vais-je ganker ?

1.       Mon allié facilite-t-il les ganks ?

Si vous avez Lissandra dans votre équipe et qu'elle a son ultime, les chances de réussir un gank sont bonnes. Si votre allié ou le duo de la voie du bas peut appâter l'ennemi ou facilement toucher son contrôle de foule, alors pensez sérieusement à ganker cette voie pour récupérer des éliminations faciles.

Attention, si l'ennemi a beaucoup plus de contrôles de foule que votre équipe, cela veut dire que le jungler ennemi voudra attaquer vos alliés, et que vous allez devoir passer du temps sur une voie pour aider votre équipe et effectuer un gank pour contrer celui de l'adversaire.

Si une de vos voies peut faciliter vos ganks, il faudra jouer autour de celle-ci. Et si votre allié n'a pas de contrôle de foule, mais que l'ennemi oui, vous devrez réagir pour l'aider.

Mads "Broxah" Brock-Pedersen

2.       L'ennemi est-il mobile ? / A-t-il des contrôles de foule ?

Si la Lissandra adverse a utilisé son Saut éclair et n'a plu son ultime, c'est le meilleur moment pour l'attaquer. Si le mid laner ou le top laner adverse est peu mobile, ou si un ennemi vient d'utiliser son Saut éclair ou son ultime, vous devriez tenter un gank. Connaître les temps de récupération des sorts et des ultimes est très important. La plupart du temps, vos alliés vous signaleront quand un ennemi a utilisé son Saut éclair, alors utilisez cette information. Un adversaire sans Saut éclair est souvent une cible facile. Plusieurs champions ont besoin de leurs sorts d'invocateur pour survivre aux ganks, et la différence entre éliminer une Orianna ou non, c'est de savoir si elle a son Saut éclair.

Savoir qui a quels sorts d'invocateur disponibles est crucial.

Mads "Broxah" Brock-Pedersen
Sachant qu'Ezreal n'a plus son Saut éclair, Broxah risque un dive sur la voie du bas au niveau trois.

3.       L'ennemi va-t-il créer un effet boule de neige ? Mon allié va-t-il créer un effet boule de neige ?

Certains champions ont besoin de récupérer des éliminations en début de partie pour être efficaces plus tard. Ces champions jouent agressivement et cela les gênera énormément si vous êtes présent sur leur voie. Voilà pourquoi vous devez vous concentrer sur les champions comme Draven, Jayce ou Riven. Si vous réduisez leur impact en début de partie, ils auront besoin de beaucoup plus de temps et d'argent pour revenir dans la partie.

Cela marche dans les deux sens : si votre allié peut créer un gros effet boule de neige, vous devriez l'aider pour qu'il prenne de l'avance et pour qu'il survive aux ganks ennemis.

4.       Qu'y a-t-il à gagner avec ce gank ?

Il faut aussi savoir ce que votre équipe peut récupérer après un gank réussi. Si vous effectuez un nouveau gank sur le Teemo de la voie du haut qui est à 0-7, cela vous aidera-t-il à remporter la partie ? Si vous effectuez un gank sur la voie du milieu, vous pouvez ensuite vous rendre sur la voie du bas avec votre allié pour récupérer un Dragon après avoir tué le duo ennemi. Choisir la solution de facilité n'est pas toujours la meilleure option, car simplement récupérer une élimination ne veut pas dire que le gank a été utile. Dans la plupart des parties, forcer un ennemi à utiliser son Saut éclair ou un ultime peut faire la différence pour votre allié même si vous ne récupérez pas une élimination.

Broxah Fnatic

Ganker la voie du haut

Beaucoup de junglers pensent que la voie du haut est la plus simple à ganker. C'est souvent la voie la moins balisée, car les top laners ne peuvent pas vraiment quitter leur voie, et personne ne va pas placer une balise pour eux s'ils ne le font pas. Les ADCs peuvent se permettre de rester farmer sur leur voie pendant que le support s'occupe de la vision. De plus, les combats en 1c1 sur la voie du haut sont assez serrés, et il est plus facile de ganker un ennemi agressif.

Vous pouvez ganker la voie du haut en passant par la voie, la rivière ou en effectuant un dive selon votre niveau, votre avance et les capacités de votre champion. Elise et Rek'Sai peuvent diver plus facilement, Nocturne peut lancer un gank de très loin.

Broxah fait un grand détour sur la voie du haut pour surprendre Kennen.

Ganker la voie du milieu

La voie du milieu peut être difficile à ganker, car c'est la voie la plus courte. Effectuer un dive est aussi compliqué, les deux tourelles extérieures sont très proches l'une de l'autre. À moins que l'ennemi soit en plein combat ou proche de votre tourelle, il sera assez facile pour lui de retourner en sécurité sous sa tourelle.

Pour ganker la voie du milieu, il faut bien préparer vos ganks avec votre mid laner, avoir un contrôle de foule de longue portée, une grande vitesse de déplacement ou un saut rapide comme Fronde de Zac ou Paranoïa de Nocturne. Si l'ennemi est peu mobile ou n'a plus son Saut éclair, cela facilitera grandement les choses. Vous devez bien communiquer avec votre mid laner pour savoir si les hautes herbes sont balisées : c'est assez dur pour l'ennemi de baliser tous les chemins menant à la voie du milieu.

Ganker la voie du bas

La voie du bas peut être très facile à ganker, ou très difficile. Même si vous pouvez facilement ganker (grâce à Rakan, Alistar ou Braum), les ennemis pourront en général s'échapper et vous kiter. Et pour finir, la voie du bas est souvent la mieux balisée de la carte. Il faut toujours savoir où l'ennemi a posé ses balises : faites bien attention aux signaux « Zone balisée », utilisez la Fleur de vision dans la jungle, achetez des balises de vision et utilisez le Brouilleur oraculaire pour retirer les balises ennemies.

Récupérer des éliminations sur la voie du bas est très important, car les tireurs profitent bien d'un bon début de partie, et vous récupérez deux éliminations au lieu d'une seule (en haut ou au milieu). De plus, une fois le duo de la voie du bas éliminé, le Dragon est simple à récupérer.

Une fois le duo de la voie du bas et le jungler de l'équipe ennemie morts, récupérer le Dragon est très facile.

Pour ganker la voie du bas, vous pouvez passer par la rivière, la voie, ou le triple buisson. Si vous êtes du côté bleu, votre support doit conserver la vision dans ce buisson. Si vous êtes du côté rouge, vous pouvez utiliser la Pomme de pin explosive pour vous infiltrer sur la voie.

Les trois meilleurs junglers du Spring Split

Quand on demande à Broxah qui sont les meilleurs junglers, il nous dit Karthus, Rek'Sai et Jarvan IV. Ces trois champions ont énormément été joués durant le Spring Split et le MSI. Ils seront sûrement toujours présents cet été.

La Liche

Broxah Karthus

Les gens ont été surpris de voir Karthus au début du Spring Split, mais c'est maintenant un jungler commun du LEC. Sa plus grande force est le montant de dégâts qu'il apporte dans n'importe quelle équipe. Une fois qu'il prend l'avantage, il est intouchable et peut changer le déroulement des combats d'équipes.

Ses plus grandes faiblesses sont sa fragilité et son manque d'impact si son début de partie n'est pas bon. De plus, il n'a aucun contrôle de foule puissant, alors ganker avec lui peut être difficile. Broxah conseille de se concentrer sur les voies qui facilitent les ganks de Karthus. Vous infligez les dégâts, vos alliés n'ont qu'à appliquer leurs contrôles de foule.

Si une de vos voies peut étourdir la cible, vous pouvez utiliser votre Q en boucle pour la tuer rapidement.

Mads "Broxah" Brock-Pedersen
Karthus est dévastateur dans les combats d'équipes.

La Traqueuse du Néant

Broxah Rek'Sai

Rek'Sai est un autre champion contesté que nous avons beaucoup vu dans le LEC et au MSI. Elle inflige de bons dégâts, elle récupère rapidement les camps de la jungle, ses options de gank sont multiples, et elle a du contrôle de foule. Elle est bonne pour tout, voilà pourquoi elle est si populaire.

Ce qui rend Rek'Sai unique, c'est sa capacité à créer de nouveaux chemins de gank avec ses tunnels. Elle peut facilement traverser les murs et se retrouver sous l'ennemi pour le propulser en l'air et infliger de gros dégâts. Sa plus grande faiblesse est que quand elle amorce un combat, elle se retrouve dans une situation de « tuer ou être tuée ». Elle peut aisément entrer dans un combat, mais elle ne peut pas s'échapper sans son Saut éclair.

Rek'Sai traverse un mur grâce à un tunnel et récupère une élimination sur Kennen.

L'Exemple demacien

Broxah Jarvan IV

Enfin, il y a Jarvan IV, un autre jungler bon dans les combats d'équipes. Il inflige de bons dégâts et possède un bon contrôle de foule avec sa projection, ce qui lui permet de facilement ganker. Son ultime peut vous sauver la vie ou détériorer la situation dans un combat d'équipe, mais s'il est utilisé correctement, il peut changer le cours d'un combat comme Karthus.

Ces junglers sont d'excellents carrys et sont difficiles à affronter, car leur début de partie est puissant. Ils appliquent une bonne pression et ils battent la plupart des junglers dans les escarmouches.

Mads "Broxah" Brock-Pedersen
Broxah effectue un magnifique combo E, A, Saut éclair pour récupérer une élimination sur Hecarim.

Un grand merci à FNC Broxah pour avoir partagé ses connaissances sur la jungle avec nous. Nous avons hâte de voir ce que Fnatic va montrer durant le Summer Split.