Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
mondiaux

Six raisons pour que Fnatic remporte le Mondial

Parmi toutes les équipes restantes, ce sont les champions européens qui ont les meilleures chances de remporter leur second Mondial. Voilà pourquoi !

[NB : Cet article a été écrit juste avant la demi-finale, mais il est maintenant plus que jamais d'actualité !]

Les fans américains sont euphoriques, car pour la première fois en sept ans, une équipe des LCS NA a atteint les demi-finales du Mondial. Des millions de Chinois croient toujours aux chances de leur dernier représentant. Les fans de Jankos seront sans doute révoltés quand ils verront le titre de cet article, mais il est trop tard. Voilà les raisons pour lesquelles Fnatic sera sur la plus haute marche du podium pour la seconde fois de son histoire.

Ils ont le chemin le plus simple vers le titre après la fin de la phase de groupes.

Les huit meilleures équipes sont sorties de la phase de groupes, puis elles ont été placées dans un bracket jusqu'à la fin de la compétition. C'est indéniable, Fnatic a touché le jackpot. La troisième seed des LPL a été leur adversaire pour les quarts de finale. Oui, les équipes chinoises étaient les favorites du tournoi, mais la majorité d'entre elles se sont effondrées durant la phase finale. G2 et Fnatic ont éliminé la menace des représentants chinois des deux côtés du bracket, même si l'une d'elles a eu une tâche plus ardue que l'autre.

Les Fnatic ont aussi eu de la chance concernant leur adversaire de la demi-finale. Nous pensions presque tous qu'Afreeca Freecs allait gagner contre Cloud9, mais le fait que cette dernière ait gagné est une bonne nouvelle pour Fnatic. Nous avons tous été abasourdis quand les Cloud9 sont sortis des qualifications, quand ils ont survécu au groupe de la mort, et quand ils ont battu les talentueux Afreeca Freecs. Cet élan américain doit être stoppé, et les Fnatic ne sont-ils pas les mieux placés pour prouver à tout le monde qu'EU > NA ?

La finale ne leur fait pas peur

Ils n'ont aucune raison d'être stressés. Nous savons déjà qui sont les potentiels adversaires des Fnatic de l'autre côté du bracket. Si c'est Invictus, nous assisterons sûrement à plus que trois parties. La deuxième seed des LPL est passée à un cheveu d'être la première seed chinoise, et elle est la dernière représentante de la puissance asiatique dans ce tournoi. Il se trouve que Fnatic et IG se sont déjà affrontées à plusieurs reprises durant ce Mondial. Les deux équipes étaient dans le même groupe, et elles ont remporté une partie chacune l'une contre l'autre. Il a fallu les départager lors d'un match décisif, et Fnatic a de nouveau remporté la victoire. La série non officielle en 2 manches gagnantes a été gagnée par l'Europe !

invi win

Le second adversaire potentiel de Fnatic est G2 Esports, et pour être franc, les récentes confrontations ne sont pas en faveur de ces derniers. Depuis les changements effectués dans la formation des Samouraïs, les Fnatic ont gagné six des sept matchs joués. Ils n'ont perdu qu'une seule fois contre G2 au début du split, quand la « funnel comp » était encore en vigueur. La méta est maintenant complètement différente, et l'historique entre ces deux équipes montre que Fnatic est la meilleure équipe européenne.

Broxah réalise le meilleur tournoi de sa vie

L'équipe de Fnatic est pleine de joueurs talentueux, et nous entendrons parler d'eux dans le futur. Mais il faut tout de même parler des récents exploits de Broxah : il s'est transformé en véritable machine à tuer durant ce tournoi. Nous l'avons vu rencontrer un grand succès sur le plan régional, mais il a toujours été dans l'ombre de Rekkles, Caps ou même Bwipo. Broxah est un des joueurs les plus sous-estimés du Vieux continent, et il veut que ça change.

Cloud9, Invictus et G2 : ils craignent son Lee Sin, son Xin Zhao et son Nocturne. Le jungler danois a déjà été élu trois fois Joueur de la partie, son talent est largement capable de porter son équipe jusqu'à la victoire finale.

Fnatic possède six joueurs de classe mondiale

différent selon chaque organisation. Ils apportaient tous quelque chose à l'équipe, que ce soit sur un plan stratégique ou personnel. Vitality, par exemple, a choisi Dreams, le joueur coréen, pour les guider dans son pays natal. Mais aucune des équipes restantes n'a les mêmes qualités que les six joueurs de Fnatic. Durant la saison, ils se sont tellement entraînés à jouer selon plusieurs scénarios qu'ils peuvent aisément utiliser trois stratégies complètement différentes lors d'une série en 3 parties gagnantes. Même si la méta n'est plus en faveur des mages sur la voie du bas, Bwipo endossera volontiers ce rôle si l'équipe en a besoin. La même chose peut être appliquée à sOAZ et Rekkles, ils ont appris à agir selon les circonstances, et cette capacité d'adaptation leur sera sûrement utile.

L'équipe qui les encadre fait des miracles

La Faille de l'invocateur et les participants du Mondial sont encore à l'honneur pendant deux semaines. Impossible de savoir le nombre de parties dans lesquelles nous verrons Caps, Rekkles ou Broxah prouver qu'ils sont les meilleurs. Mais une chose est certaine : nous nous souviendrons d'eux, et non des personnes qui encadrent ce succès. Des titans qui préparent méticuleusement les informations et les tactiques à appliquer. Dylan Falco et YoungBuck sont à la tête de la réussite de Fnatic, mais ils sont aussi injustement dans l'ombre de leurs joueurs. Il est impossible de juger l'impact qu'ils ont eu sur le succès des équipes qu'ils ont encadrées, mais nous pouvons nous permettre de dire que YoungBuck sait parfaitement ce qu'il fait. G2 a remporté quatre titres des LCS EU grâce à lui. Il a également contribué aux deux titres des LCS EU des Fnatic, et à leur puissance actuelle. Le rôle de ces deux hommes sera aussi important que les incroyables actions de leurs joueurs dans la Faille pour apporter la victoire à leur équipe.

dylan

Rekkles nous doit bien ça

L'heure de Caps n'est pas encore venue. Il est jeune, talentueux, et son envie de réussir lui permettra sûrement de se retrouver de nouveau sur le devant de la scène afin d'accomplir des exploits de ce calibre. De son côté, Rekkles a déjà saigné, pleuré et transpiré pour obtenir le titre dans la Faille, il a été tout proche, mais il lui échappe depuis toujours. Ses plus grands rivaux ne sont plus dans le tournoi. Cette fois, Uzi ne se mettra pas sur son chemin. Sneaky et JackeyLove ne sont pas à son niveau, et le champion de prédilection de Hjarnan... dinger sera sûrement banni s'il arrive jusqu'en finale.

rekkles

C'est la meilleure opportunité pour Rekkles de réaliser son rêve. Il est expérimenté, déterminé, confiant, et cette année, il mènera son équipe vers la victoire.

Qui d'autres pensent que Fnatic remportera le Mondial de cette année ? Dites-nous dans les commentaires qui remportera le titre !

 

broxah, caps, rekkles