Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
LEC

GorillA rejoint Misfits Gaming et le LEC

Misfits Gaming s’améliore avec la signature de Kang « GorillA » Beom-hyeon, le joueur sud-coréen nous en dit un plus lui-même.

Misfits Gaming veut commencer l’édition 2019 du League of Legends European Championship de manière explosive : en plus d’avoir signé Paul « sOAZ » Boyer de Fnatic et d’avoir rapatrié Fabian « Febiven » Diepstraten après son séjour chez Clutch Gaming dans la LCS NA, Misfits Gaming vient de signer l’ancien support de Kingzone DragonX, Kang « GorillA » Beom-hyeon.

GorillA a rejoint Kingzone DragonX (l’équipe était alors connue sous le nom de Longzhu Gaming, NDLR) début 2017, il a mené son équipe à la victoire lors du split estival et à une grosse performance lors du Mondial de la même année. Kingzone continua sur sa lancée et remporta le Spring Split 2018 de la LCK avant de terminer deuxième lors du MSI. GorillA vient maintenant chercher la gloire en Europe. Il rejoint Misfits Gaming qui se prépare pour la première saison du LEC. Nous avons eu la chance de discuter avec GorillA afin de découvrir ses plans pour l’Europe et ce qu’il va apporter à l’équipe lorsque la saison débutera.

Quelle était ta situation lorsque Misfits Gaming t’a approché ? As-tu été surpris ?

GorillA: Je ne pensais pas quitter la Corée, j’étais en discussion avec plusieurs équipes coréennes, alors quand une équipe européenne m’a contacté, et plus particulièrement Misfits, j’ai été surpris, oui, mais honoré, également.

Qu’est-ce qui t’attire en Europe et vis-à-vis du LEC ?

L’Europe est une région compétitive, j’ai aussi de bons souvenirs de quand nous avons obtenu la seconde place au Mondial (avec KOO Tigers, NDLR).

En quoi Misfits est-elle différente des autres organisations pour lesquelles tu as joué ?

Dans les équipes coréennes pour lesquelles j’ai joué, je n’avais de contact qu’avec l’entraîneur et les autres joueurs. Chez Misfits, c’est différent, tout le monde, même le propriétaire, est très impliqué vis-à-vis des joueurs, c’est une expérience rafraîchissante pour moi. Je pense que notre équipe a beaucoup de talent et si nous arrivons à bien nous entendre sur la Faille, nous allons avoir beaucoup de succès.

Entre ton arrivée et celles de Febiven et sOAZ, Misfits a fait peau neuve. Quelles sont tes impressions ?

sOAZ est quelqu’un qui a longtemps joué en Europe et je suis quelqu’un qui a longtemps joué dans la LCK. Nous avons tous les deux beaucoup d’expérience, si nous arrivons à l’utiliser et à avoir une bonne synergie, tout ira bien avec les autres joueurs.

Tu rejoins une équipe finaliste du dernier Mondial et composée de nombreux vétérans, penses-tu avoir ce qu’il faut pour donner une dimension supérieure à cette équipe ?

Je joue professionnellement sur la voie du bas depuis très longtemps. Si j’arrive à créer un environnement dans lequel Hans Sama pourra se concentrer uniquement sur son jeu, nous allons progresser énormément.

sOAZ a clairement faim après sa seconde place durant le Mondial, il a aussi remporté de nombreux championnats d’Europe, que va-t-il apporter à l’équipe selon toi ?

sOAZ est un joueur très accompli, qui a gagné de nombreux titres en Europe, il peut jouer avec confiance contre n’importe quelle équipe ici. Je pense que sa confiance en lui aura une influence positive sur ses coéquipiers.

Qu’est-ce qui t’excite le plus vis-à-vis de la saison 2019 du LEC ?

Venant de la ligue coréenne, qui se concentre sur un jeu prudent et orienté macro, je suis impatient de découvrir les équipes européennes et leurs joueurs qui sont connus pour leur agressivité et leurs styles individuels uniques.