Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
Guide de jeu

Jouez Karthus comme Jankos et Xerxe

Karthus est l'un des junglers les plus redoutables de la saison 9. Jankos et Xerxe nous expliquent comment le jouer. Des runes à choisir en passant par les objets jusqu'aux éléments essentiels de gameplay.

De nombreux choix de champions originaux ont déjà pu être vus sur la scène du League of Legends European Championship. Certains sortaient de l'ordinaire, comme Pantheon lors de la semaine 5, tandis que d'autres ont été très clairement durs à contrer. Dans cette catégorie, le champion le plus évident est bien entendu Karthus.

Il a resurgi des profondeurs de l'inutilité et a fait de la jungle son domaine, et le patch 9.3 n'a fait que renforcer sa place au sein des choix les plus puissants. On ne compte plus les temps forts mettant en scène les junglers du LEC se contentant d'appuyer sur R pour produire un effet dévastateur (on pense notamment à Marcin « Jankos » Jankowski de G2 Esports), mais Karthus ne se limite pas à son ultime. Nous avons demandé à deux super champions : Andrei « Xerxe » Dragomir de Splyce et au seul et unique Marcin « Jankos » Jankowski, de nous prodiguer leurs conseils pour Karthus.

Pourquoi Karthus domine à ce point ?

Karthus est complémentaire avec tout ce qui est positif dans la méta. Ses runes l'avantagent particulièrement, et il a une bonne synergie avec les choix évidents de la méta. Il s'accorde bien avec les bons champions du moment, le combo Urgot / Karthus est incroyable. Il est impossible de leur résister.

Andrei “Xerxe” Dragomir

Karthus est un des champions les plus anciens, il date de l'époque où les mages à mobilité réduite étaient légion sur la voie du milieu. Toutefois, il a profité d'une réapparition temporaire durant la méta de canalisation de PO et d’XP du patch 8.11 en profitant de l'ancien kit de Nunu. Lorsque Nunu a reçu des nerfs, Karthus a de nouveau disparu de la scène compétitive de League of Legends.

Cependant, vers la fin de la saison 8, Xerxe a su distinguer une façon d'exploiter le champion à l'aide de la rune fondamentale Prédateur. Il fut d'autant plus convaincu par cette méthode après la refonte de Moisson noire dans la branche Domination. Du jour au lendemain, l'ultime de Karthus, Requiem, infligeait bien plus de dégâts qu'avant.

A photo of Jankos during Week 4 of the LEC

Les runes fondamentales correspondent tellement bien au champion qu'elles en font un choix évident, même après des nerfs. De plus, d'autres changements lors de la présaison ont donné un avantage significatif à Karthus sur les autres champions.

« Je pense que sa capacité de nettoyage est excellente. Même si vous voulez le punir, vous aurez des difficultés en 1c1, » déclare Jankos. Si vous vous approchez trop de lui et qu'il appuie sur A, Z et E, il infligera beaucoup de dégâts. C'est assez compliqué de le punir quand il farm tout seul. »

J'ai l'impression qu'une fois au niveau 6, et ce, surtout en file solo, vous réussirez forcément des éliminations, car les joueurs s'affrontent, ne prêtent aucune attention à la jungle et meurent lors des ganks. En plus, dans ce cas, ganker n'est même pas nécessaire, il suffit d'appuyer sur R pour infliger 300 points de dégâts supplémentaires. C'est pour ça que je pense qu'il est bon pour cette méta : les gens jouent des champions fragiles.

Marcin “Jankos” Jankowski

D'autant que les anciens points forts de Karthus le sont toujours autant : il a toujours fallu se méfier de lui, notamment lors des combats d'équipes, s'il avait pris de l'avance. De plus, attaquer un Karthus sous sa tourelle, alors que ses coéquipiers sont à proximité est extrêmement dangereux qu'il soit tué ou non. Dans la jungle et grâce à la refonte de Moisson noire, ces atouts atteignent un tout autre niveau.

« En début de partie, personne n'a le Médaillon de l'Iron Solari ou Rédemption, » explique Xerxe. « Même en fin de partie, alors que les joueurs ont ces objets, ce champion est toujours aussi puissant ; quelle que soit l'équipe des adversaires, il inflige énormément de dégâts. »

Faites confiance à Jankos pour résumer parfaitement la puissance actuelle de Karthus : « Si les affrontements entre champions fragiles se multiplient dans les voies, le dénouement du duel se décidera en fonction de qui obtiendra la première élimination, et Karthus sera d'une grande aide avec ça. Si vos coéquipiers sont à la hauteur, et que vous appuyez sur R, la balle est dans votre camp. »

Est-il vraiment imbattable ? Pas tant que ça, finalement. Il arrive « que tout ne se passe pas comme prévu dans les voies, » et que, par conséquent, Karthus perde la priorité dans la jungle.

Ce choix a des faiblesses bien spécifiques, qu'il doit à son concept, et ce sont ces faiblesses qui ont fait qu'il n'était plus jouable (voire inutile) en compétitions pendant des années. Jankos a noté trois raisons principales :

  • « Karthus est faible contre les tanks. S'il y avait trois ou quatre tanks dans une partie, Karthus ne serait pas aussi bon. »
  • « [Jouer Karthus] pourrait être difficile « contre LeBlanc, » et contre des champions qui utilisent la Lame de la nuit qui permet de bloquer son ultime. » Cet argument est également valable pour le Voile de la banshee et « les utilisateurs du Sablier de Zhonya » 
  • « Contre certains champions, il est très compliqué d'avancer sans vision dans la rivière, car on court le risque de se faire abattre en un coup par le jungler ennemi. »

« Toutefois, il est aussi très important de garder en tête qu'on affronte un Karthus et de ne pas affronter ses adversaires comme on le ferait normalement, » ajoute-t-il. « Si vous décidez de vous lancer dans un affrontement, assurez-vous d'avoir un jungler comme Ivern à proximité afin qu'il vous protège de son bouclier pour vous maintenir en vie. »

Il est aussi bon à noter que Karthus peut correspondre à plusieurs formations. Lors du premier match de G2 Esports contre Origen, Jankos s'est servi de ce champion dans une formation orientée autour du poke dans le but de repousser les sièges ou d'achever les cibles gravement blessées. Contre Team Vitality, lors des combats d'équipes, il s'est montré juge, juré et bourreau, sa présence à ces occasions a garanti la victoire à son équipe. Combinez cela avec une vitesse de nettoyage rapide et vous obtenez une force presque imbattable.

« Je pense qu'il mérite d'être banni parce qu'il est agaçant, » nous dit Jankos. « Si vous êtes capable d'affronter Karthus et que votre équipe a conscience de la menace qu'il représente, ça devrait bien se passer. Toutefois, dès qu'il atteint le niveau 6 sa présence devient très oppressante. C'est un peu comme avec Nocturne, sauf que Nocturne est incapable de ganker toute la carte et vous pouvez savoir où il se trouve. Il est certes possible de repérer où se trouve Karthus, mais ça ne servira à rien tant que son ultime est disponible. »

Une page de runes pour les gouverner tous

Karthus rune page

Franchement, avant qu'ils n'implémentent la nouvelle Moisson noire, je le jouais avec Prédateur, et je me disais : « Ouah, ce champion nettoie la jungle tellement rapidement, il pourrait être pas mal ! » Puis ils ont ajouté la nouvelle rune fondamentale qui m'a fait réaliser : « Ce champion est surpuissant, maintenant ! » La rune fondamentale a subi un nerf, mais le champion est vraiment surpuissant grâce à elle, car il peut la déclencher sur plusieurs champions à la fois.

Andrei “Xerxe” Dragomir

Xerxe et Jankos sont d'accord sur le fait que certaines runes et l'ultime, Requiem, sont les raisons principales des exploits de Karthus. Certains de ces aspects compensent les faiblesses inhérentes au kit du champion tandis que d'autres amplifient ses qualités.

En termes de dégâts, Requiem bénéficie énormément de la Moisson noire ainsi que de la branche de Précision : Coup de grâce « Je pense qu'avoir Coup de grâce pour les 7 % de dégâts supplémentaires sur les ennemis ayant peu de points de vie en même temps que Moisson noire est très important, » nous dit Jankos. Il s'avère que la rune change la « taxe sur le manque de PV » en une capacité surpuissante.

Même le long délai de récupération de l'ultime peut être réduit grâce à la rune Présence d'esprit. Si Karthus parvient à obtenir une élimination, il reçoit une réduction 10 % de son délai de récupération par élimination, en plus de la réduction des délais de récupération octroyée par les objets. Sans oublier que la régénération de 20 % de mana manquant est toujours bonne à prendre. « En utilisant votre ultime, vous devez absolument obtenir une élimination, » note Jankos. « Et même si vous obtenez des éliminations sans l'ultime, son délai de récupération est annulé, c'est donc une très bonne rune. »

Toutefois, afin de rendre l'expérience de Karthus dans la jungle aussi fluide que possible, il vaut mieux ne pas opter pour la rune Chasseur ultime de la branche Domination. Après tout, il reste un champion fragile, et la régénération se fait rare. C'est pourquoi il vaut mieux opter pour Chasseur vorace.

« Je n'aime pas trop Chasseur ultime, » déclare Xerxe. « Je joue avec Chasseur vorace, car on peut obtenir du soin en utilisant le A sur une cible unique. Et vous obtenez aussi de cette façon de la régénération dans la jungle. Le Chasseur ultime est sans doute bon aussi, mais je préfère celui qui soigne. »

Dans l'ensemble, Jankos souligne qu'une des pages de runes qu'il utilise fréquemment inclut également Goût du sang qui prodigue de la régénération supplémentaire et du soin en attaquant les adversaires ou en lançant Requiem. L'Arracheur d'œil donne aussi un peu plus d'impact à ses compétences, avant que les objets ne viennent s'ajouter à l'équation. Toutefois, mis à part le Chasseur vorace et la Moisson noire, les autres options de runes ne sont pas indispensables, et les joueurs peuvent faire varier leur choix en fonction des matchups. Cependant, il recommande de s'en tenir à la branche secondaire Précision.

« Sorcellerie pourrait aider à un certain moment avec Transcendance et Tempête menaçante, » précise Jankos en guise de solution alternative. « Toutefois, Moisson noire avec Précision et la page standard que tout le monde utilise pour Karthus. »

Choix des objets

Généralement, on opte pour les Échos runiques et de la double pénétration magique, donc les Chaussures de sorcier et l'Orbe de l'oubli. L'orbe a subi un petit nerf, mais la double pénétration magique est importante, car les gens, notamment les carrys, n'achètent pas de résistance magique en début de partie. Vous infligerez donc des dégâts bruts. C'est pour ça que c'est très puissant.

Marcin “Jankos” Jankowski

Xerxe et Jankos sont d'accord sur le fait que les Échos runiques, les Chaussures de sorcier et l'Orbe de l'oubli constituent les objets essentiels du build. L'objet Échos runiques est très rentable par rapport aux stats qu'il octroie, et l'alliance des Chaussures de sorcier et de l'Orbe de l'oubli permet de transpercer le peu de résistance magique qu'auront les adversaires à ce moment-là. Quant au Morellonomicon, il fera son apparition bien plus tard dans la partie.

Starting items

Objets de départ

Must-buy items – Runic Echoes and Magic Penetration

Objets essentiels : Échos runiques et pénétration magique

Offensive options, core items if all goes well

Options offensives en objets essentiels si tout se passe bien

Defensive options, just in case, or as a final item

Options défensives, au cas où, ou en dernier objet

« En début de partie, il faut donner la priorité à l'Orbe de l'oubli, » prévient Xerxe. « Il ne faut pas finir le Morellonomicon immédiatement, il faut d'abord opter pour la Coiffe de Rabadon, puis terminer l'orbe en tant que cinquième ou sixième objet. »

Xerxe a indiqué comme objets essentiels les Échos runiques, les Chaussures de sorcier, l'Orbe de l'oubli, la Coiffe de Rabadon et le Bâton du vide. « Le Sablier de Zhonya ou le Voile de la banshee peuvent être choisis en dernier objet, » note-t-il.

Jankos de son côté insiste sur l'importance de savoir adapter son build. Il arrive bien souvent en file solo que les conditions de jeu varient extrêmement, et il n'est pas si dur que ça de prendre l'avantage quand l'adversaire manque de coordination. Toutefois, il recommande toujours d'acheter les Échos runiques en premier.

« Si vous jouez Karthus, je conseille de terminer rapidement les Échos runiques, car ils octroient de la réduction des délais, » affirme-t-il. « Si vous pensez pouvoir accumuler les éliminations, vous pouvez opter pour le Sceau noir pour en faire un Voleur d'âmes de Mejai. Généralement, je ne le fais pas, mais le Sceau noir apporte une aide dans la jungle, car il donne un peu de mana. Après ces objets, si vous obtenez des éliminations ou que vous n'êtes pas désavantagés, je conseille de terminer rapidement la Coiffe de Rabadon et le Bâton du vide, puis partez exclusivement sur de la puissance. »

Jankos mentionne également le Voile de la banshee et le Sablier de Zhonya, mais il pousse l'adaptabilité encore plus loin. « Lorsqu'elles sont désavantagées, certaines personnes optent pour le Voile de la banshee ou le Sablier de Zhonya afin de ne pas mourir lors de tous les combats, mais il reste préférable d'avoir l'avantage, » dit-il. « Si vous optez pour un Karthus robuste et que votre ultime ne fait pas beaucoup de dégâts, le champion ne sera pas aussi utile. »

Écraser les adversaires en quelques étapes

Sorts à déverrouiller : R > Q > E > W

Contrairement à ce qu'on pense communément, le meilleur sort de Karthus n'est pas son ultime, R, Requiem, mais son A, Dévastation. Toutefois, étant donné son délai d'impact, les adversaires ayant de bons réflexes arriveront à l'éviter, et Xerxe en a parfaitement conscience. D'ailleurs, l'évocation de cet incident a réveillé un sentiment d'effroi chez lui : « Non, non ! Pourquoi m'avez-vous rappelé cet échec ?! » furent ses mots.

« En fait, à ce moment-là, j'aurais pu l'éliminer avec des attaques de base et mon E, mais je me suis dit : « Non, je dois le tuer avec mon A. Je suis doué, je vais montrer ma maîtrise du A. Je dois l'avoir ! » J'ai dit à mes coéquipiers : « Je vais l'avoir », mais après avoir raté 6 ou 7 A, j'ai lâché un juron. J'aurais sûrement dû opter pour l'action plus sûre. J'ai essayé de faire du beau jeu, mais ça n'a pas marché. »

Notez toutefois que les choses peuvent ne pas se passer comme ça. En effet, les Échos runiques de Karthus utilisent l'enchantement Châtiment glacial qui ralentit les cibles châtiées, et son Z, Mur de douleur, est un ralentissement efficace qui devient excellent à mesure que Karthus s'approche du niveau 18. Cette combinaison inflige un ralentissement tel, que la cible semble marcher dans des sables mouvants. « Si vous foncez sur la cible et utilisez le E, Souillure, et que vous arrivez à toucher, vous infligerez pas mal de dégâts, et vous pourrez sûrement réussir plus facilement le A, » dit Jankos.

Mais l'étape la plus importante reste tout de même d'analyser la méthode d'esquive de l'adversaire, ce que Xerxe n'a pas su faire contre Chres « Sencux » Laursen de Rogue.

Généralement, les gens esquivent de gauche à droite ou de haut en bas. Si quelqu'un a un bon déplacement, ça peut s'avérer difficile. Généralement, il suffit d'utiliser le A juste en dessous de la cible pour la toucher, ou vous pouvez utiliser le A de façon à la faire esquiver. En gros, vous gâchez deux A pour connaître sa méthode. Si l'adversaire est bon, peut-être qu'il continuera d'esquiver.

Marcin "Jankos" Jankowski

Au fait, Jankos n'est même pas le meilleur Karthus de son équipe en ce qui concerne l'utilisation du A.

« Par exemple, on a joué Karthus en 1c1 avec Caps et Mikyx, et j'ai perdu les quatre parties, » déclare-t-il. « J'étais le pire Karthus des trois pour ce qui était de toucher avec A. Mais bon, tant que je peux appuyer sur R, tout va bien. »

Conclusion

Karthus est un jungler qui a une grande vitesse de nettoyage et dont les forces correspondent bien à la méta. Depuis la refonte de la Moisson noire, ses dégâts sont très élevés. Toutefois, les joueurs, doivent réussir à toucher avec le A, tout en se méfiant de LeBlanc. Tant que l'équipe adverse n'est pas composée uniquement de tanks, c'est eux qui auront le plus de chances de perdre (ou de recevoir une bonne leçon).

Est-ce que ces astuces de Jankos et Xerxe vous ont aidés à jouer Karthus dans la jungle ? Dites-le-nous dans les commentaires ci-dessous.