Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
mondiaux

Mondial 2018 : guide du tirage au sort

Avant le tirage au sort qui décidera des groupes pour les phases de qualifications et de groupe du Mondial 2018, lisez ce guide pour tout savoir sur l'organisation du tirage et ce à quoi vous devez vous attendre.

Le tirage au sort du Mondial 2018 aura lieu le dimanche 23 septembre à 14h00 (21h00, heure locale, en Corée).

On appelle tirage au sort du Mondial la façon dont nous constituons les groupes des phases de qualifications et de groupe pour le Championnat du monde 2018. Les tirages au sort des groupes pour les deux phases auront lieu l'un après l'autre, selon la procédure décrite dans la suite de cet article. Cet article est là pour vous aider à tout savoir sur l'organisation du tirage au sort et ce à quoi vous devez vous attendre.

Comment se déroule le tirage au sort pour la phase de qualifications ?

Douze équipes sont placées dans trois poules, en fonction de leurs performances régionales passées. Lors du tirage au sort, ces trois poules seront réparties en quatre groupes pour le tournoi.

Pour déterminer ces poules, nous nous appuierons sur les résultats en compétition de ces deux dernières années, y compris le MSI 2017, le MSI 2018 et le Mondial 2017. Nous avons donné la priorité aux résultats récents par rapport aux résultats plus anciens, car ils constituent un meilleur indicateur de force à l'instant t. Nous avons évalué les résultats au tournoi en fonction de la phase atteinte, sans tenir compte de l'adversaire ou du record de jeu.

Voici les résultats du seeding du tirage au sort pour la phase de qualifications :

A

Règlement du tirage des qualifications

  • Chaque groupe sera composé d'une équipe de la poule 1.
  • Chaque groupe sera composé d'une équipe de la poule 2.
  • Chaque groupe sera composé d'une équipe de la poule 3

Procédure

Le tirage au sort commencera par la répartition des quatre équipes de la poule 1 dans les différents groupes. Une équipe de la poule 2 sera ensuite ajoutée à chaque groupe, et enfin, une équipe de la poule 3 rejoindra chaque groupe.

 

Comment se déroule le tirage au sort pour la phase de groupe ?

Seize équipes seront placées dans trois poules, en fonction de leurs performances en 2018. Lors du tirage au sort, ces trois poules seront réparties en quatre groupes pour le tournoi.

B
* Les premiers seeds de la poule 1 sont uniquement constitués des régions les mieux classées au MSI, c'est-à-dire les ligues suivantes : LPL (Chine), LCK (Corée), LCS EU (Europe) et LMS (Taïwan, Hong Kong et Macao).

Règlement du tirage des groupes

Aucun groupe ne pourra avoir plus d'une équipe de la même région. Par exemple, le n°1 et le n°2 de Chine ne pourront pas faire partie du même groupe.

  • Chaque groupe sera composé d'une équipe de la poule 1.
  • Chaque groupe sera composé de deux équipes de la poule 2.
  • Chaque groupe sera composé d'une équipe qualifiée lors de la phase de qualifications.

Procédure

Les seeds seront d'abord répartis dans deux récipients distincts selon les différentes poules. Les groupes seront remplis par ordre alphabétique de gauche à droite : A, B, C puis D. Toutes les équipes de la poule 1 seront tirées au sort, puis celles de la poule 2. Les équipes qui auront passé la phase de qualifications seront tirées au sort plus tard, après le dernier match éliminatoire des qualifications qui aura lieu le 7 octobre.

Lorsqu'un seed est tiré au sort, il est placé dans le prochain groupe disponible, dans l'ordre alphabétique, tout en faisant en sorte que le tirage ne soit pas invalidé par la suite (en évitant par exemple qu'un autre seed ne puisse pas être réparti dans un emplacement valide). Par exemple, si placer un certain seed dans le groupe A empêche le placement d'un autre seed dans ce groupe (car les règles ne seraient plus respectées), alors ce seed sera placé dans le groupe B, C ou D, en fonction des places disponibles. Nous reviendrons là-dessus plus tard.

Pour la poule 2, chaque groupe devra avoir au moins un seed de la poule 2 avant que les deuxièmes seeds de cette même poule commencent à être répartis, sauf si cela résulte en un tirage invalide.

Par exemple, imagions que le n°2 CN vienne d'être tiré au sort en tant que première équipe de la poule 2, mais que le n°1 CN est déjà placé dans le groupe A. À cause de la première règle (un groupe ne peut pas avoir deux équipes de la même région), le n°2 CN ne peut pas intégrer le groupe A et devra donc rejoindre le prochain groupe disponible, comme le groupe B, si celui-ci n'a pas encore de seed CN.

Tirage invalide

Les seeds sont choisis au hasard et plusieurs règles gouvernent le tirage au sort. Dans certaines situations, le tirage au sort pour être rendu « invalide ». Chaque année, la procédure pour éviter un tirage invalide est la même, mais en fonction de la répartition des seeds dans les poules, les scénarios de tirage invalide peuvent varier d'une année à l'autre. Voici quelques exemples spécifiques pour cette année.

C

Dans l'exemple ci-dessus, il reste deux places pour la poule 3 (dans les groupes C et D) : deux seeds de la poule 3 doivent venir compléter ces places (en l'occurrence, les seeds n°3 EU et NA). Le problème, c'est que le n°3 NA ne peut rejoindre ni le groupe C, ni le groupe D, car la région est déjà représentée dans les deux groupes.

Face à cette situation, nous pouvons faire deux choses. La première, recommencer le processus jusqu'à obtenir un tirage valide (mais cela pourrait durer des heures, et le tirage au sort étant diffusé en direct, nous ne pouvons pas nous le permettre).

La deuxième, c'est de contrôler le tirage en temps réel en utilisant diverses règles pour savoir si le placement d'une équipe en particulier dans un certain groupe peut entraîner un conflit dans le tirage. Si cela se produit (notamment avant les tirages 9, 10, 11, 13, 14 et 15), nous pourrons placer l'équipe dans le premier groupe qui permettra d'éviter le conflit.

Nous allons vous donner un exemple de ces règles, alors reprenons le cas de figure que nous avons évoqué sur l'image ci-dessus. Dans cet exemple, nous avons vu que le tirage ne pouvait plus être valide. Le problème survient lorsque le n°3 CN est tiré (lorsque le n°3 CN est placé dans le groupe B, même si ce placement est tout à fait valide). Mais à cause de ce placement, une équipe (n°3 NA) ne peut intégrer aucun des autres groupes restants.

Nous devons retourner en arrière et nous arrêter sur ce qu'il s'est passé avec le 14e tirage (au moment où le n°3 CN est tiré). Nous voyons qu'il est possible d'anticiper et d'empêcher le placement du n°3 CN dans un emplacement qui, plus tard, pourra rendre le tirage invalide. Lorsque le n°3 CN est tiré au 14e tirage, nous savons qu'il ne peut pas intégrer le groupe dans lequel il doit être placé.

D

Dans cet exemple, il reste une équipe CN, une équipe NA et une équipe EU. L'équipe CN peut potentiellement rejoindre deux groupes (le groupe B ou le groupe C), tout comme l'équipe EU (groupe C ou groupe D). En revanche, l'équipe NA ne peut rejoindre que le groupe B.

Pour éviter un tirage invalide, l'équipe CN ne peut rejoindre que le groupe C car occuper un autre groupe empêcherait le placement des autres équipes. Selon la même logique, l'équipe NA devra rejoindre le groupe B et l'équipe EU le groupe D

E

C'est ce genre de règles que nous appliquons pour nous assurer que le tirage est valide et qu'il se plie aux règles établies.

Désormais, vous êtes incollable sur le tirage au sort du Mondial 2018. Pour découvrir les groupes de cette année, rendez-vous sur lolesports.com le 23 septembre à 14h00.