Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
Open Tour France

L'équipe, le joueur, la révélation : le bilan après 4 étapes

Ce week-end a eu lieu la quatrième étape du LoL Open Tour : l’Occitanie Esports. Avant une pause de deux mois et la prochaine étape, nous vous proposons de revenir sur les faits marquants de ces intenses premiers mois d’Open Tour France.

L'EQUIPE

Au terme de plus de quatre mois de lutte acharnée et d’un reverse sweep mémorable dimanche après-midi, c’est bel et bien GamersOrigin qui trône désormais à la première place du classement français. Impressionnante de régularité, l’équipe n’a jamais terminé en dehors du podium d’un événement sur l’Open Tour, que ce soit en LAN ou durant les qualifiers. En outre, elle est la seule à avoir remporté deux étapes (Gamers Assembly, Occitanie Esports). De plus les joueurs de Ram « Brokenshard » Djemal ont su parfaitement représenter nos couleurs au cours de la première édition des European Masters, terminant dans le dernier carré. Désormais la formation n’a plus qu’un seul objectif : se qualifier et remporter la prochaine édition du tournoi européen !

LE JOUEUR

Si la structure GamersOrigin performe aussi bien, elle le doit en partie à son jungler Kristian « TynX » Hansen. Redoutable sur les champions agressifs qu’il maîtrise à la perfection, notamment ses deux picks de coeur que sont Graves et Nidalee, le joueur danois n’a cessé de briller et de martyriser ses vis-à-vis. Imprévisible et innovant, le jeune jungler de seulement 18 ans a l’avenir devant lui.

LA REVELATION

Personne ou presque n’aurait misé sur Gentside à la veille de l’Open Tour. Quelques mois plus tard et une étape remportée (Dreamhack Tours), les joueurs au maillot rayé noir et blanc se sont confortablement installés à la deuxième place du classement général. Le groupe s’est parfaitement adapté aux différentes métas et a su évoluer afin de rester compétitif, le changement de botlane survenu peu avant la Dreamhack étant le parfait exemple de cette gestion collective. Tandis que Lucas « Saken » Fayard semble enfin en mesure d’exploiter tout son potentiel, le groupe se présente désormais comme le plus sérieux rival de GamersOrigin. L’histoire de Gentside n’a pas fini de s’écrire.

 

LES IMMUABLES

Jamais aucune équipe autre que GamersOrigin, Gentside, Team LDLC, Team Vitality Academy ou Millenium n’est parvenue à se hisser dans le dernier carré d’un tournoi, que ce soit en LAN ou lors d’un qualifier. Si les deux dernières ont déçu de par leur résultat (Millenium était champion de France en titre, Vitality se plaçait comme l’un des grands favoris de l’Open Tour), il faut reconnaître que la lutte offerte par ces cinq formations n’a cessé de nous surprendre. Si l’on aimerait un peu plus de surprises au sommet des compétitions, force est de constater que l’écart entre le top 5 et le reste des formations reste important.

LE MATCH

Si l’on ne devait retenir qu’une seule rencontre de ses quatre premiers mois de compétition, il s’agirait surement de la grande finale de la Lyon e-Sport entre Team LDLC et Gentside. Que ce soit les protégés de Bora « YellOwStaR » Kim, poussés dans leurs derniers retranchements après une compétition totalement maîtrisée, le suspense insoutenable jusqu’à la dernière seconde, l’épopée de Gentside tout au long du week-end lyonnais ou encore l’émotion des différents protagonistes à l’issue du match, tout était superbe au cours de cette finale.

LES CLASSEMENTS

Grâce à cette victoire, GamersOrigin récupère sa première place concédée après la Dreamhack Tours. De son côté, Gentside consolide sa deuxième place et possède une marge confortable sur Team LDLC, tandis que les écarts se creusent entre les différents membres du top 5. Il faudra désormais un véritable exploit pour qu’une formation en dehors de ce top parvienne à bouleverser ce classement.

classement esl montpellier
classement general 47

LA SUITE

L’Open Tour marque une pause en ce début d’été. Retour à la compétition les 11 et 12 août avec le qualifier de la Valenciennes Game Arena qui aura lieu en octobre. La prochaine étape n’est autre que l’ESWC Metz, qui aura lieu le week-end du 8 et 9 septembre, et dont le qualifier se déroulera les 25 et 26 août.