Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
Open Tour France

Ce qu’il faut retenir de la DreamHack Tours

Alors que la scène mondiale de League of Legends était réunie ce week-end au Zenith de Paris pour les phases finales du Mid-Season Invitational, l’élite hexagonale s’est quant à elle rassemblée à Tours pour la troisième étape de l’Open Tour : la DreamHack Tours. Au terme d’un tournoi très disputé entre les différents favoris, c’est finalement Gentside qui s’est imposé, s’octroyant au passage la place de leader du classement général français. On revient sur la compétition tourangelle en cinq points.

La perf

Vainqueur du qualifier deux semaines plus tôt, Gentside quitte définitivement son statut d’éternel underdog en remportant également l’étape tourangelle de l’Open Tour. Le collectif a dominé la compétition de la tête et des épaules, en remportant 15 de ses 17 parties disputées, soit 88.2% de victoire, avec comme seul passage à vide la finale du Winner Bracket contre Vitality Academy.


Le recrutement a été payant, la nouvelle botlane composée de xmatty et Treatz a été particulièrement efficace, d’autant que Saken était au sommet de son art et que le jeu d’équipe était bien rodé malgré le peu d’expérience avec cet effectif. Gentside prend la première place de l’Open Tour et devient un sérieux client de la scène française. Qui a dit que l’ordre établi ne pouvait être renversé ?

 

Innovation

Le tournoi s’est disputé sur le patch 8.10, déployé en début de semaine, et les équipes ne semblaient pas encore parfaitement accommodées à ces changements. Résultat, la méta n’était pas stabilisée et les joueurs ont pu s’essayer à divers picks. Dans la jungle, Xin Zhao s’est imposé comme un des picks de référence, tandis qu’au top, Shemek et Brosak ont remis au goût du jour Dr. Mundo. Néanmoins c’est surtout les supports qui ont laissé libre cours à leurs envies, que ce soit le Nautilus très agressif d’HustlinBeasT, l’infernale Soraka de Treatz ou bien le Blitzcrank de Dreams.

La confirmation

Le haut du classement se stabilise au fur et à mesure que la saison progresse. Le top 5 reste constitué des inévitables Gentside, Vitality Academy, Millenium, GamersOrigin et Team LDLC. Quant à Solary, ces derniers s’installent dans le top 6, tandis que Made in France et ROG School s’imposent comme les principaux challengers de la scène en confirmant avec un top 8 lors de cette DreamHack.

Le move

L’action du tournoi a eu lieu durant la deuxième manche de la demi-finale entre GamersOrigin et Vitality Academy, à la 43e minute d’une partie très disputée où les deux formations se sont rendu coup pour coup. Le jungler de Vitality, bluerzor, se fait attraper et meurt en tentant de battre en retraite. Pensant avoir fait le plus dur, les coéquipiers de Tonerre se ruent sur la tourelle d’inhibiteur midlane de leurs adversaires pour tenter de mettre un terme au match. Mais Dreams, le support coréen des jaunes et noirs, parvient à toucher son grappin à portée maximale et ramène la star française sous la tour. Le Ryze implose, suivi de son équipe qui tente le tout pour le tout afin de le sauver. Vitality remporte la partie et finit par s’imposer dans ce BO à haute intensité.

 

Les classements

Classement de la DH Tours

Classement de la DH Tours

Classement général de l'Open Tour France

Classement général de l'Open Tour France

Comme évoqué précédemment nous avons un nouveau leader en la personne de Gentside qui prend la tête pour dix petits points à GamersOrigin. Malgré une place dans le top 4 lors de la DH, Millenium reste à bonne distance du quatuor de tête tandis que derrière, les écarts se creusent avec notamment la chute de Lunary.

Occitanie Esports

La prochaine et quatrième étape de l’Open Tour se déroulera les 2 et 3 juin à Montpellier durant l’Occitanie Esports. Le qualifier avait eu lieu le 25 mars dernier, vous pouvez retrouver notre récap.