Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
LCS

CONSEILS DE PROS : DOMINER LA JUNGLE

Conseils de pros des LCS EU pour devenir un meilleur jungler et mener votre équipe à la victoire !

Quand on parle des rôles qui ont l'impact le plus significatif sur une partie de League of Legends, celui de jungler vient immédiatement à l'esprit. Celui-ci a grandement évolué au fil du temps : il y a eu la dangereuse jungle de la saison 1 ; le système « Vous pouvez infliger des dégâts ? Bravo, vous pouvez jungler ! » lors de la saison 2 ; la période où l'on pouvait contrer le jungler (technique lancée par Diamondprox) ou encore la légendaire méta Lee Sin/Elise/Evelynn. Tout ce chemin nous a permis d'arriver à la formule actuelle, plus variée, pleine de végétation, de carapateurs et de méga crabes violets. 

Le rôle de jungler peut être intimidant pour les nouveaux joueurs comme pour les plus aguerris. Le gameplay à chaque instant est complètement différent de celui des voies, où l'on se contente d'échanger des coups et de tuer des sbires. De plus, il faut aborder ce rôle avec un état d'esprit totalement différent. Vous n'affrontez pas simplement le jungler adverse. Vous avez la capacité unique d'être n'importe où, à tout moment. Parfois, cela signifie que vous devez être partout au même moment. Vous menez votre équipe vers la victoire ou bien vous vous retrouvez isolé, car tout s'écroule autour de vous. Cependant, si vous réussissez, vous recevez les louanges de vos coéquipiers alors que le Nexus ennemi vole en éclats.

L'an dernier, lorsque Deficio a donné des conseils pour s'améliorer sur la voie du milieu, il a comparé League of Legends aux échecs et les midlaners à la reine. Les junglers, quant à eux, sont davantage comparables aux cavaliers : ils se déplacent et jouent d'une façon différente de celle des autres pièces sur le plateau. Et si on les laisse faire, ils peuvent représenter une menace pour n'importe quel ennemi se trouvant dans leur ligne de mire. L'approche doit être parfaite pour que l'ennemi ne puisse pas remarquer que son assassin le traque. 

Pour être un bon jungler, il faut posséder un sens du jeu développé et en maîtriser les mécaniques. Vous devez non seulement surveiller vos déplacements, la position de vos coéquipiers, les chronos des camps et des objectifs, mais aussi le jungler ennemi. Grâce à leur maîtrise du jeu, les bons junglers sauront toujours où se trouve leur adversaire. Les meilleurs junglers ont également cette information, mais ils savent également que leur ennemi essaie de faire de même. Ils font donc en sorte de le prendre par surprise et de se montrer plus malins que lui. 

Dans cet esprit, nous allons aborder plusieurs thèmes avec certains des meilleurs junglers des LCS EU : Broxah (Fnatic), Trick (G2), Xerxe (Unicorns of Love), Jankos (H2K) et Trashy (Splyce).

CHOISIR LE BON CHAMPION

TrickpicksFR
Chaque partie commence par une grande décision : quel champion vais-je choisir ? Ça peut vous paraître superflu, mais le choix de votre jungler peut avoir plus d'importance que pour tout autre rôle. En effet, ce choix indique l'impact que vous allez avoir sur la carte et à quel moment vous serez décisif. Étant donné que les junglers ont un impact disproportionné sur le jeu en raison de leur liberté d'action, vous devez déterminer au préalable votre approche de la partie. Cela commence par le choix de votre champion.
 
Pour la méta actuelle (patch 7.13/7.14), Trick, le jungler de G2, recommande les champions suivants :
 
Impact en début de partie : Elise/Lee Sin/Rek'Sai
Impact en fin de partie : Kha'Zix/Gragas/Zac
Champions de soutien : Nunu/Sejuani
 
Ce n'est pas étonnant de voir Trick identifier Elise et Lee Sin comme choix prioritaires pour avoir un impact en début de partie. Ces deux junglers sont mobiles et infligent d'importants dégâts en début de partie. Ces caractéristiques vont de pair avec un puissant contrôle d'objectif. Rek'Sai ne possède pas de compétence de contrôle d'objectif, mais elle peut emprunter des chemins inattendus (plus d'infos sur le cheminement ci-dessous) grâce à ses tunnels. Les joueurs qui maîtrisent bien Rek'Sai restent furtifs et cherchent leur proie avant de creuser un tunnel pour aller la tuer. Elise inflige des dégâts magiques bienvenus dans la jungle, et la portée d'étourdissement du Cocon est souvent fatale à quiconque se retrouve piégé dans sa toile. Conseil de pro : Elise peut utiliser Suspension sur les plantes, ce qui lui permet de traverser des murs pour lesquels elle aurait normalement besoin d'une cible. Lee Sin peut également s'approcher depuis des angles peu orthodoxes grâce à des sauts de balise. Il peut aussi effectuer de puissants engagements en fin de partie si vous parvenez à maîtriser la très importante technique « InSec ». 
 
En fin de partie, les junglers Zac et Gragas ont les mêmes atouts. Ils effectuent des engagements très efficaces et peuvent bloquer les carrys ennemis pendant longtemps grâce à des enchaînements de contrôles de foule. Gragas est un excellent choix si vous voulez un tank plus polyvalent, car il peut battre en retraite de la même façon qu'il engage le combat, grâce à son Fût explosif. En revanche, Zac privilégie la portée : sa Fronde lui permet d'engager le combat de très loin et s'il arrive à atteindre un ou deux carrys, il peut facilement les conduire tout droit à l'abattoir grâce à Boing ! Par contre, si vous voulez un champion avec un gros potentiel de carry, difficile de passer à côté de Kha'Zix. Le Faucheur du Néant est l'archétype de l'assassin jungler. Il tranche les cibles isolées avec une facilité déconcertante avant de bondir sur sa prochaine victime. Les dégâts infligés aux cibles isolées lui permettent également de venir aisément à bout des monstres neutres, comme les dragons ou le Baron.
 
Si votre carry décide de devenir hypercarry, pourquoi ne pas opter pour le spécial de Nunu ? Le Dompteur de yéti a connu une véritable renaissance au cours des derniers patchs, et grâce à Sang chaud, peu de junglers sont aussi efficaces que Nunu pour aider Twitch ou Vayne. Sans oublier son excellente capacité de contrôle d'objectif grâce à Voracité. Sinon, si votre équipe comporte plusieurs champions de mêlée et qu'il vous faut un colosse en première ligne, Sejuani apparaît comme une évidence. La Fureur du Nord est encore plus furieuse que jamais depuis sa mise à jour de mi-saison. Permafrost est idéal pour coincer les ennemis isolés. Et même si la Prison de glace n'étourdit plus les ennemis qui se trouvent dans sa zone d'effet, ce sort reste un puissant outil pour engager le combat à distance. 
 
Quels que soient les champions que vous décidez de maîtriser, Broxah, le jungler de Fnatic vous suggère d'en restreindre la quantité : « Jouez avec peu de champions, plutôt 2 ou 3 », explique-t-il. « Cela vous permettra de maîtriser plus rapidement plusieurs matchups de junglers. En plus, vous apprendrez plus facilement à jouer en fonction de différentes voies avec ces champions. Enfin, plus vous jouez avec un champion, plus vous développerez d'automatismes et mieux vous maîtriserez les mécaniques. 

COMMENT ADOPTER UN CHEMINEMENT EFFICACE ?

Trashy planning

Désormais, pour mesurer la valeur d'un jungler, on parle de « cheminement ». Ce terme est devenu plus courant lors de la saison 2017 en raison des modifications apportées aux délais d'apparition des monstres de la jungle et de la nécessité croissante d'être efficace à chaque mouvement du jungler. Le cheminement fait référence à l'itinéraire qu'emprunte un jungler dans sa jungle ou dans celle de l'ennemi, à sa façon d'éliminer les monstres et de mener des ganks entre-temps (ou inversement, en fonction du joueur et du champion).

Pour Trashy, de Splyce, un excellent cheminement est essentiel pour devenir un jungler de haut niveau : « Veillez à avoir un bon cheminement. Le seul fait de ganker ne fera pas de vous un bon jungler », affirme-t-il. « Les meilleurs junglers au monde savent à quel moment ils doivent farmer leur jungle et à quel moment ils doivent mettre la pression. Essayez de chronométrer les délais de réapparition des camps dans votre tête et faites en sorte que le jungler ennemi ne puisse pas prendre vos camps facilement. Si vous êtes plus fort que le jungler ennemi, cherchez toujours à échanger des coups avec lui ou à l'achever si vous en avez les moyens. »

Broxah confirme ces propos : « En début de partie, c'est important de trouver un bon équilibre entre le gank et l'élimination des monstres. Si vous poussez sur les voies et que votre jungler est au moins aussi fort que celui de l'ennemi, vous devez toujours chercher à détruire les camps ennemis et à combattre autour de ces derniers. Essayez de jouer de façon agressive et de donner de la visibilité à vos coéquipiers. Même si vous n'arrivez pas à conclure un gank, veillez à ce que vos ennemis sachent que vous rôdez dans les parages et que la moindre petite erreur leur sera fatale. »

Le cheminement doit toujours prendre en compte la stratégie de jungler décidée en début de partie. D'ailleurs, vous devez présenter cette stratégie à votre équipe en début de partie. « Au début de la partie, vous devez toujours observer vos voies et décider sur laquelle vous allez ganker rapidement (en fonction des contrôles de foule) », précise Jankos, le jungler de H2K. « Si l'ennemi pousse sur une voie, vous pouvez toujours essayer d'y aller pour ganker, car le laner ennemi sera dans une position défavorable. Cependant, si vous pensez que la voie est balisée et qu'il continue à jouer de façon agressive, soyez prudent : il s'agit probablement d'un piège pour contrer votre gank. Si votre laner pousse inlassablement (petit coucou aux experts de Yasuo), essayez de placer des balises autour de lui ou de rester à proximité, si la situation le permet. Il est très probable que cela serve à contrer un gank ennemi, ce qui pourrait créer un effet boule de neige. »

Si tout le monde est en sécurité et met la pression, envahissez la jungle ennemie et cherchez le jungler adverse pour que vos coéquipiers restent en vie. Sinon, essayez de préparer un contre-gank.

Marcin "Jankos" Jankowski

PRÉPARER UNE INVASION

Précédemment, Broxah et Trashy ont expliqué comment contester les camps ennemis, mais qu'en est-il des invasions ? En général, les invasions en file solo demandent moins de stratégie et de préparation que sur la scène professionnelle. Dans la plupart des cas, un joueur n'a qu'à en donner l'ordre dans la messagerie et avancer dans la jungle ennemie. Savoir quand lancer une invasion est une compétence de jungler. Et nous ne parlons pas seulement du niveau 1. Si vous avez déjà regardé Svenskeren (TSM) lorsqu'il tente d'envahir la jungle ennemie, vous savez à quel point les choses peuvent dégénérer sans préparation digne de ce nom et sans connaissances à propos des matchups dans la jungle. 

Nos junglers des LCS EU ne sont pas tous d'accord sur ce point, surtout au sujet de la file solo. D'un côté, nous avons Broxah : « Jouez respectueusement et ne vous lance pas dans des invades trop risqués. Si vous pensez qu'il y a un risque pour que les entrées de la jungle ennemie soient balisées et que vos partenaires ne peuvent pas vous prêter main-forte lors de l'invasion, alors vous devez éviter d'entrer dans la jungle ennemie. » 

Pour Jankos, c'est tout le contraire : « Tentez des trucs risqués en file solo, envahissez la jungle ennemie aux niveaux 2 ou 3. Tant que vous jouez de façon intelligente, ça devrait fonctionner. Regardez ce que font les joueurs pros lorsqu'ils lancent une invasion en début de partie. Essayez d'abuser des confrontations dans la jungle. Les junglers redoutables peuvent envahir la jungle ennemie et en sortir indemnes, surtout lorsqu'ils affrontent des tanks. N'oubliez pas : vous devez vous concentrer sur les voies où vos coéquipiers poussent ou sur celles où votre contrôle de foule vous permettra de ganker facilement. Si tout le monde est en sécurité et met la pression, envahissez la jungle ennemie et cherchez le jungler adverse pour que vos coéquipiers restent en vie. Sinon, essayez de préparer un contre-gank. »

AIDER LES VOIES EN DÉTRESSE

Broxhjngtips

Que faire si vos voies sont en danger ? C'est une véritable source de frustration pour les junglers, car c'est une situation incroyablement compliquée à gérer, notamment si vous jouez à un ELO bas ou si vous avez du mal à prendre des décisions déterminantes. En tant que jungler, vos coéquipiers vous font souvent porter le chapeau lorsqu'ils perdent du terrain, même s'ils sont tous morts avant que vous ayez pu récupérer votre premier buff. 

« Vous devez comprendre que vous ne pouvez pas aider chaque voie sur la carte. Même si vos coéquipiers vous incendient, concentrez-vous sur votre propre partie », explique Trashy. C'est un excellent conseil pour ne pas perdre votre sang-froid. Vous devez prendre conscience du fait que vous ne pouvez pas avoir un impact sur chaque voie en même temps et que, parfois, les choses ne se passeront pas bien. Restez calme et concentré pour tenter de reprendre le contrôle de la partie. C'est indispensable.

Cependant, lorsque vous vous retrouvez dans ce genre de situation, comment pouvez-vous renverser la vapeur et remettre votre équipe en selle ? Pour Broxah : « Le rôle de jungler est toujours très compliqué lorsque votre équipe est dominée sur chaque voie. Dans ce cas, cela signifie que tous vos camps seront contestés par le jungler et les laners ennemis. Vous allez donc devoir livrer un gros combat pour éviter de vous faire distancer. Vous devez essayer d'avoir un impact sur ce type de partie dès que possible. Il est donc parfois nécessaire de se sacrifier pour prendre de l'avance sur une ou deux voies. Vous devez privilégier les ganks aux camps et faire tout votre possible pour aider votre équipe avant qu'il ne soit trop tard. »

Broxah évoque un autre point important à ne pas oublier dans cette situation : « Si possible, offrez les éliminations à vos coéquipiers. En tant que jungler, votre rôle est de soutenir votre équipe et d'aider vos partenaires à évoluer, pas l'inverse. La plupart du temps, c'est beaucoup plus facile de gagner si vous offrez la plupart des éliminations à votre équipe au lieu de les accaparer. » C'est logique, notamment lorsqu'il faut s'occuper des voies en danger. Le sacrifice dont parlait Broxah, c'est d'offrir des éliminations aux laners. Si vous pouvez vous inviter sur la voie du bas et offrir un doublé à votre carry AD en difficulté, cela pourrait faire la différence entre une mort lente et douloureuse et une victoire à l'arraché.

Une fois que vous avez fait votre boulot sur la première moitié de la partie, vous devez collaborer avec vos coéquipiers et vous occuper des objectifs. Il est peu probable que vous soyez un split-pusher (sauf si vous choisissez Maître Yi ou un champion similaire). Vos missions en tant que jungler consisteront donc à prendre le contrôle des objectifs et à tuer des ennemis ou lancer des combats d'équipe pour que vos carrys viennent faire un carnage. Maîtrisez les conseils de pros ci-dessus, apprenez de vos erreurs et adoptez la bonne mentalité pour gagner des PL en un rien de temps.