Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
Open Tour France

ESWC Metz : bilan de l'étape en 5 points

SI ce week-end vous étiez trop occupé à suivre les victoires de Fnatic, KT Rolster ou encore Team Liquid, sachez que vous avez probablement raté la meilleure étape de l’Open Tour. En effet l’ESWC Metz a été le théâtre de la performance exceptionnelle de Supremacy, deuxième de l’étape, mais également d’un tournoi plein de suspens. Bilan d’un week-end messin qui nous aura fait vibrer.

LA PERF

Comment qualifier la deuxième place de Supremacy ? Juste exceptionnelle. Jamais l’Open Tour, depuis sa création, n’avait vu une autre équipe que GamersOrigin, Team-LDLC, Gentside, Team Vitality Academy ou Millenium terminer dans le dernier carré d’un tournoi, qualifier ou étape. Mais ce week-end, les anciens pensionnaires de Made in France ont renversé l’ordre établi : victoire contre Team-LDLC dans le Winner Bracket, finale de ce même arbre très disputé contre GO malheureusement perdue puis élimination de Vitality en finale du Loser bracket. S’ils seront dépassés en grande finale contre la bande à Tonerre, la formation composée uniquement de joueurs français peut être fière de ce qu’elle a accompli.

LES PICKS

Pour parvenir à ce résultat, Supremacy s’est appuyé sur les excellentes performances de ses deux carrys. Son midlaner, Loic « Toucouille » Dubois, a enflammé un à un ses adversaires grâce à son pick peu conventionnel sur la voie du milieu : Rumble. Ses opposants finiront par lui bannir le champion. De son côté Thomas « Sakkyen » Pricot a enfilé pendant deux jours son plus beau costume de Rekkles, avec une Tristana de haut niveau.

LE CHIFFRE

Et de trois étapes pour GamersOrigin. Tandis que leurs principaux concurrents ont connu un week-end difficile, Tynx et ses coéquipiers ont déroulé leur jeu tout au long du tournoi, n’étant réellement accrochés que par Supremacy en finale du Winner Bracket. Cette troisième victoire, la deuxième consécutive sur une étape de l’Open Tour, assoit un peu plus la domination de la formation sur la scène française. Il lui faut désormais confirmer aux European Masters.

 

L'ENJEU

En dehors de la surprise Supremacy, l’enjeu principal de cette cinquième étape était la qualification aux European Masters. La lutte avait lieu entre GamersOrigin, Gentside et Team-LDLC, avec un avantage de point pour les deux premières équipes. Si les joueurs en noir et blanc se sont fait peur en perdant dès le premier match à élimination directe, ils ont su remonter le Loser Bracket pour finalement affronter les hommes de YellOwStaR dans un duel décisif. Au terme d’un match de plus de 50 minutes, Brosak et les siens se sont finalement imposés, assurant leur billet pour la compétition européenne.

LE RETOUR

On les avait quittés après une nouvelle défaite au Challenge France, entraînant leur séparation. À Metz les anciens GamersOrigin se sont retrouvés le temps d’un week-end et d’une rencontre : Tonerre et Toaster toujours sous le même maillot, Shemek, bluerzor et Targamas chez Vitality Academy. Le résultat ? Victoire deux à un de GO. À noter que le support belge n’était là qu’en tant que remplaçant puisque Dreams, habituellement titulaire, était à Madrid avec l’équipe LCS de la structure. Mais avec la qualification pour les championnats du monde de Vitality, l’intérim de Targamas pourrait bien durer plus longtemps que prévu…

LES CLASSEMENTS

Le haut du classement n’évolue pas mais on notera que GamersOrigin creuse un peu plus l’écart entre elle et ses poursuivantes. Quant à Supremacy, elle fait un énorme bond en s’accaparant la cinquième place détenue jusque là par Millenium. De son côté, Solary continue de sombrer et voit même Lunary se rapprocher dangereusement.

classement gene

LA SUITE

L’Open Tour s’apprête à prendre une pause d’un mois et reprendra le week-end des 13 et 14 octobre avec la Valenciennes Games Arena dont le qualifier a déjà eu lieu (voir notre résumé). En attendant, GamersOrigin et Gentside participeront aux European Masters, avec un début de tournoi dès aujourd’hui pour Saken et les siens. Bonne chance à eux !