Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
FaceàFace

Face à Face : Ancienne vs Nouvelle Kayle

Après presque 10 ans d'existence, Kayle a finalement reçu sa première refonte lors de la mise à jour 9.5. Alors qu'elle fait partie des premiers champions à avoir été conçus sur League of Legends, disponible dès la première alpha du jeu, l'intégralité de son kit a été revu afin de le moderniser et de rafraîchir son identité visuelle. Plusieurs semaines après ces changements, il est temps de comparer l'ancienne version et la nouvelle.

Un ange qui a traversé les époques

Ce qui faisait la spécificité de l'ancienne Kayle est avant tout sa polyvalence absolue. Avec des soins, de la protection, des dégâts, des ralentissements… L'ange de Demacia pouvait être joué aux cinq positions, y compris en support et en jungle en utilisant ses sorts utilitaires indépendamment de ses niveaux et de ses objets.

Lors de ses débuts, Kayle était principalement jouée à la voie du milieu comme un « mage contrôle » classique. En achetant principalement de la puissance, ses dégâts sur la durée n'étaient pas les meilleurs, mais elle pouvait tirer pleinement profit de son Jugement (A) qui avait un ratio AP de 1 pour tuer ses adversaires très rapidement.

Il faudra attendre la mise à jour 4.2 pour que le ratio soit nerfé à 0.6, changeant fondamentalement le style de jeu du champion.

Ce changement a amené une réelle diversification des différents choix d'objets. Si l'utilisation des effets à l'impact (comme la Dent de Nashor, l'Ouragan de Runaan…) est devenue la « norme », d'autres choix étaient encore envisageables, comme de persister à la jouer comme un mage, ou encore comme un ADC.

Ce qui faisait sa force, outre cette polyvalence, était sa phase de lane plutôt bonne. Souvent jouée sur la voie du haut, sa capacité à attaquer à distance lui permettait de mettre de la pression sur beaucoup d'adversaires, tout en ayant de gros atouts en fin de partie (avec la possibilité d'utiliser son Intervention (R) sur elle-même pendant qu'elle tapait). Globalement, elle suivait une courbe d'efficacité assez linéaire : chaque objet et niveau lui donnait davantage de force sans qu'il y ait particulièrement de rupture. Et puis la refonte est arrivée.

Une nouvelle page

Parmi les différents changements qu'a reçus Kayle lors de sa refonte, le plus important est celui de son passif, Ascension divine. L'ange de Demacia obtient désormais des bonus très importants à différents niveaux spécifiques, les plus décisifs étant le niveau 11, qui lui permet d'attaquer à distance, et sa forme finale au niveau 16. Ainsi, son niveau de force est dorénavant intrinsèquement lié à son expérience, la cantonnant dorénavant aux sololanes, principalement la voie du haut.

C'est à partir de 30 minutes, généralement la période où elle atteint le niveau 16, que Kayle prend toute son ampleur. (Source : Champion.gg)

C'est à partir de 30 minutes, généralement la période où elle atteint le niveau 16, que Kayle prend toute son ampleur. (Source : Champion.gg)

Contrairement à son ancienne version, Kayle a désormais une phase de lane très difficile, mais obtient de réels pics de puissances ponctuels aux niveaux 6, 11 et 16, à l'instar d'un champion comme Kassadin par exemple. Cette nouvelle identité, elle l'obtient cependant au prix de sa polyvalence, qui se voit de ce fait réduite au profit de plus de dégâts en fin de partie. En effet, une fois le cap des 30 minutes de jeu passé, la Vertueuse est un des champions les plus dangereux de League of Legends. Et elle garde toutefois beaucoup d'adaptabilité dans le choix de ses runes, sorts et objets.

La refonte étant encore très récente, il n'y a pas encore de meilleur build définitif, mais c'est celui-ci qui est le plus répandu chez les joueurs professionnels en 9.6.

La refonte étant encore très récente, il n'y a pas encore de meilleur build définitif, mais c'est celui-ci qui est le plus répandu chez les joueurs professionnels en 9.6.

Si le choix d'acheter exclusivement de la puissance comme lors des premières saisons n'est plus vraiment viable, la nouvelle Kayle peut toutefois continuer de choisir la voie des effets à l'impact comme avant sa refonte. Une autre possibilité qui gagne en popularité chaque jour est celui des coups critiques, avec une Force de la Trinité, un objet de Zèle et une Lame d'infini.

La difficulté principale lors d'une refonte est de trouver un bon équilibre. Cet équilibre, ce n'est pas seulement faire en sorte que le champion ait un taux de victoire de 50%, mais c'est surtout de réussir à conserver son identité tout en lui donnant de nouvelles armes. En ce sens, Kayle est un cas d'école : elle continue de se battre en profitant de ses attaques dévastatrices, à la manière d'un tireur, mais elle a gagné de nouvelles forces et faiblesses. D'un champion « couteau suisse », elle est devenue une terreur de fin de partie, au prix de premiers niveaux davantage exploitables.

Nous serons ravis de lire vos avis, vos ajouts, vos questions ou encore vos suggestions pour de prochains Face à Face dans les commentaires de cet article !