Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
FaceàFace

Face à Face : Baron Nashor vs Dragon Ancestral

Objectifs cruciaux de la Faille de l’Invocateur, le Baron Nashor et le Dragon Ancestral remplissent des rôles bien distincts. Le premier est considéré comme une arme indispensable pour remporter la partie, puisqu’il permet notamment de récupérer des tourelles beaucoup plus facilement. Le second permet d’être plus puissant en affrontements, grâce à des dégâts supplémentaires, et accroît les bonus obtenus via les dragons élémentaires. Aujourd’hui, nous allons donc tâcher de comparer les deux plus gros monstres de la Faille.

Le Baron Nashor : le nerf de la guerre 

Tout le monde le connaît. Apparaissant du côté Nord de la Faille à la 20ème minute de jeu, le Baron Nashor est le monstre neutre le plus puissant du jeu, et il offre des récompenses proportionnelles à sa force – bien qu’il ait tour à tour été trop facile ou trop difficile à éliminer. Récapitulons rapidement les avantages octroyés par son enchantement, la Main du Baron
 
  • Augmentation des dégâts physiques et magiques des porteurs de l’enchantement en fonction de l’avancement de la partie (entre 24 et 48 points de dégâts physiques, entre 40 et 80 points de puissance) ;
     
  • Temps de téléportation à la base réduit de moitié, et récupération plus rapide des points de vie et de mana manquants dans la Fontaine ; 
     
  • Amélioration de la portée d’attaque, des dégâts et des résistances des sbires

Il est très rare aujourd’hui qu’une partie s’achève sans que le Nashor ne soit tombé au moins une fois. Plus une équipe se rapproche du Nexus adverse, plus la récupération d’objectifs s’avère difficile et dangereuse : des sbires plus puissants sont donc un avantage non-négligeable pour briser les défenses adverses, surtout lorsque les opposants disposent de sorts permettant de repousser efficacement les vagues (Azir, Sivir, Caitlyn, on vous connaît…). 

Nashor

Les plus alertes d’entre vous n’auront pas manqué de soulever une difficulté dans notre opposition du jour. Eh oui : le Baron Nashor apparaît à la 20ème minute de jeu, alors que le Dragon Ancestral débarque au plus tôt à la 35ème minute ! Cela nous donne une première indication sur le rapport de force entre les deux objectifs. Dans de nombreux cas, l’équipe ayant obtenu un avantage suffisant lors du début et du milieu de partie cherche à exercer de la pression autour du Baron, à y contrôler la vision, et à éliminer l’objectif lorsque la situation le permet. Le premier Nashor suffit généralement à percer la base adverse, à débloquer un inhibiteur, et à s’assurer un avantage financier assez conséquent pour être en position de force lorsque le Baron suivant apparaît, sept minutes plus tard. La sécurisation du Dragon Ancestral n’est alors plus une priorité, et certaines équipes s’en emparent lorsque la manœuvre ne présente aucun risque (par exemple, si les cinq joueurs adverses sont occupés à défendre leur base, dont les trois inhibiteurs ont été détruits).

Le Dragon Ancestral : quand tout le reste échoue

Vous aimez les dragons élémentaires ? Votre jungler a joué intelligemment pour vous permettre de les récupérer à chaque apparition, mais la partie est encore indécise ? Rassurez-vous, votre investissement peut vous rapporter beaucoup. À la 35ème minute, si aucun dragon ne loge encore dans l’antre de la rivière Sud de la Faille, le Dragon Ancestral déboule et offre une alternative intéressante au Nashor. L’Aspect du Dragon procure à ses porteurs deux avantages : 
 
  • Les bonus octroyés par les dragons élémentaires récupérés au cours de la partie sont augmentés de 50%. Exemple, un dragon infernal augmente de 8% les dégâts de votre équipe ; si vous tuez le Dragon Ancestral, ce bonus passera à 12% ;
     
  • Si vous infligez des dégâts à vos adversaires, ces derniers souffriront d’une brûlure leur ôtant 45 points de dégâts bruts (+ 45 points par dragon élémentaire vaincu), étalés sur 3 secondes. 

Plus facile à éliminer que le Baron – certains champions, moyennant un peu de régénération et de vitesse d’attaque, peuvent en venir à bout seuls – il peut toutefois, à l’instar du Ver Géant, se trouver au centre d’une guerre de tranchées entre deux équipes bien décidées à ne pas l’abandonner.

ElderDrake

Le rôle du Dragon Ancestral peut varier selon les situations. Les compositions dotées de champions à longue portée l’apprécient pour le surplus de pression qu’il apporte ; si l’équipe adverse se tasse sous une tourelle, les dégâts bruts supplémentaires mettront beaucoup plus rapidement en danger les tanks cherchant à encaisser le poke. Si vous avez récupéré de nombreux Dragons des Montagnes durant la partie, renforcer ce bonus peut vous mettre en position de tuer le Nashor extrêmement vite, de même que les bâtiments adverses. 

Il n’est pas rare qu’une équipe se batte pour le Dragon Ancestral, non pas pour bénéficier de son enchantement, mais plutôt pour en priver l’ennemi, qui a sécurisé la plupart des dragons de la partie, et qui obtiendrait ainsi un avantage quasiment ingérable.

Si l’Aspect du Dragon n’a pas suffi à conclure, l’Ancestral sera de retour 8 minutes plus tard : le récupérer une deuxième fois permet de débloquer l’Aspect du Dragon amélioré. L’augmentation des bonus des dragons élémentaires passe de 50% à 100% : autrement dit, les bonus sont doublés ! Dans ces conditions, impossible de résister, et la partie devrait s’achever rapidement – éviter les parties d’une heure et demie était d’ailleurs l’un des objectifs de ce nouveau Dragon. 

Que nous dit l’expérience ? 

Le scénario critique est évidemment celui où les deux équipes sont à peu près à égalité, et que le Baron et l’Ancestral sont tous deux disponibles. En règle générale, les pros semblent favoriser le Nashor, tandis que le Dragon s’apparente à une forme de compensation « par défaut ». La Main du Baron dure plus longtemps, et permet de récupérer des objectifs plus facilement que l’Aspect du Dragon. En contrepartie, celui-ci peut s’avérer redoutable pour une équipe disposant de ressources très sûres pour engager un combat, puisque c’est dans les affrontements d’équipes que l’enchantement de l'Ancestral pèse le plus lourd.

Bien que l'on ait tendance à les opposer, de par leur importance en tant qu'objectif neutre, il est fréquent que le Nashor et le Dragon Ancestral soient récupérés par le même camp. Toutefois, à la faveur d'un Châtiment heureux ou bien inspiré, chacun de ces enchantements peut aussi relancer une équipe en difficulté, et inverser le cours d'une rencontre.