Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
FaceàFace

Points de vie ou résistances : que choisir ?

Nous inaugurons ce matin un tout nouveau rendez-vous intitulé le Face à Face, dans lequel nous comparons deux données, deux situations ou deux options tactiques. Dans ce premier épisode, nous mettons en perspective les points de vie et les résistances.

Lorsque l’on joue un tank, il arrive souvent de se poser la question suivante : quel est objet le plus optimal à acheter dans ma situation pour résister aux dégâts adverses ? Plutôt des Points de vie ou des résistances ? Avec une pléthore de choix disponibles, il est facile de ne pas savoir quoi choisir, mais pas d’inquiétudes, car nous vous proposons ici des éléments de réponse.

 

L'ÉQUILIBRE EST LA CLÉ

Globalement, les Points de vie sont plus efficaces en début de partie que les résistances. En effet, leur valeur étant additive et non multiplicative comme la Résistance Magique ou l’Armure, ils seront toujours une valeur sûre avant le niveau 10.

L’Armure et la Résistance Magique ont quant à elles une valeur dégressive : plus vous en achèterez, et moins elles auront de valeur par rapport à l’or dépensé. Elles servent de soutien aux Points de vie, les rendant plus efficaces, et ces deux stats doivent toujours former un bon équilibre.

 
tableau

Cette courbe montre de façon purement mathématique comment vous devriez choisir vos objets pour qu’ils soient le plus efficace possible par rapport à leur coût.

PLUSIEURS CAS PARTICULIERS

Il existe néanmoins des exceptions. Si votre champion peut se soigner, se mettre un bouclier ou gagner des PV avec une valeur fixe qui n’est pas liée à vos PV max, alors les résistances seront plus efficaces car elles réduiront davantage les dégâts que votre bouclier subit, ou que vous vous soignez ou gagnez. C’est le cas par exemple de champions comme Nasus, qui se soigne avec son passif et gagne des PV avec son ultime, ou d’Udyr qui se protège à l’aide de sa Posture de la tortue.

De plus, certains champions disposent des ratios importants basés sur une résistance spécifique qui la rendra plus intéressante : Malphite est très fort avec de l’Armure, et Galio avec de la Résistance Magique.

 

« Le choix des objets dépend principalement de mon vis-à-vis et de mon personnage mais aussi de l’équipe adverse dans son ensemble. Si j’affronte une Camille par exemple, je préfère acheter des PV, mais un Casque Adaptatif est incroyable contre Kog’Maw ou Azir » - Caelan, assistant coach de Solary

Enfin, si votre personnage peut gagner des résistances via un sort, ou possède des ratios basés sur ses PV max, les Points de vie seront à privilégier. Dans le premier cas, ils augmenteront davantage la valeur de vos résistances gagnées, comme pour Sejuani lorsqu’elle est affectée par son passif, et pour le second, une vidéo vaut mieux qu’un long discours.

 

Grâce à ses objets, notamment son Lithoplastron de gargouille qui double ses PV une fois activé, Huni atteint 10 221 Points de vie (dans le premier match de la vidéo, qui commence à 22 minutes environ). Le ratio PV de son Festin (R) lui permet en conséquence d’infliger 1 672 dégâts bruts, tuant Pawn en un coup.

S'ADAPTER POUR SURVIVRE

S’il est possible de déterminer une liste d’objets type contre une équipe ayant des dégâts équilibrés, le plus important reste toutefois l’adaptation de son armurerie en fonction de l’équipe adverse.

objets

Une liste type pourrait ressembler à ça, mais il vaut mieux évaluer les différentes possibilités et aviser en conséquence.

 

S’ils ont en majorité des dégâts physiques, privilégiez l’Armure et les PV, et inversement si ce sont les dégâts magiques qui sont les plus inquiétants. Les dégâts bruts et la pénétration permettent d’ignorer (au moins partiellement) vos résistances, donc les Points de vie seront plus efficaces, mais ils seront plus faibles contre des dégâts basés sur les PV : Lame du roi déchu, Tourment de Liandry etc. La régénération de la Warmog sera la bienvenue si vous subissez beaucoup de poke, tandis que le Présage de Randuin réduira de 20% les dégâts des coups critiques si l’ADC adverse vous embête trop.

 

« En soloQ, les tanks vont surtout s'orienter sur des stats pures pour les teamfights, là ou en compétitif, les joueurs pro vont plus chercher des objets qui apportent un avantage instantané et davantage tournés vers l’équipe » - Caelan, assistant coach de Solary

En effet, dans un environnement compétitif, les joueurs professionnels ont tendance à s’équiper davantage par rapport à l’équipe adverse que contre leur adversaire direct sur la lane car le jeu est davantage basé sur les affrontements en équipe, ce qui n’est pas nécessairement une bonne idée en partie classée. Néanmoins, il y a des leçons à tirer de leur vision du jeu : évitez d’avoir une liste d’objets fixe à chaque partie, adaptez-vous à l’équipe adverse, et vous devriez observer une nette amélioration dans votre résistance aux dégâts.

 
Voilà pour ce premier Face à Face ! N'hésitez pas à nous faire vos retours (constructifs !) sur ce nouveau rendez-vous et nous demander de traiter des sujets !