Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
LEC

Interview de Fnatic Mephisto après la défaite face à Origen

Ce week-end, Rotterdam accueillait les premières finales du LEC avec Fnatic, Origen et G2 Esports. Contre toute attente, l’équipe de xPeke a battu le champion d’Europe en titre, rejoignant ainsi G2 Esports en grande finale. Fnatic a ainsi fini sa course à la troisième place du podium, après un début de saison extrêmement difficile. Afin d’en savoir plus sur ce Spring Split et sur cette rencontre face à Origen, nous avons posé quelques questions à Mephisto, le coach assistant de Fnatic.

Peux-tu revenir avec nous sur la rencontre face à Origen ?

Le début du Bo5 a été assez difficile pour nous car dès la première partie, on donne un Premier Sang très rapidement et on a enchaîné les mauvaises coordinations entre notre botlane et notre jungle. On perd aussi une téléportation bêtement en début de partie, ce qui permet au Zed adverse de prendre une avance sur Sion. Malgré cela, on tient trente minutes, puis on perd en quatre contre cinq. A ce moment, on sait que c’est plié.

En deuxième partie, on aurait pu gagner car on avait nos champions de confort (Aatrox, Rek’Sai, Lissandra) mais on n'a pas su jouer notre jeu. Alors que la partie suivante, on a totalement mené la partie. Cela fait plaisir de voir ce genre de performance, que l’on peut jouer ce genre de partie, mais au final, cela n’a pas suffit car on perd 3 à 1.

 

L'équipe Fnatic avant sa rencontre contre Origen

L'équipe Fnatic avant sa rencontre contre Origen

 

On a vu que les débuts de Fnatic étaient difficiles, comment expliques-tu cela, et comment expliques-tu la remontée fulgurante de l’équipe ?

Le début de split a été difficile, et c’est normal. Car même si on ne change qu’un seul joueur, Nemesis et Caps ont des forces et des faiblesses différentes. Il faut donc s’adapter. On a mis du temps car il fallait corriger certaines erreurs et appliquer des changements dans notre façon de jouer, notamment en début de partie. On a donc travaillé dessus, et ça s’est vu par la suite, avec le Karthus jungle. On était beaucoup plus agressif, et on mettait le jungler adverse hors d’état de nuire.

Il faut dire que Karthus est vraiment sous-côté alors que c’est le seul champion qui peut lancer sans arrêt un sort au niveau 1. Ses dégâts sont donc monstrueux. Donc on en a pas mal abusé, et ça se voyait. Il nous suffisait juste de pas être en retard en or à 5 minutes, et on devait logiquement gagner.

 

« En entraînement, quand on avait du retard, on gagnait. Donc sur scène, il ne fallait juste pas que l’on soit en retard après cinq minutes »

Mephisto

 

Que retiens-tu de ta première expérience en LEC ?

Je suis assez content de mon premier split chez Fnatic, bien que je sois un peu déçu par le résultat final. Cette expérience en LEC m’a appris à mieux manager les joueurs, et à mieux donner mes retours lors des réunions. Au final, je pense qu’on peut vraiment faire mieux au prochain split. Les joueurs ont un excellent potentiel et l’objectif reste le même : se qualifier aux Worlds.

 

« Je n’étais absolument pas stressé, mes supérieurs et les joueurs sont contents de mon travail, donc j’attends le Summer Split avec impatience. »

Mephisto

 

Allez-vous opérer des changements pour le Summer Split ?

C’est quasiment certain qu’on va changer des choses dans notre façon de faire. Maintenant, je ne sais pas encore quoi car on n'en a pas parlé. Je vais essayer d’avoir plus d’impact au prochain split, il faut que l’on se coordonne mieux avec YoungBuck car j’ai eu l’impression que parfois, on se chevauchait dans notre travail.

Quand je suis arrivé chez Fnatic, je me disais que c’était une machine qui roule et que j’allais pouvoir travailler sur le moteur. Or, j’ai dû pousser la machine pour le Spring Split. Pour le Summer, je pense qu’on peut faire beaucoup plus en termes de coaching. Je vais mieux répartir mon temps et mieux travailler avec YoungBuck afin de mieux se répartir les tâches et de couvrir plus de terrain.

 

« Pour moi, tous les coachs ne font que 20% d’un travail parfait »

Mephisto

 

Un avis sur les European Masters, avec Team-LDLC et Misfits Premier ?

Tout le monde met sa bille sur LDLC, pourquoi pas. Je connais pas trop le niveau de Rogue, mais tout le monde les mets dans les favoris. L’équipe est forte, mais ce sont des joueurs qu’on a déjà vu en LCS et ils n’ont pas fait d’étincelles. Vander ne sait jouer que 2 champions et tout le monde voit Larssen comme le nouveau Faker mais il affronte des diamants 3. On a aussi Fnatic Rising, il y a des éléments forts dans notre équipe académie, c’est à eux de faire le taff !