Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
LCS

Galio, nouvelle terreur de la voie du haut

Le retour de la compétition avec la tenue du Mid Season Invitationnal ainsi que la reprise du segment de printemps a apporté son lot de changements au sein des objets ainsi que des champions. Ces changements ont donc eu un impact direct sur la méta qui a vu revenir des champions qui étaient souvent boudés par les pros pour leur manque d’impact dans les parties. Galio en fait partie.

Le renouveau du colosse

La panoplie de sorts de Galio en action

La panoplie de sorts de Galio en action

La dernière fois que nous avions vu Galio avant sa refonte, c’était lors des All Stars qui se tenaient à Barcelone. Mais depuis le patch 7.6, le colosse de Demacia a un tout nouveau visage et il n’est pas très spirituel. La seule similitude avec l’ancien Galio est son Z « Bouclier de Durand » qui se décompose en deux parties, une partie passive et une partie active. La partie passive est un bouclier anti magie. Tandis que la partie active est une provocation de zone. Son nouveau passif, « Frappe colossale » augmente les dégâts de sa prochaine auto attaque tout en faisant des dégâts en zone, ce qui augmente sa capacité à éliminer les vagues de sbires. L’autre capacité qui facilite sa tenue de lane est son A, « Vents de guerre », qui inflige des dégâts en deux arcs de cercle et qui crée un vortex là où les deux arcs se rencontrent. Ce sort peut aussi bien être utilisé pour éliminer les sbires ou pour harceler son adversaire et le forcer à jouer sous sa tour. En utilisant son E « Horion de la justice », Galio prend son élan pour ensuite foncer en ligne droite en projetant ses ennemis en l’air. Ce sort lui permet de se rapprocher des lignes adverses tout en appliquant des contrôles de foule sur ses adversaires. Mais son sort le plus intéressant est sans doute son sort ultime, « Entrée héroïque » qui fonctionne comme un ultime de Shen et de Panthéon combinés. Ce sort applique la réduction de dégâts de Bouclier de Durand sur l’allié ciblé. Ce sort permet donc à Galio de traverser la carte et d’aider le pauvre petit carry AD qui s’est potentiellement mal placé lors d’un combat d’équipe.

Cette panoplie de sort en fait donc un tank idéal à jouer sur la voie du haut.

 Un nouvel adversaire au top

Galio est donc un tank avec une bonne tenue de ligne et qui possède une capacité d’intervention sur toute la carte, il a donc été plébiscité dès que sa refonte a été disponible. Se situant sur la voie du haut, il se joue donc naturellement avec les sorts d’invocateurs Téléportation ainsi que Saut éclair. De plus, son Z permettant d’appliquer un contrôle de foule en zone, il synergise particulièrement bien avec la maitrise « Courage du colosse ». Cette dernière augmentant encore plus sa capacité à résister aux assauts lorsqu’il se trouve au cœur de la mêlée. Du côté des objets qu’il porte, ils sont principalement orientés sur la survie, s’adaptant en fonction de la menace la plus importante dans la composition adverse. On retrouve ainsi Galio souvent équipé du Masque Abyssal, nouvelle mouture du Sceptre Abyssal qui peut aussi être accompagné d’un Casque Adaptatif ce qui lui permet de contrer facilement les compositions avec beaucoup de dégâts magiques.

Quant aux objets apportant de l’armure,  ils dépendent de la situation et s’adaptent en fonction des adversaires de Galio. En effet, si plusieurs tireurs sont présents dans l’équipe adverse, un Cœur gelé sera acheté afin de limiter l’agressivité de ceux-ci en bridant leur vitesse d’attaque.  Lorsque la stratégie de l’équipe est de mettre la pression sur les voies annexes, le Gantelet Givrant est privilégié afin d’accentuer le potentiel de dégâts en zone du passif.

Cette façon d’équiper Galio lui permet de mettre la pression sur les lignes éloignées de l’objectif visé tout en monopolisant le toplaner adverse et son ultime permet au colosse de ne pas être dépendant de sa téléportation. Mais cette possibilité de pousser les autres lignes et d’arriver tel un sauveur héroïque n’est pas l’apanage d’un Galio top, en effet, le colosse peut aussi bien prendre part au combat constant qui a lieu sur la ligne du milieu et ainsi donner du fil à retordre aux mages qu’il affronte.

Au centre des combats

Comme dit précédemment, Galio a aussi sa place sur la voie du milieu et si ses apparitions sont plus rares en LCS, les coréens sont friands de cette utilisation du champion et il fait ainsi face à des champions infligeant des dégâts magiques. Il a cependant été joué aux LCS par Bjersgen et Nagne qui se sont tous les deux inclinés, respectivement face à CLG et à Fnatic. Sur cette voie, la vocation du champion est de conserver sa tour le plus longtemps possible, ce qui permet de conserver la vision sur sa propre jungle et de limiter les incursions ennemies. Il permet ainsi de ralentir la progression de l’équipe adverse tout en permettant à ses alliés de monter en puissance. La présence d’un champion pouvant faire office de première ligne permet au toplaner de l’équipe de jouer un champion avec une capacité de carry. Ainsi, Faker a joué Galio mid afin de permettre à Huni de jouer Rumble, champion qui fait partie de ses champions de référence. Galio sur la voie du milieu s’équipe donc des mêmes objets que lorsqu’il est joué sur la voie du haut, privilégiant cependant des Bottes de Mercure puisque son adversaire direct inflige des dégâts magiques.

Mais Galio n’est pas un champion qui a la capacité de porter son équipe vers le haut et s’en remettre à ses coéquipiers pour gagner peut parfois être frustrant si l’équipe ne suit pas.

Un champion avec qui composer

Les SKT apprécient particulièrement le champion

Les SKT apprécient particulièrement le champion

Si Galio était considéré avant sa refonte comme un pick dit troll, c’est désormais différent. Son kit lui permet d’être intéressant dans quasiment toutes les situations et lui permet même de s’inscrire dans les compositions dites ad-centriques. Il a ainsi rejoint la liste des champions à bannir de façon obligatoire si l’équipe n’a pas l’intention de le jouer. Il atteint ainsi le win rate honorable de 50% dans lorsqu’il est joué durant les saisons régulières de LCS et de LCK ainsi que lors du MSI. Il y a fort à parier qu’il sera encore un champion contesté pendant plusieurs semaines.

Et vous ? Que pensez-vous du colosse de Demacia ?