Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
SAV qui peut

Heimerdinger, l'as de la tourelle

Chaque semaine dans le « SAV qui peut », nous décryptons un élément de jeu ou autour du jeu. Après avoir parlé de champions comme Aatrox, Xin Zhao ou Leona, penchons-nous sur le cas d’Heimerdinger, et plus particulièrement sur son utilisation par Petter « Hjarnan » Freyschuss, le Carry AD de G2 Esports.

LES FORCES D'HEIMERDINGER

Champion relativement unique dans son gameplay, Heimerdinger n’en reste pas moins l’un des meilleurs dans le rôle qu’il remplit, et ses atouts sont indéniables. Premièrement, il est l’un des meilleurs personnages durant la phase de lane. Ses tourelles lui assurent un contrôle des vagues de sbires sans pareil, tout en lui assurant une sécurité grâce à la portée générale de son kit de sorts.

Deuxièmement, dans la prolongation du premier point, l’Inventeur réputé excelle lorsqu’il s’agit de contrôler une zone étroite, que ce soit la voie du milieu (tant que sa tour extérieure est en place) ou bien l’antre du Baron Nashor/dragon. Cette faculté permet à l’équipe d’Heimerdinger de s’assurer la prise des objectifs neutres assez aisément. Enfin, le poseur de tourelles possède une relative polyvalence à travers son ultime, qui lui permet au choix de renforcer son contrôle de zone (tourelles améliorées), d’infliger énormément de dégâts (roquettes améliorées) ou de contrôler les adversaires en zone et à grande distance (grenade améliorée).

heimerdinger

POURQUOI HEIMER SUR LA VOIE DU BAS ?

Avant la demi-finale du Mondial, Heimerdinger est le huitième champion le plus joué dans la carrière de Hjarnan. Il a évolué à dix reprises avec l’Inventeur réputé, pour autant de victoires, et un KDA ahurissant de 24.3. Mais pourquoi le Carry AD suédois a fait de ce champion son pick de référence ?

Tout simplement parce que le champion correspond parfaitement à ce que G2 Esports souhaite faire dans ses parties. La phase de lane forte et l’autonomie apportées par le pick permet à Bae-in « Wadid » Kim de s’absenter de la voie du bas sans que cela ne mette en danger Hjarnan. Cette faculté à libérer le support de sa lane autorise la formation à appuyer davantage sur ses solo lanes, qui sont le point fort du collectif.

Toujours dans cette optique d’autonomie, Heimerdinger peut être aisément placé seul sur la voie du milieu pour éliminer les vagues de sbires. Là où un ADC standard aura très souvent besoin de son support pour dissuader les velléités adverses, l’Inventeur laisse une nouvelle fois plus de liberté à ses coéquipiers. Cela fonctionne d’autant plus que G2 apprécie grandement de jouer en 1-3-1, et Heimer est probablement le personnage le plus efficace pour tenir la voie du milieu dans cette situation.

De plus, Heimerdinger reste à la base, un mage. Et qui dit mage dit dégâts magiques. Or, dans une composition 1-3-1, les champions joués par Luka « Perkz » Perković et Martin « Wunder » Hansen auront souvent tendance à infliger des dommages physiques (Camille, Aatrox, Urgot, Irelia). Heimer vient ici équilibrer la répartition des dégâts. Sans oublier que le pick ne demande pas beaucoup d’or pour être efficace, grâce notamment à d’excellents dégâts de base.

À lire aussi : Direction des demi-finales historiques !

Enfin, dernier aspect, mais non des moindres, l’apport stratégique. En effet, depuis le début de la compétition, le champion cristallise l’attention, notamment à cause de la première partie contre Afreeca Freecs durant laquelle Hjarnan avait fait tout l’étal du potentiel du champion. Or, ce n’est pas forcément le personnage qui avait fait la différence, mais bien la faculté de G2 à jouer parfaitement son jeu. Cependant, les adversaires de G2 ne semblent pas vouloir le laisser au Carry AD suédois (10 bans en 12 parties). Dans l’incapacité de s'entraîner contre puisqu’il est le seul à le jouer, les formations préfèrent le retirer que de prendre le risque de l’affronter, ce qui libère des bans à ses coéquipiers (Tahm Kench, Akali, Aatrox, Urgot etc..) qui sont plus importants dans le dispositif de G2 qu’Heimerdinger. Car en cas d’absence de l’Inventeur réputé, des ADCs traditionnels comme Sivir, Varus ou Jhin peuvent parfaitement remplir son rôle.

JOUE LA COMME HJARNAN !

Au niveau des runes, rien de très surprenant. L’invocation d’Aery permet d’augmenter la capacité de poke du champion et ses dégâts. Ruban de mana et Livraison de biscuit renforcent la phase de lane, tandis que Tempête menaçante renforce le scaling du personnage. Célérité permet à Heimer d’être plus mobile autour de ses tourelles, tandis que Timing parfait offre une meilleure survivabilité à l’Inventeur et sera plus tard transformé en Sablier de Zhonya.

 
heimerunes

Du côté des sorts, au niveau 1, 2 et 3, Hjarnan sélectionne les tourelles (A), puis le (Z) ou le (E) en fonction de son match-up. Il améliore en premier les Micro-roquettes Hextech (Z), puis la Grenade électro-tempête CH-2 (E) et en dernier la Tourelle H-28G Évolution (A). L’ultime AMÉLIORATION ! est bien évidemment augmenté aux niveaux 6, 11 et 16.

Enfin du côté des objets, Hjarnan achète systématiquement les mêmes items : Écho de Luden, Sablier de Zhoya, Morellonomicon et enfin Bâton du vide. Pour le dernier objet, la Coiffe de Rabadon, le Voile de la banshee ou le Tourment de Liandry feront très bien l’affaire en fonction de l’état de votre partie. Bien évidemment, des Chaussures de sorcier seront à acheter dès que possible, l’idéal étant d’arriver à 25 minutes avec le Luden, le Zhonya et les bottes de compléter.

Plus qu’une question désormais : Hjarnan mettra-t-il à nouveau la main sur Heimerdinger dans ce mondial ? Après tout, nous ne sommes qu’à deux victoires d’un potentiel skin G2 Heimerdinger...