Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
TRUCS & ASTUCES

Jouez Taliyah comme Tonerre

Deux ans après sa sortie, Taliyah s’est parfaitement acclimatée à la Faille de l’invocateur. Pour preuve, de nombreux pros adorent la sélectionner en compétition. Afin que vous puissiez leur emboiter le pas, Scott « Tonerre » Ménard vous livre ses précieux conseils. Apprenez à utiliser la Tisseuse de pierres à son plein potentiel avec le midlaner de GamersOrigin !

Taliyah n’est pas capable d’éliminer des cibles à longues distance. C’est un mage qui doit s’approcher de ses cibles, et utiliser sa vitesse de déplacement pour éviter toute contre-attaque. C’est l’un de ces champions qui doit toujours garder une distance de sécurité assez précise (comme les fameuses deux bandes sur l’autoroute). Très forte en début et en milieu de partie, elle s’essouffle un peu par la suite. Alors voyons comment faire pour ne manquer aucune fenêtre de tir, et l’emporter rapidement !

Un burst de Taliyah assuré, c’est l’un des trucs les plus forts du jeu.

Scott « Tonerre » Ménard

RUNES ET SORTS D'INVOCATEUR

Depuis la disparition de la rune Grimoire déchaîné, il n’y a plus qu’une seule option optimale, l’arbre Sorcellerie. Adieu la sûreté que procurait la réduction des délais de récupération du Grimoire, il va falloir aller au front !

Runes Taliyah Tonerre

Principale : Sorcellerie

La rune fondamentale à choisir est Invocation d’Aery. Cette petite bête mystique renforcera vos offensives en ajoutant un montant significatif de dégâts, toujours appréciable quand on veut mettre la pression. Et ça tombe bien, ce champion est là pour ça. Cette rune est très bien complétée par Brûlure, qui ajoutera presque autant de dégâts qu’Aery en début de partie, mais bien moins fréquemment. En phase de lane, saisissez la moindre occasion de placer un sort sur votre vis-à-vis avec ces runes, car vous lui ferez très mal. Par la suite, il faut surveiller leur délai de récupération. Quand elles sont toutes deux prêtes à être utilisées, le timing est idéal pour punir un adversaire qui a déjà perdu quelques PV. Il serait dommage qu’il s’en sorte avec 25 PV parce que vous n’avez pas eu la patience d’attendre 2 secondes de plus que Brûlure revienne.

Ruban de mana est le choix par défaut, car il permet d’augmenter votre réserve de mana maximum, ce qui colle parfaitement avec un objet que nous évoquerons plus tard : l’Étreinte du séraphin. Si vous jouez contre un assassin qui vous fait peur et qu’il inflige des dégâts magiques, comme LeBlanc ou Fizz, vous pouvez remplacer le Ruban par l’Orbe anti-magie. Comme un Hexdrinker, cette dernière peut vous sauver les fesses, surprendre votre adversaire, et le conduire à sa propre perte. Diabolique !

Enfin, la rune Célérité convertit la vitesse de déplacement bonus en puissance, ce qui interagit parfaitement avec la compétence passive de Taliyah. C’est donc un must-have !

Secondaire : Inspiration

L’arbre secondaire recommandé par Tonerre est Inspiration. Les Chaussures magiques, en plus d’avoir un nom qui claque, vous feront faire de jolies économies, tandis que le Désintégrateur de sbires sera idéal pour gérer un sbire particulièrement résistant et augmentera durablement vos dégâts sur les vagues de sbires.

Sorts d’invocateur

À l’évidence, vous ne pouvez pas vous passer d’un Saut éclair, au risque d’être la cible privilégié de toute l’équipe adverse et de passer une très mauvaise partie. Taliyah n’a aucune compétence qui lui permet de s’échapper, alors elle se doit d’avoir cet outil.


En deuxième sort, deux choix s’offrent à vous. L’Embrasement est le plus agressif. Si vous être en confiance et que vous pensez pouvoir facilement tuer votre adversaire, foncez. En revanche, si vous préférez jouer la sécurité, Soins sera la meilleure option. D’autant plus que Soins permet de jouer avec son jungler. C’est une très bonne arme en 2 contre 2. Parfois, vous pourrez même l’utiliser de manière offensive, pour permettre à un allié d’avoir le petit boost de vitesse de déplacement qui permet de rattraper une cible. 

COMPÉTENCES DE TALIYAH

Compétences de Taliyah

Compétence passive : Surf tellurique

Le passif de Taliyah est extrêmement intéressant. D’autant plus qu’il a été fortifié avec le patch 8.11. Il vous faudra vraiment le prendre en compte pour en faire bon usage. Tonerre préconise de longer les plateformes pour revenir rapidement sur sa voie. Nexus, inhibiteur, puis murs de la voie. De la même façon, si l’on prévoit de passer d’une voie à l’autre, il faut le faire à proximité des murs. Attention cependant, ce n’est pas toujours utile sur les petites distances, car le temps gagné grâce à la vitesse de déplacement bonus ne compensera peut-être pas le temps que vous avez pris à faire un détour pour vous approcher du mur.

« Quand vous prenez quelqu’un en chasse, ne lancez pas forcément vos sorts dès que vous êtes en portée. Rapprochez-vous encore un peu avec votre passif et vous augmenterez vos chances de toucher votre cible »

Scott « Tonerre » Ménard

A : Rafale filée

C’est la compétence principale de Taliyah. Celle qui a le plus petit délai de récupération, qui lui permet d’éliminer les sbires, de harceler ses adversaires et de faire le gros de ses dégâts. En lane, lancer votre A à partir d’un sol ouvragé vous permet de mettre des dégâts considérables si on ajoute les runes Aery et Brûlure. Tonerre conseille d’abuser de ce procédé pour, petit à petit, faire fondre les PV de votre adversaire comme neige au soleil.


Si vous voulez rapidement éliminer les sbires, lancez Rafale filée à partir d’une zone libre afin de profiter des 5 projectiles. Mais il faut être vigilent : après avoir rempli un côté de votre voie, vous allez naturellement aller de l’autre, alors soyez sûr de bouger votre prise de vision en conséquent. Ayez toujours une balise de vision du côté où vous vous trouvez, afin de limiter le potentiel de gank.

Z : Poussée sismique 

Le Z est un sort qui peut paraître difficile à prendre en main, mais qui est essentiel dans le kit de Taliyah. Utilisez-le avec parcimonie ! Diabolique outil offensif, il est bien plus facile à placer sur une cible dont les déplacements sont déjà entravés. À défaut, moins la cible a d’options pour reculer, plus vous aurez de facilité à viser. Profitez de ces fenêtres pour placer un Z difficile à éviter. Par exemple, entre une tourelle et un mur ou dans un couloir.

C’est aussi un outil défensif qui peut repousser ceux qui s’approchent trop de vous.

E : Défilage tellurique

Défilage tellurique est le joli nom donné à un champ de mines dévastateur. La meilleure façon de déclencher les mines est d’y projeter ses adversaires. Le lien avec le Z est donc très logique. Cette compétence est également particulièrement efficace contre les champions qui se projettent eux-mêmes, comme LeBlanc. 

Compétence ultime : Mur de la tisseuse 

L’avantage d’une compétence qui érige un mur, c’est que l’on peut l’utiliser de moult façons. À l’image d’un ulti de Twisted Fate, le R de Taliyah est utile pour apporter du soutien à ses alliés, car il permet de décaler très vite. En mettant un mur derrière vos adversaires, vous allez leur bloquer la retraite. Les champions immobiles seront forcés d’utiliser leur Saut éclair. Et si par malheur (ou bonheur, en fonction du point de vue), quelqu’un l’a déjà utilisé, il sera condamné. Guettez donc les opportunités et punissez les adversaires trop avancés. 

En combat d’équipe, le mur peut également être utilisé pour scinder l’équipe adverse en deux. La ligne de front, composée des champions résistants, sera alors séparée des sources de dégâts principales de leur équipe, qui seront elles-mêmes des proies sans défense. Une bonne utilisation de Mur de la tisseuse peut permettre de remporter un combat d’équipe à elle seule.

Exemple d'utilisation parfaite de l'ulti. 

Le mur peut également servir à prendre des tourelles plus facilement. En vous plaçant dans la jungle, lancez un mur entre la tourelle et son inhibiteur. De la sorte, l’équipe adverse n’y aura plus accès et votre équipe pourra taper la tourelle sans craindre de représailles. Attention, depuis que la durée du mur a été réduite, la fenêtre de tir est moins longue !

L’astuce de Tonerre : « Ne pas toujours utiliser le mur tôt. Le garder en stock permet de faire peser une pression permanente. Si vous commencez à décaler sur une autre voie et que l’équipe adverse le signale, les joueurs vont commencer à reculer par peur. Cette simple pression aide votre équipe, c’est inutile de forcer. Il faut retourner au mid, à nouveau pousser la voie et à ce moment vous redevenez un danger. Alors que si vous gâchez votre mur, les adversaires sont tranquilles pour deux minutes. »

La compétence ultime est également pratique pour rattraper quelqu’un, ou rejoindre un affrontement si on est en retard. Au rang maximum de la compétence, c’est-à-dire au niveau 16, on peut passer d’une voie latérale à la voie du milieu. Pratique si l’on est occupé à gérer une voie et qu’un affrontement éclate.  

Ordre des compétences

La première compétence à prendre est Rafale filée (A). C’est la principale compétence de la Tisseuse de pierres. Vous vous en servirez pour tout : farmer, harceler, tuer. Investissez-y des points dès que vous le pouvez. Au rang 5, ce sort a un délai de récupération extrêmement faible, donc vous pourrez abuser. Au niveau 2, prenez Défilage tellurique (E). C’est la deuxième compétence à monter. Enfin, vous garderez Poussée sismique (Z) pour la fin. Évidemment, mettez des points dans votre compétence ultime dès que vous le pouvez, c’est-à-dire aux niveaux 6, 11 et 16. 

Combos de Taliyah

La combinaison de base consiste à envoyer votre cible dans les mines de votre E, à l’aide de Poussée sismique (Z). Soit en lançant d’abord le Z, puis le E, soit l’inverse. Tonerre note que si vous n’êtes pas du tout en danger, vous pouvez avancer vers votre cible, lancer le E pour la ralentir légèrement, et ainsi avoir plus de facilité à mettre le Z. Enchaînez ensuite avec Rafale filée (A). 

SETS D'OBJETS

Objets de Taliyah

La Larme de la déesse est l’objet central de l’équipement de Taliyah. Il faut la prendre le plus tôt possible afin de la charger rapidement. Une fois transformée en Étreinte de Séraphin, l’une des propriétés actives permettra de récupérer 20 % du mana utilisé. « C’est vraiment très fort, parce qu’à la fin de la game, ça t’a fait économiser au moins 10 000 de mana » explique Tonerre.

« Quand tu as trois sorts qui font des dégâts, dont un qui se répète très souvent comme le A de Taliyah, le mieux c’est la pénétration magique »

Scott « Tonerre » Ménard

À côté du Séraphin, il vous faut deux objets de pénétration magique : les Chaussures de sorcier et l’Orbe de l’oubli. Si la partie est très rapide, le mieux est de ne pas transformer directement la Larme de la déesse en Bâton de l’Archange (parce qu’il n’est pas optimal de transformer sa Larme avant de l’avoir chargée à fond), et d’acheter directement le Chapitre perdu, les Chaussures de sorcier et l’Orbe de l’oubli, pour assurer le meilleur pic de puissance. « Avec ça, on est vraiment un monstre. Il faut se battre, bouger tout en prenant garde à ne pas mourir, mais on est très fort » confirme le midlaner de GO.

Question optimisation, Tonerre est pointu. Il déconseille de transformer son Orbe de l’oubli en Morellonomicon avant le 4e objet, parce que la propriété passive qui applique l’effet hémorragie n’est que rarement utile. Alors, à moins d’affronter des champions comme Vladimir, ce n’est pas très utile dès le début. Mieux vaut se concentrer sur une bonne vieille Coiffe de Rabadon, qui apporte beaucoup de puissance.

« On a rarement pile 1250 PO quand on revient à la base, alors pensez à toujours acheter des Balises de contrôle après avoir acheté une Baguette trop grosse. »

Scott « Tonerre » Ménard

En temps normal, les PV de vos précédents objets et le bouclier de l’actif du Séraphin suffisent à vous défendre contre un Fizz ou une LeBlanc. Mais si un assassin vous pose trop de soucis, vous pouvez adapter vos objets, après ou juste avant la Rabadon : un Voile de la Banshee fera l’affaire face aux menaces AP tandis qu’un Sablier de Zhonya sera efficace contre les AD. Autre option : le Sceptre de Rylai qui augmentera encore vos PV.

Évidemment, le Bâton du vide est un incontournable. Achetez-le assez rapidement si vos adversaires commencent à acheter de la résistance magique assez tôt et un peu plus tard s’il n’y a que des cibles fragiles en face.

Niveau relique (trinket), commencez avec le Totem baliseur (jaune). Si vous faites face à un jungler dangereux, que vous vous sentez menacé, l’Altération divinatoire (bleu) fera l’affaire et vous permettra de régulièrement prendre l’information sans vous exposer. Si vous êtes en avance, choisissez le Brouilleur oraculaire (rouge) afin de plonger vos ennemis dans la pénombre. Ce trinket permet aussi d’attendre dans un buisson tout en étant en sécurité. Quand un adversaire arrive, placez votre combo !

Notez que les Échos de Luden peuvent remplacer l’Étreinte de Séraphin (auquel cas on oublie évidemment la Larme de la déesse).

 

JOUER LA VOIE ET BIEN DÉCALER

Certains face-à-face sont plus difficiles que d’autres. Orianna, Azir et même Cassiopeia peuvent poser quelques problèmes à Taliyah. Ces champions sont capables de « zoner » Taliyah et de la mettre constamment en danger. Un bon adversaire saura appuyer sur vos faiblesses et vous punir si vous ne jouez pas parfaitement. Cassiopeia, par exemple, peut lancer son ulti à la seconde où elle voit Taliyah lancer son A, parce qu’elle sait que cette dernière est contrainte à regarder dans la direction où elle lance ses pierres. L’étourdissement est donc garanti, et la mort assurée. 

Si Taliyah est capable d’annihiler son adversaire en duel, sa principale force reste sa mobilité sur la carte. Il faut trouver le bon timing et se créer des occasions d’apporter la supériorité numérique sur les autres voies. Pour être le plus efficace, il faut être en avance sur les retours à la base. Voici une situation type : éliminez tous les sbires de la vague (que l’on va appeler vague 1), puis retournez à la base. Votre adversaire va, à son tour, éliminer les sbires de la vague 1. Il y a des chances pour qu’il reste éliminer la vague 2 avant de retourner à la base à son tour, car s’il n’y retourne pas, vous aurez des objets d’avance sur lui. À ce moment, vous revenez sur la voie et vous devez rapidement éliminer la vague 2, et potentiellement la vague 3. Votre vague 3 va alors s’écraser sous sa tourelle. Alors, pendant qu’il s’occupe soigneusement de mettre le dernier coup aux sbires, vous avez un timing pour bouger.

Allez apporter de l’aide sur une voie latérale si l’occasion se présente, en passant par la rivière tout en collant les murs, afin de profiter de vos runes et de votre passif. Sinon, bouger un peu pour prendre la vision est déjà très bien ! « Dans le pire des cas, vous croisez le jungler en 1 contre 1, mais avec Taliyah ce n’est pas un problème. À part si c’est un Kha’Zix à 15/0 » explique Tonerre.

EN COMBAT D'ÉQUIPE

Avant de rentrer dans la partie, toujours examiner la composition adverse. Dans ce cas précis, repérez ce qui pourrait vous demander d’utiliser votre Saut éclair sans réfléchir. Par exemple, si vous voyez un Azir, vous savez qu’il va vous sauter dessus avec son combo (E) – (A) et vous ramener avec son ulti. Il peut même utiliser son Saut éclair pour aller vous chercher encore plus loin. Alors, si vous le voyez faire, n’hésitez pas une seconde : utilisez votre Saut éclair. En ayant ce réflexe, c’est lui qui sera en danger, à la merci de votre Z.

Le mot d’ordre : faire attention à ne pas gâcher son combo. C’est pourquoi le brouillard de guerre et les buissons sont vos meilleurs amis. En les exploitants, vous maximisez vos chances de surprendre vos adversaires avec un Z. Autre possibilité : profiter des contrôles de ses alliés. Par exemple, si un Alistar projette des adversaires en l’air, vous aurez une occasion en or de placer vos sorts en étant certain de toucher vos cibles.

Le E peut être utilisé de manière passive. Placez-le au milieu de la zone de combat, ou dans un couloir, comme un champ de mines. Si les ennemis marchent dedans, ils seront brièvement ralentis, et ils peuvent même prendre de bons dégâts s’ils y restent, qu’ils effectuent un dash ou qu’ils y sont projetés.

De manière générale, il faut beaucoup jouer avec le positionnement, en essayant de faire venir les adversaires vers vous. Taliyah se débrouille bien quand les affrontements ont lieu dans la jungle, mais elle préfère les positionnements assez ouverts, qui permettent d’utiliser de nombreuses zones. 

 

EN FIN DE PARTIE

« Si tu arrives en late avec Taliyah, c’est que tu as mer**. » Tonerre n’y va pas de main morte ! Il explique que si vous êtes en fin de partie, les adversaires vont avoir tendance à se ruer vers vous, parce que vous ne dominez pas spécialement. En fin de partie, tout le monde a beaucoup de dégâts, et les quelques PV dont vous disposez ne suffisent pas à vous mettre à l’abri. La courte portée de Taliyah la force à prendre quelques risques. Plus que jamais, il faut essayer de mettre vos dégâts tout en restant le plus hors de portée possible. Jouer en reculant est la meilleure situation ! Si vous parvenez à mettre un bon combo, vous serez toujours très utile ! 

TALIYAH DANS LA JUNGLE ?


Depuis notre entretien avec Tonerre, un patch est passé et Taliyah a trouvé une nouvelle place quelque peu… inattendue ! Maintenant que les dégâts de son A ont augmenté sur les sbires et les monstres, certains joueurs l’exploitent dans la jungle, où sa mobilité est exploitée à fond. Une nouvelle façon de s’amuser avec la Tisseuse de pierres !

Ne manquez pas de suivre Tonerre ainsi que GamersOrigin sur Twitter.