Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
LCS

L'équipe de cast pour la finale du segment d'été

Plus qu'une semaine avant la grande finale du segment d’été ! Depuis que les équipes LCS ont posé leurs valises dans l’hexagone pour la première fois en 2013, la France s’est fait connaître pour son public déchainé. En 2014, à l’occasion des All Star, la hype à la française a véritablement vu le jour au cœur du Zénith de Paris. L’évènement à venir promet d’être grandiose, et c’est en compagnie de neuf voix bien connues du public que vous serez accompagnés les 2 et 3 septembre prochains.

La dernière fois que la France a été l'hôte d’une compétition made in Riot, c’était à l’occasion du championnat du monde de 2015. Le Dock Pullman avait sorti ses plus beaux habits rouges et bleus pour que pendant deux semaines, le public puisse vibrer au rythme des actions des meilleures équipes au monde. Cette année, les organisateurs voient plus grand. Investir l’AccorHôtels Arena est un nouveau défi pour la France qui attend avec impatience cet évènement. Au fil des ans, les fiers défenseurs de la baguette ont acquis la réputation de meilleur public au monde, et avec cet évènement, la France compte bien confirmer cette réputation !

Une line-up de cast familière

line up cast accor hôtels arena

Au micro, vous retrouverez une équipe de commentateurs que vous connaissez bien. Pour vivre au mieux ces deux jours de compétition, le crew O’Gaming sera composé de neuf têtes triées sur le volet. Ici le but est simple : apporter la meilleure expérience LCS et vibrer au rythme des finales d’été. 

En tant que maîtres de cérémonie, ce n’est autre que le duo composé de Fabien « Chips » Culié et Charles « Noi » Lapassat qui ouvriront le bal. Pour Noi, c’est encore difficile de réaliser : « Pour l’instant, ça reste assez abstrait, j’ai conscience de la taille de l’évènement mais je pense que la pression arrivera la veille ».

Noi et Zaboutine lors de la première semaine des phases de groupe à Paris en 2015

Noi et Zaboutine lors de la première semaine des phases de groupe à Paris en 2015

Du côté de Chips, il est question du « plus gros event que nous ayons fait, et même si j’ai de l'expérience, je m’attends à être assez stimulé de ce côté-là ». À leurs côté, Thomas « Zaboutine » Si-Hassen sera aussi de la partie. Après avoir fait ses débuts sur scène au Dock Pullman, ici Zaboutine explique qu’il « n'y a pas réellement plus grand pour l'e-sport en France et faire partie de l'équipe qui va couvrir cet événement après plus de 7 années à m'investir pour le jeu et sa communauté est une superbe récompense ». Parmi les grands noms du cast en France, vous retrouverez Kevin « Tweekz » Remy qui avait par ailleurs participé au commentaire des LCS de Lille en 2013. Cette finale des LCS, il l’attend avec impatience : « Après Lille, les All-stars et les phases de groupe des Worlds, on réalise mal que le nombre de spectateurs sur place surpassera largement les précédents événements qui étaient déjà dingues. On est hyper impatient d'accueillir autant de spectateurs tout le week-end ».

 

Pour finir avec les habitués, Rim-Raimon « Nono » Amanieu sera aussi de la partie. Streamer membre de la Stream Team, Nono a hâte de se retrouver dans « un lieu qui a accueilli, chanteurs et professionnels en tout genre. C'est motivant et impressionnant. On a envie d'être à la hauteur ! ».

Belushi's 2015

Pour la seconde partie du crew, cette finale des LCS sera une première expérience loin des studios. C’est notamment le cas de Mateo « TekTek » Rogé qui officie chez O’Gaming depuis de nombreuses années. Quand on lui demande son ressenti sur l'événement, il confie que « étonnamment, j’ai l’impression que ce n’est pas réellement ma place tant l'événement est énorme. C’est beaucoup de stress, mais avant tout l’impatience d’y participer ! ». Après s’être fait les griffes devant le public du Belushi’s, c’est un tout nouveau monde qui s’offre à lui. Pour Pierre Hugo « Ailye » Meillot « c’est l’aboutissement de trois années de carrière et de travail intense, j’ai envie qu’on s’amuse et qu’on se donne à fond ! ». 

Nouvelle tête du crew, Romain « Caelan » Albesa fera lui aussi ses débuts sur scène en tant que commentateur. Trépignant d’impatience, il raconte que « pour le coup, c’est vraiment une expérience unique, ça sera la première fois que je commente devant autant de monde, je le vois comme un défi ».

Pour compléter la bande, le coach du Paris saint Germain rejoindra les bancs de cast. Hadrien « Duke » Forestier a fait ses débuts en tant que commentateur et revient aujourd’hui pour animer les foules. Le regard vers l’an passé, il raconte que « la finale des LCS au Belushi l'année dernière était ma première rencontre avec le public. Le spectacle et l'enjeu prennent une autre dimension lorsqu'on ressent les réactions et l'énergie du public, l'ambiance à ici devrait être inoubliable ».

Nouveau défi 

En somme, cet évènement sera le plus grand jamais réalisé par nos Français et forcément, cela éveille des souvenirs dans la tête de nombre d’entre eux. Pour Zaboutine, on se rappelle encore de 2015 comme si c’était hier : « C’était les deux plus belles semaines de ma vie. Tout y était : le public, le show incroyable, la hype était folle. C'était stressant et éprouvant, mais je pense qu'en tant que commentateur, on vit pour des moments comme ça ! ».

Quand on veut parler de la hype des évènements League of Legends, les All Star de 2014 résonnent dans bien des têtes...

Quand on veut parler de la hype des évènements League of Legends, les All Star de 2014 résonnent dans bien des têtes...

 Pour Chips et Noi, ce sont les All Star de 2014 qui résonnent : « Je me souviens encore de notre première prise de parole au Zénith, tu as vraiment l’impression de sauter dans l’inconnu. Le soir en rentrant chez moi j’avais les larmes aux yeux en pensant que j’avais fait ça, j’avais fait cette scène » décrit Noi. Avec en tête l’idée de faire de cette finale un événement inoubliable, le tricast sera à l’honneur pour animer les matchs. « On travaille d’arrache-pied pour donner la meilleure performance » raconte Ailye. Caelan quant à lui s’en réjouit d’avance. Il avance que « ce sera la première fois que je m’essaye au tricast, mais c’est une configuration qui colle parfaitement à mon rôle ». 

Un lieu mythique de Paris

Anciennement connu sous le nom de Palais Omnisport de Paris-Bercy, ce lieu a marqué les générations dans la capitale française. Depuis sa création en février 1984, la salle a accueilli de nombreux championnats sportifs et concerts de stars mondialement connues. En 2024, ce sont les Jeux Olympiques de Paris qui prendront place dans cette salle, mais en attendant, dans une poignée de jours, nous trouverons les meilleures équipes européennes qui s’affronteront auau cœur de l’arène. Pour Duke, c’est un message fort pour l’e-sport français : « C'est un signal pour les observateurs extérieurs en montrant que l'e-sport peut faire vibrer les plus grandes salles françaises. Un nouveau palier pour le développement de l'e-sport français ». Cette finale des LCS, c’est la promesse d'organiser le plus grand évènement e-sport français, et du côté des commentateurs, tout le monde est prêt ! Si pour certains cette salle est synonyme de sport, pour d’autres, ce sont plutôt les différents concerts qui ont animé le lieu qui résonnent. Quoi qu’il en soit, tous s’accordent à dire qu’il ne pourrait pas y avoir meilleure arène pour accueillir un évènement e-sport, et que tant par la configuration du lieu que par sa taille, le spectacle promet d’être au rendez-vous.

Alors que le compte à rebours pour l'évènement est déjà bien amorcé, Tweekz termine en promettant que « nous tenons à montrer au monde qu'avec un si gros public français, l'ambiance sera la meilleure jamais vue ». 

Pour l’instant, 15 000 places ont déjà été écoulées, mais il n’est pas trop tard pour saisir votre place ! La finale des LCS prendra place les 2 et 3 septembre prochains à l’AccorHôtels Arena, serez-vous de la partie ? 

Crédit photos : éric pochez et timo verdeil