Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
Guide de jeu

La jungle verticale, qu'est-ce que c'est et comment utiliser cette technique dans LoL ?

Cette semaine dans la série « Grimoire de la Jungle », nous nous attardons sur la stratégie dite de « jungle verticale ». Comment utiliser cette technique, quand la mettre en place et avec qui ? On vous détaille tout cela !

Parmi les différentes stratégies de début de partie, la jungle verticale en est une des plus intéressante. Différente d'un simple « counter jungle » classique, cette technique consiste à diviser la carte verticalement par la voie du milieu, et de rester d'un côté en allant prendre le quadrant adverse. Par exemple, le jungler de l'équipe bleue peut décider qu'il se concentre sur le côté haut de la carte, et va donc envahir le Roncier rouge, les Corbins et les Krugs adverses après avoir tué sa propre Sentinelle bleue.

Si parfois, ce choix est imité par le jungler adverse, laissant ainsi chaque moitié de la carte à une des deux équipes, il peut aussi ne pas être anticipé et donner l'avantage de la surprise. Cette stratégie a pour intérêt de créer des zones de contrôle et un plan de jeu clair pour les premières minutes de jeu, mais nécessite d'être comprise et maîtrisée pour fonctionner.

 

Des prérequis importants

 

Il est très dangereux de se lancer dans une stratégie de jungle verticale sans respecter quelques conditions. La première, et sans doute la plus importante, est la puissance en un contre un du jungler qui compte envahir la carte adverse. En effet, comme pour le counter jungle en général, il est primordial d'être supérieur, ou au moins égal, au champion adverse en cas de confrontation afin de ne pas se retrouver en danger si vos chemins se croisent. Il est toutefois possible de profiter de la route prévisible de certains champions, comme Kayn qui commencera très souvent aux Corbins avant d'aller à son Roncier rouge, afin de savoir d'avance que vous pourrez envahir le côté de sa Sentinelle bleue sans risquer de le croiser.

L'autre point important concerne vos alliés du côté sur lequel vous avez décidé de jouer : la voie du bas ou la voie du haut. Si le personnage de votre coéquipier a la priorité en début de partie, à savoir le contrôle de sa lane et donc la capacité à décaler plus rapidement que l'adversaire, c'est un plus non négligeable. Cela vous permettra d'avoir des renforts qui arrivent en premier en cas d'affrontement avec le jungler adverse. Cette condition vaut également pour la voie du milieu qui est toujours concernée peu importe le côté choisi.

Lorsque la jungle verticale est anticipée et jouée par les deux équipes, chaque jungler a le contrôle d'une moitié de la carte.

Lorsque la jungle verticale est anticipée et jouée par les deux équipes, chaque jungler a le contrôle d'une moitié de la carte.

Outre la priorité, l'intérêt de la jungle verticale est de créer une zone de force sur une voie en particulier, en sachant que le jungler adverse n'y sera pas. Ainsi, avoir un champion qui est dans un matchup avantageux, comme par exemple un Renekton contre une Riven sur la voie du haut, va vous permettre d'aller lui rendre visite afin de l'aider à accroître son avance et à snowball sa lane.

 

Récolter les fruits de son labeur

 

Evidemment, la jungle verticale n'est pas une stratégie dénuée de sens. Elle permet plusieurs choses, la première étant l'effet de surprise. En effet, l'information est le nerf de la guerre sur League of Legends. Si jamais le jungler adverse n'a pas posé de vision pour se protéger d'une potentielle invasion, il risque de ne pas être au courant de la situation avant qu'il soit trop tard et ainsi de perdre de l'expérience et de l'or puisque vous lui aurez volé des camps. Si vous êtes en avance sur lui, vous pourrez par la suite traverser tranquillement la voie du milieu et aller tuer vos camps restants de l'autre côté de la carte une fois vos méfaits accomplis. Il est également possible de lui tendre un piège en l'attendant dans un buisson si votre champion vous permet de le tuer en un contre un, ou au moins de le forcer à utiliser son Saut éclair ou à back.

Ceci est la situation idéale, mais souvent le jungler adverse sera au courant de vos actes et les copiera symétriquement. Il est toutefois toujours possible d'en tirer parti. Comme évoqué précédemment, la force de la jungle verticale est de diviser la carte en deux afin d'avoir une moitié que vous contrôlez. S'il s'agit du côté bas, vous pourrez alors essayer de gank la voie du bas ou de prendre un dragon tôt dans la partie. Si c'est sur la voie du haut, il est possible de rendre visite à votre coéquipier pour lui donner un avantage, voire d'exécuter un tower dive s'il a bien contrôlé sa vague de sbires. Si cette mission est un succès et qu'elle lui permet de remporter sa lane, vous pourrez facilement tuer le Héraut de la faille plus tard dans la partie.

Durant les premières minutes, Mowgli remarque grâce à une balise que Trick lui vole sa Sentinelle bleue, et décide donc d'aller faire la même chose, ce qui lui permet par la suite de gank la voie du haut et d'obtenir le premier sang.

 

Enfin, dernier avantage et non des moindres : l'information. Lorsque vous êtes dans la jungle adverse, vous avez forcément des indices sur la position de votre vis-à-vis. Soit vous le croisez, auquel cas vous savez précisément où il se trouve, soit vous ne le croisez pas, ce qui signifie alors qu'il est probablement de l'autre côté de la carte. Dans les deux cas, il est possible de prévenir vos alliés afin qu'ils sachent à quoi s'attendre et qu'ils puissent jouer en conséquence. Enfin, il est judicieux de poser des balises de vision dans la jungle adverse, qui pourront servir à le repérer plus tard dans la partie.

 

La marche à suivre

 

Nous ne le répéterons jamais assez : la vision est un des facteurs les plus importants sur League of Legends. Les balises de vision vous permettront de prendre de meilleures décisions, et de savoir ce que fait le jungler adverse. La première balise utile à poser est dans le « buisson pixel » (voire l'image plus bas) dans la rivière. Cette ward, placée du côté opposé à celui sur lequel vous voulez jouer, permet généralement de voir si votre opposant décide d'envahir également votre jungle. Puisqu'il faut environ 20 secondes pour se déplacer de ce buisson à son buff opposé, il est recommandé de la poser autour de 1 minute de jeu.

Il est également possible de la poser 10 secondes plus tôt, d'effectuer un back et de changer votre Totem baliseur (Trinket jaune) en Brouilleur oraculaire (Trinket rouge) afin d'en bénéficier pour vos premiers ganks. Enfin, vous pouvez simplement demander à un de vos alliés de déposer la ward pour vous. Ainsi, vous en aurez encore une en stock et vous pourrez la mettre dans l'entrée du quadrant de la jungle que vous envahissez afin de voir votre adversaire arriver s'il décide d'y aller.

 

Pour le jungler de l'équipe bleue, voici les deux balises qu'il devrait essayer de poser selon le côté de la carte qu'il a choisi. Ces balises sont évidemment symétriques pour l'équipe rouge.

Pour le jungler de l'équipe bleue, voici les deux balises qu'il devrait essayer de poser selon le côté de la carte qu'il a choisi. Ces balises sont évidemment symétriques pour l'équipe rouge.

 

Comme pour tous les cas de counter jungle, il est possible de laisser des monstres mineurs (Lycan, Corbin) en vie lorsque vous tuez un camp afin de retarder leur retour. Il faudra alors que l'adversaire vienne les achever avant que le délai de réanimation 2 minutes 30 ne commence. La route la plus commune lors d'une stratégie de jungle verticale consiste à commencer par votre buff du côté choisi (Sentinelle bleue ou Roncier rouge), puis d'aller directement à celui de l'adversaire, et enfin de prendre les deux autres camps de son quadrant (Corbins puis Krugs, ou Gromp puis Lycans).

Enfin, un autre point important et qui vaut pour toutes les stratégies, en particulier pour un rôle comme jungler : la communication. La voie qui est à l'opposée du côté de la carte que vous avez choisi est vulnérable, puisqu'outre le fait que vous ne soyez pas à proximité, le jungler adverse risque d'y être. Prévenez-les qu'ils doivent rester en retrait. A l'inverse, votre midlaner et votre les joueurs qui sont de votre côté sont très importants, et doivent être prêts à décaler en cas d'escarmouche, ou bien à préparer un potentiel gank sur leur voie. Plus vous donnerez d'informations à vos coéquipiers, plus votre jungle verticale sera efficace. Mettez toutes les chances de votre côté, appuyez sur Entrée.

Si le concept de jungle verticale peut sembler complexe et réservé aux matchs professionnels, il n'en est rien. Cette stratégie est certes très utilisée en compétition, mais elle est parfaitement applicable à n'importe quelle partie, pour peu que vous sachiez quand l'envisager, dans quel but, et comment l'exécuter. Contre les équipes généralement désorganisées que vous croiserez en partie classée, cette technique peut faire des ravages, alors n'hésitez pas à en abuser.

 

Comme toujours, n'hésitez pas à ajouter votre pierre à l'édifice si vous avez d'autres conseils dans les commentaires, ou bien à nous suggérer d'autres sujets sur lesquels vous souhaitez en savoir plus.