Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
ACTUALITÉ

Le "Splitpush". Pourquoi, quand et comment ?

Chaque semaine dans le « SAV qui peut », nous décryptons un élément de jeu ou autour du jeu. Après le dilemme de Darius entre SoloQ et esport et le retour de Yasuo en compétitif, nous parlons aujourd’hui de la stratégie du “splitpush”.

Le splitpush est une des stratégies les plus difficiles à exécuter, même au niveau professionnel, mais les bénéfices peuvent être très importants. Cette pratique, qui s’applique à partir du milieu de partie, consiste à avancer seul sur une lane, généralement le top ou le bot, pour menacer les tours et les inhibiteurs pendant que le reste de l'équipe est groupé ailleurs sur la carte.

 

Elle présente l’avantage d’obliger l’équipe adverse à prendre des décisions difficiles lorsque elle n’est pas suffisamment coordonnée, ce qui est souvent le cas en partie classée. Toutefois, si cette stratégie peut s'avérer extrêmement efficace, certaines règles sont à respecter pour l'exécuter correctement et que vous puissiez en tirer des bénéfices.

 
splitpush

AVEC QUI SPLITPUSH ?

S’il est techniquement possible de splitpush avec n’importe quel champion, certains sont mieux équipés que d’autres pour cet exercice.  Plusieurs caractéristiques sont fortement recommandées pour qu’un personnage soit efficace en utilisant cette stratégie.

Tout d’abord, il doit posséder une certaine force en duel, et ainsi pouvoir prendre l’ascendant si une seule personne essaye de répondre à la pression qu’il exerce. La mobilité est également très importante, car elle permet de s’échapper si l’équipe adverse envoie plusieurs personnes pour le tuer. Enfin, pouvoir tuer les vagues de sbires et détruire les objectifs (tours, inhibiteurs) rapidement est également recommandé, car la vitesse d’exécution laisse moins de temps aux adversaires pour réagir.

 

D’autres attributs peuvent également s’avérer utiles, bien que moins nécessaires. Par exemple, la capacité à se soigner entre les combats permet de maintenir la pression à tout moment, tandis les sorts globaux ou semi-globaux, comme les ultimes de Shen et Twisted Fate, donnent la possibilité de rejoindre rapidement leur équipe pour créer une supériorité numérique.

 
splitpusher

Il existe différents archétypes de splitpushers qui appliqueront cette stratégie de différentes façons (liste non-exhaustive).

QUAND SPLITPUSH ? 

Le splitpush est un effort d’équipe, et certaines conditions sont requises pour qu’il soit efficace. Tout d’abord, il vous faut être en bonne position dans la partie : il est difficile d’appliquer de la pression si un adversaire seul peut répondre à votre push sans que vous puissiez le déloger ou l’ignorer.

Ensuite, il faut que le reste de votre équipe exerce une pression ailleurs sur la carte. Que ça soit sur le Baron Nashor ou sur une autre tour, ou un dragon, faites en sorte que si vous vous faites gank par plusieurs adversaires, vos alliés puissent prendre un avantage ailleurs.

Enfin, il est important d’avoir de la vision sur l’équipe adverse. Il s’avère très difficile de s’avancer sans savoir où se trouvent les ennemis, car ils peuvent vous tomber dessus ou au contraire initier un combat contre vos coéquipiers en supériorité numérique. Les balises de vision vous permettront de prendre de meilleures décisions.

 

Lors du MSI, EVS Stark a profité de la vision qu’il avait sur tous les joueurs de Fnatic et du manque de téléportation disponible pour échanger favorablement des objectifs, prenant trois tours et un inhibiteur.

COMMENT SPLITPUSH ?

Il est primordial de communiquer avec ses alliés, de les prévenir de votre stratégie et de leur dire d’essayer de se désengager si l’équipe adverse tente de forcer un 5 contre 4. La coordination est importante, il faut que vous puissiez exercer de la pression simultanée à deux endroits de la carte pour que la stratégie fonctionne.

Il vous faudra également faire preuve de patience : tant que votre équipe n’est pas en position ou que vous n’avez pas de vision sur vos adversaires, restez en retrait. Tuez la vague de sbires et reculez hors de vision, jusqu’à ce que la situation soit favorable pour avancer et attaquer les tours. Si vous vous faites tuer sans que votre équipe puisse réagir, la stratégie entière tombe à l’eau.

 

La plupart des splitpushers utilisent une Téléportation, et il vous faudra l’utiliser intelligemment. Il est important de prendre en compte le délai de récupération de la TP adverse, car il vous sera possible d’être beaucoup plus agressif lorsqu’elle n’est pas disponible. Évitez de vous téléporter sur une lane pour splitpush si votre équipe n’est pas en position, et n’hésitez pas à l’utiliser pour rejoindre vos alliés si l’occasion est propice et que vous pouvez prendre un combat avantageux.

 

Ces conseils ne sont que des lignes directrices, car le splitpush est sans doute la stratégie la plus difficile à appliquer. En effet, plus vous serez haut classé, et plus l’équipe adverse risque de réagir rapidement à la pression que vous pouvez exercer, et donc vous devrez être encore plus méticuleux dans votre approche et votre prise de décision.

Même en esport où les équipes arrivent à se coordonner parfaitement, la composition d’équipe doit être réfléchie à l’avance afin d’optimiser la stratégie si elle veut être efficace. À mesure que le niveau de communication des professionnels augmente, il devient de plus en plus difficile de réussir à avoir du succès grâce au splitpush, mais il reste toutefois extrêmement efficace lorsqu’il est correctement utilisé.

 

Les précédents SAV qui peut :

Et comme d'habitude, n'hésitez pas à nous soumettre dans les commentaires des sujets de SAV qui peut, nous essaierons d'y répondre dans les plus brefs délais !