Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
CHALLENGE FRANCE

Les 5 meilleures actions du Challenge France février 2017

Le Challenge France de ce début d’année était d’un très bon cru. Mécaniques incroyables, vision de jeu extraterrestre et placements millimétrés, les joueurs nous ont gâtés de A à Z. Il n’est pas aisé de déterminer quelles sont les meilleures actions et de définir une hiérarchie, mais nous vous avons préparé une sélection pas piquée des hannetons.

Ne jamais sous-estimer Miss Fortune

Pendant la phase de groupe, alors que Millenium a remporté la première partie face à Gamers Origin, les deux équipes sont au coude-à-coude. À la 24e minute les deux équipes sont à égalité, mais Millenium vient de s’emparer du Baron Nashor. Bien inspiré, GO réussi à faire venir le Kassadin de Pretty et à l’éliminer. Gamers Origin en profite pour se diriger vers le dragon des montagnes, ôte la vie au Thresh et Norskeren et commence à entamer les points de vie du dragon. Une fois l’objectif récupéré, les Gamers Origin, toujours en supériorité numérique, se dirigent innocemment leurs adversaires. C’est alors que M P1noy canalise Barrage de plomb, la compétence ultime de Miss Fortune. Malgré la bonne réaction de GO Shemek qui lui appose l’Éradication (R) de Rumble sous les pieds, Miss Fortune inflige des dégâts gargantuesques.

Le toplaner Mimic réagit instantanément avec un combo E – Saut éclair qui permet à son Shen de provoquer deux champions malgré la distance qui les sépare. Pretty, de retour grâce à son sort d’invocateur téléportation, utilise toute la mobilité de son champion ainsi que son Saut éclair pour aller assassiner les fuyards. Trois premières éliminations, une quatrième, il emprunte le tunnel de Bard pour le rattraper et GO Targamas, paniquant, manque son étourdissement. Pretty récupère un quintuplé, quelle action !

Un snipeur et une mêlée générale

Le premier match de cette édition du Challenge France opposait LDLC et Millenium. La même affiche que la dernière finale, mais avec des joueurs différents. LDLC a remporté la première manche, mais Millenium a réussi à prendre de l’avance pendant la deuxième. À la 26e minute, ils ont fait tomber 3 tourelles de plus et ont déjà éliminé trois dragons. Le contrôle de la vision est à l’avantage des hommes en violet, qui essayent de punir le positionnement avancé du duo Malzahar – Varus. Pourtant, Millenium est à 4 contre 5, M Pretty étant encore sur la voie du haut sans aucun moyen de se téléporter tandis que LDLC Kektz joue Shen et a donc deux moyens de rejoindre ses coéquipiers, dont l’un est très rapide.

Les joueurs Millenium se rendent compte qu’ils sont en mauvaise posture tandis que LDLC cloue le Lee Sin de Steal sur place. Ce dernier parvient à s’échapper, aidé par sa Lulu support, jusqu’à ce que LDLC Crowniee décoche sa plus belle flèche pour condamner le fuyard à mort. Mais n’ayant pas cru lui-même à sa capacité à toucher sa cible, il franchit le mur avec son Saut éclair et se retrouve à la merci de Millenium et notamment de Pretty qui a enfin pu rejoindre son équipe.

Alors que LDLC repart, forcément déçu de ce 1 pour 1 mais se pensant en sécurité, M Mimic voit une opportunité et franchit le mur à son tour, dans l’autre sens. Il lance son ancre de toutes ses forces et attrape le Corki de LDLC Eika. Surpris, les coéquipiers d’Eika se retournent et essaient de l’aider, mais en restant groupés ils se font tous envoyer en l’air par la Grenade ASM (R) de Nautilus. S’en suit un étourdissement de Syndra et un ulti de Lulu qui envoie à nouveau tout le monde en l’air. Grâce à sa vision de jeu, Mimic a permis de retourner la situation.

Que serait un top 5 sans Lee Sin ?

Parfois les Lee Sin débloquent des situations grâce à leurs mécaniques incroyables et parfois ils font juste le show. En 6e journée de Challenge France, GBE Skeanz voulait surtout éliminer un adversaire avec style. Alors que son équipe a déjà un avantage confortable et plonge sous la tourelle extérieure sans problème grâce aux deux champions résistants que sont Nautilus et Gnar, Skeanz est arrivé comme un prince pour mettre un terme aux espoirs de survie de la Zyra de OSV Hyorai. Avec un combo Rage du dragon (R) – Saut éclair, il a propulsé Ivern sur Zyra en trouvant l’angle parfait. Censé protéger son alliée, cette fois Ivern a servi de projectile pour l’achever.

Lee Sin, niveau supérieur

Septième journée de Challenge France, première manche de la rencontre entre Gamers Origin et Grosbill Esport. Grosbill a réussi à prendre l’avantage en faisant tomber la première tourelle de la partie et en gagnant la course au farm sur deux voies. Alors que GBE Akutsune et GBE Mactor veulent continuer à creuser l’écart en détruisant la tourelle extérieure de la voie du haut, GO Targamas se montre très agressif et arrive facilement au corps-à-corps du Varus de Mactor. La réaction de GBE Fraid est instantanée : il se téléporte et force GO Kitty à rester à l’écart. Grosbill semble avoir retourné la situation, mais c’était sans compter sur la téléportation, à son tour, de GO Shemek et sur l’arrivée du Lee Sin de GO bluerzor. C’est ce dernier qui réalise l’action épatante. Il commence par trouver l’angle parfait en se positionnant avec un combo Jalon de vision – Rempart (Z) puis utilise la compétence ultime de Lee Sin sur le support de GBE. Strike ! Il propulse Karma sur ses alliés, ce qui les envoie en l’air en plus de leur infliger des dégâts importants.

Mais la maitrise de bluerzor ne s’arrête pas là ! Comme l’ont fait remarquer les commentateurs, après avoir lancé son Onde sonore (A), il utilise son sort d’invocateur Châtiment sur le sbire qui le sépare de sa proie et qui aurait intercepté sa compétence. Une action de toute beauté, à voir en replay.

Un Saut éclair à la coréenne

Voilà une autre action réalisée avec Lee Sin, mais cette fois le champion importe peu. L’action est très rapide, très mécanique, mais surtout très spectaculaire et incroyablement difficile à reproduire, surtout dans le feu de l’action. M Steal arrive un peu après la tempête sur la voie du bas. Heureusement, il trouve une première proie facile : le Jhin de Kitty. Il se rapproche avec un combo Jalon de vision – Rempart (Z), patiente, vise bien sa cible après qu’elle ait utilisé son Saut éclair, réactive son A et élimine Kitty. Thresh a alors le bon réflexe de tenter de l’agripper avec la Peine capitale (A), mais c’est là que Steal a un éclair de génie. Il esquive le grappin de manière frontale avec son Saut éclair et termine son action de la meilleure des façons. Chapeau l’artiste.

Selon vous, quelles actions auraient mérité leur place dans ce top 5 ?