Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
LEC

Compte rendu de l'année : les carrys AD qui ont marqué 2019

Qui sont les carrys AD qui ont marqué la voie du bas en 2019 ?

En 2019, l'Europe a confirmé que sa place sur la scène internationale n'était pas usurpée. Le LEC détient certains des meilleurs joueurs du monde à toutes les positions, et ces joueurs vont continuer à s'améliorer. Alors que 2020 est proche, faisons le point sur les meilleurs carrys AD de cette année 2019 et voyons comment ils en sont arrivés là.

Perkz (G2 Esports)

Perkz a démontré qu'il peut tout jouer

Perkz a démontré qu'il peut tout jouer

Commençons avec le meilleur botlaner européen de cette année : Luka « Perkz » Perkovic. Nul besoin de regarder ses stats, il suffit de se pencher sur ses résultats de 2019 pour constater à quel point il a été dominant. G2 Esports a remporté les splits du printemps et de l'été ainsi que le MSI, et terminé à la deuxième place du dernier Mondial. La défaite finale contre FunPlus Phoenix a été difficile à vivre pour l'équipe et ses fans, mais ils peuvent tout de même être fiers de leur parcours en 2019. 

Et histoire de rendre le tout encore plus incroyable, il faut se rappeler que Perkz ne jouait même pas carry AD en 2018. À l'époque, il était le midlaner de G2 et a dû se repositionner sur la voie du bas après l'arrivée de Rasmus « Caps » Winther. Perkz a utilisé toute l'expérience acquise sur la voie du milieu pour s'approprier celle du bas. En 2019, G2 est devenue maître du style « tout jouer, partout », et son carry AD l'a parfaitement illustré. Sona, Neeko, Syndra, Zoé, Zed et Cassiopeia sont quelques-uns des champions inhabituels que Perkz a essayés sur la voie du bas, sans oublier Yasuo qu'il a utilisé avec brio pour vaincre SK Telecom T1 lors des demi-finales du Mondial.

Bien entendu, il peut aussi jouer les champions traditionnels de ce rôle. Il l'a d'ailleurs montré pendant le Mondial, restant invaincu sur six parties avec Xayah et trois parties avec Kai'Sa. 

Durant le LEC du printemps, il a terminé avec un KDA de 82/36/112 (5,39), et il a réussi à faire mieux durant l'été, obtenant un KDA de 91/36/128 (6,08). Il ne fait donc aucun doute que G2 va vouloir asseoir un peu plus sa domination en 2020.

Kobbe (Splyce)

Kobbe va manquer à l'Europe

Kobbe va manquer à l'Europe

Kasper « Kobbe » Kobberup été le carry AD de Splyce pendant quatre ans, et 2019 a été sa meilleure année. Il quitte Splyce et le LEC pour rejoindre Team SoloMid et les LCS. Une chose est sûre, Kobbe va manquer à l'Europe tout entière. 

Revisitons tout de même la meilleure année de Kobbe en Europe. Lors du Split de printemps, Kobbe a été le seul à surclasser Perkz sur la voie du bas, et a même pris sa place dans l'équipe All-Pro du printemps. Sur 18 parties en saison régulière, Kobbe a amassé un KDA impressionnant de 81/24/93 (7,25).

Ses excellentes performances durant l'été l'ont vu terminer avec 89/31/85 (5,61), permettant à Splyce de participer au Mondial pour la seconde fois de son histoire. Splyce a dû passer par la délicate phase de qualifications pour rejoindre l'événement principal, et c'est grâce à Kobbe et sa maîtrise sur la voie du bas qu'ils y sont parvenus. Il a terminé avec un KDA de 54/12/41 (7,92) et Splyce s'est retrouvée dans le groupe B. L'équipe a d'ailleurs été l'une des quatre à gagner une partie contre les futurs champions de la compétition, FunPlus Phoenix.

TSM a pu voir à quel point Kobbe était doué, il ira donc faire parler son talent en Amérique du Nord pour la saison 2020.

Upset (FC Schalke 04)

Upset a impressionné en 2019 et va continuer à s'améliorer

Upset a impressionné en 2019 et va continuer à s'améliorer

Elias « Upset » Lipp fait partie des meilleurs carrys AD d'Europe. Il va changer d'équipe la saison prochaine, mais il continuera heureusement d'illuminer la scène du LEC. Schalke 04 a eu une campagne 2019 solide, terminant 9/9 au printemps et 11/7 durant l'été. Upset a été le joueur le plus impressionnant de cette formation, obtenant une place dans l'équipe All-Pro bis estivale. 

Il est même possible que ses performances aient été sous-estimées cette année. Il n'a peut-être joué que quatre champions différents durant le printemps, se concentrant majoritairement sur Kai'Sa et Ezreal, mais il a prouvé à quel point il les maîtrisait. Il n'a été éliminé que 16 fois sur 19 parties, soit moins d'une élimination par partie en moyenne. Il a d'ailleurs terminé avec un KDA monstrueux de 60/16/69 (8,06). Et durant l'été, il a surclassé la majorité des autres pros en obtenant un KDA de 104/30/89 (6,43).

Origen a signé une star. Avec Upset sur la voie du bas, l'équipe voudra réitérer l'année prochaine certains de ses succès de 2019. Et le plus effrayant pour les autres équipes est que Upset n'a que 19 ans, il a donc tout le temps de s'améliorer encore.  

Rekkles (Fnatic)

Rekkles est le carry AD ayant connu le plus de succès en Europe

Rekkles est le carry AD ayant connu le plus de succès en Europe

Martin « Rekkles » Larsson est le carry AD ayant eu le plus de succès en Europe. Il a continué à montrer ses qualités et à dominer sur sa voie en 2019. Il fait déjà partie de la légende du LEC en ayant dépassé les 1500 éliminations (seuls deux autres joueurs ont réussi à passer la barre des 1000), et il aurait pu en obtenir encore plus s'il avait été assez âgé pour jouer quand les LCS EU ont commencé en 2013. Il a gagné quatre titres du LEC et a participé quatre fois au Mondial, terminant à la seconde place en 2018. Il peut également se vanter d'avoir réalisé huit pentakills durant sa carrière.

En 2019, Rekkles a dû s'adapter à une nouvelle manière de jouer carry AD afin de rester au niveau de Perkz et de G2 suite au changement de méta. Il y est parvenu durant le Split d'été, utilisant Karma et Garen pour détruire tout ce qu'il trouvait sur la voie du bas. Il a terminé avec un KDA de 60/25/148 (8,32), et Fnatic a validé son ticket pour le Mondial. L'équipe a réalisé un excellent parcours et notamment une phase de groupes inoubliable, avant de finalement tomber contre FPX en quarts de finale. Nous les retrouverons l'année prochaine, et Rekkles sera sans nul doute à nouveau en quête de gloire internationale.

Qui est votre choix de l'année sur la voie du bas ? Quel carry AD a le plus marqué le LEC selon vous ? Dites-le-nous ci-dessous !