Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
Guide de jeu

Junglers carnivores vs Junglers herbivores, que choisir ?

Sur League of Legends, la jungle est une faune diversifiée. Elle est partagée par différents champions, qui peuvent être séparés en deux catégories. Tout d'abord, il y a les junglers agressifs dits « carnivores », ce sont ceux qui choisissent d'enchaîner les ganks ou d'envahir le territoire adverse quitte à sacrifier certains de leurs camps. En face d'eux, les junglers « herbivores » représentent la force tranquille : ils ont moins d'impact en début de partie mais apportent beaucoup de dégâts ou d'utilitaire à leur équipe lorsque la partie se prolonge.

Qui sont les champions qui rentrent dans ces deux catégories ? Comment fonctionnent-ils ? Lesquels sont les plus efficaces ? Nous répondons à cette question dans ce nouveau « Face-à-face ».

 

Le choix de la sécurité


Les junglers herbivores sont généralement des champions qui sont plutôt faibles en début de partie, et pour lesquels il est donc risqué de croiser la route de leur vis-à-vis ou d'être impliqué dans une escarmouche. En conséquence, ils auront tendance à se contenter de farm leurs camps durant les premières minutes. Le niveau 6 est souvent le moment où ils peuvent commencer à être plus proactifs, grâce à leur ultime qui leur donne de meilleures opportunités de gank. Pour certains, ce sera plutôt la complétion de l'un de leurs objets principaux qui sera le moment clé et qui déverouillera tout leur potentiel, comme Maître Yi par exemple.

Junglers herbivores

Si leur impact est faible en début de partie, ces junglers ont toutefois l'avantage d'être constants. Puisqu'ils ne dépendent pas de la réussite de leurs ganks ou d'un effet boule de neige, ils offrent plus de sécurité aux joueurs qui sont garantis d'atteindre leur pic de puissance. Ce sont généralement des junglers qui deviennent meilleurs au fur et à mesure de la partie, grâce à leurs contrôles, leur rôle de tank, ou bien simplement leurs dégâts importants. Si certains de la liste ont juste besoin du niveau 6 pour commencer à jouer très agressivement (Rengar, Evelynn, Nocturne), les autres ne nécessitent pas énormément d'or pour trouver une utilité au sein de leur équipe.

La qualité la plus importante pour un joueur de jungler herbivore est sa prise de décision. S'il vaut mieux privilégier le farm en début de partie, il ne faut pas non plus ignorer totalement ses alliés, sous peine de les voir submergés par un ennemi plus agressif. Il est parfois nécessaire de sacrifier un peu d'expérience pour contrer un gank adverse, ou au moins le dissuader par sa présence. En outre, il y a toujours des moments de battement durant lesquels aucun camp n'est en vie, et il est alors possible d'assister ses coéquipiers.

Le manque de proactivité est toutefois la principale faiblesse de cette option défensive. Il est très difficile de revenir dans la partie en jouant Sejuani lorsque le Shaco adverse a déjà tué vos coéquipiers 4 fois avant que vous n'atteignez le niveau 6. Même si la montre joue en votre faveur puisque vous serez plus utile que lui en teamfight, la pente risque d'être difficile à remonter. Le faible impact durant le début de partie risque aussi d'affecter négativement le mental de vos alliés, qui auront le sentiment que vous n'essayez pas de les aider. Il faudra alors leur communiquer votre plan de jeu pour leur faire comprendre qu'il ne faut pas baisser les bras.

 

Grands risques pour grandes récompenses


Les junglers dits « carnivores » sont les plus agressifs, prêts à sacrifier leurs camps pour multiplier les ganks ou aller counter jungle leur adversaire. Bons duellistes, possédant beaucoup de mobilité ou d'excellents outils de contrôle, ces champions sont des prédateurs. S'ils risquent généralement d'être moins forts en fin de partie que leurs vis-à-vis herbivores, ils ont toutefois un potentiel de snowball bien plus important.

Junglers carnivores

La force principale des junglers carnivores est leur proactivité. Dès les niveaux 2 ou 3, ils peuvent généralement gank n'importe quelle voie selon les forces de leur équipe. Ceux qui ont beaucoup de dégâts profitent des alliés avec du contrôle, et vice versa, leur permettant de toujours trouver des opportunités. Outre leur capacité à aider leurs coéquipiers, ils peuvent également profiter de leur force en un contre un pour envahir le jungler adverse afin de le gêner ou le tuer. Bien entendu, il faut constamment peser le pour et le contre avant de tenter une option agressive. Même sur un de ces champions, un camp vaut parfois mieux qu'une tentative de gank qui n'a que très peu de chances d'aboutir.

Le potentiel de carry des junglers carnivores est très important. Généralement dépendants des mécaniques du joueur, des champions comme Lee Sin ou Kindred peuvent rapidement prendre le contrôle de la partie. Donnez leur quelques éliminations en début de partie, et ils pourront tuer n'importe quel ennemi qui fera l'erreur de croiser leur route. Une fois qu'ils ont pris de l'avance, il est souvent très facile pour eux de continuer de multiplier les interventions partout sur la carte afin de snowball jusqu'au Nexus adverse.

Il y a toutefois un revers à la médaille. S'ils sont redoutables lorsqu'ils ont de l'avance, les junglers carnivores sont très faibles lorsque leurs premières actions ont échoué et qu'ils ont pris du retard. Avec généralement peu d'utilitaire, il sera difficile pour eux de trouver un intérêt en teamfight ou lors des escarmouches en milieu et fin de partie, puisqu'ils auront bien moins d'or et d'expérience que les laners adverses.

 

Une question de style

 

De façon générale, dans un environnement peu coordonné comme les parties en solo ou en duo, le choix des junglers carnivores est le meilleur pour gagner. Ces derniers permettent d'avoir plus de contrôle sur l'issue de la partie puisqu'ils entrent en action dès les premières minutes de jeu, et peuvent porter leur équipe par eux-mêmes. Les champions proactifs demandent toutefois plus de maîtrise pour être pilotés correctement, puisque la moindre erreur mécanique peut suffir à saboter tout leur plan de début de partie.

A l'inverse, les junglers herbivores brillent lorsqu'ils sont entre les mains d'un fin stratège. Ce sont en majorité des champions qui bénéficient bien plus d'une prise de décision efficace que de combos bien rôdés. Ils requièrent une bonne connaissance des routes de jungle, et une capacité de lecture de la carte aguerrie pour traquer l'adversaire et être prêt à contrer ses tentatives de gank.

Le style de prédilection de chaque joueur devrait toujours dépendre de ses aptitudes. Certains apprécient d'étudier le jeu afin de le comprendre dans ses moindres détails, tandis que d'autres préfèrent passer des heures à s'entraîner afin de tout savoir sur leur champion de prédilection. Pour progresser, il faut être capable d'identifier ses forces et ses faiblesses afin de choisir les options les plus adaptées.

 

Comme toujours, nous sommes ravis de lire vos réponses, critiques, suggestions et propositions de sujets dans les commentaires.