Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
LCS

Lucian, le pistolero baladeur

Lors des matchs compétitifs, la pression est à son maximum et chaque équipe essaie de trouver, par le biais de son coach, le champion qui pourra faire pencher la balance en sa faveur. Qu’il s’agisse du champion imbattable du moment ou bien d’un pick atypique, le but premier est de remporter la partie. Et si un champion fort peu se contrer, il est plus difficile de faire de même avec un champion qui n’a rien à faire dans la composition. Ce sont donc sur ces apparitions que nous allons nous pencher, les picks exotiques des pros ! Nous vous rappelons que ces actions sont réalisées par des professionnels et ne doivent pas être reproduites à la maison.

Un tireur de qualité

Le panel de sorts de Lucian

Le panel de sorts de Lucian

Même s'il n’est pas le tireur le plus privilégié de la méta actuelle, Lucian occupe toujours une place de choix au sein des compositions d’équipe et ce dans toutes les ligues compétitives. Possédant un bon potentiel de duel et une faculté à éliminer les vagues de sbires non négligeable, le purificateur se trouve être une réponse viable dans la plupart des situations. Les objets dont il s’équipe lui permettent faire face à des champions bénéficiant de beaucoup d’armure tels que des toplaners ou des junglers. En effet, le Couperet Noir et la Lame du Roi Déchu sont des éléments centraux de l’équipement de Lucian. Le Couperet Noir réduisant l’armure de la cible et la Lame du Roi Déchu volant des points de vie à cette dite cible, il est aisé pour Lucian de mettre à mal ses adversaires pour peu que ceux-ci peinent à se mouvoir. De plus, le passif du Couperet Noir associé à son E – Poursuite inlassable permet à l’homme aux deux pistolets de se tirer de situations compliquées tout en restant menaçant pour le plus résistant des adversaires.

Le reste de l’équipement du carry AD dépend bien évidemment de la composition adverse même si l’invocateur qui le contrôle peut choisir d’acheter un Canon ultrarapide afin de pallier le manque de portée d’attaque de Lucian. Il peut aussi choisir une Marque du bourreau, afin de réduire les soins produits par l’équipe adverse et de rendre plus efficace le poke mis en place par sa propre équipe.

Mais au vue de la faiblesse toute relative des carrys AD, il n’est pas rare que les équipes privilégient des champions plus utilitaires afin de mettre en place de façon plus facile et plus efficace les combats d’équipe. C’est ainsi que malgré leur taux de victoire inférieur, Ashe, Varus et Jhin ont été plus choisis lors du segment de printemps en LCS ainsi qu’en LCK.

Le tueur de dieu

Il arrive que des carrys AD ne soient pas joués là où ils devraient l’être soit à cause d’un objet en particulier ou alors d’un champion adverse à contrer. Cela a été le cas avec Ezreal joué sur la voie du milieu lorsque son équipement était composé du Gantelet Givrant et de la Muramana. Et c’est aussi le cas avec Lucian qui a été révélé au grand public sur la voie du milieu de la meilleure manière qui soit, en battant SKT. C’est ainsi que Su "xiye" Han-Wei a choisi le champion lors de la confrontation Team WE contre SKT lors du MSI. Il fera donc tomber l’équipe de Lee "Faker" Sang-hyeok avec le score honorable de 8/1/7. Cette victoire a ouvert les portes de la voie du milieu pour le champion qui s’est démocratisé à ce poste. C’est ainsi que le purificateur a été joué en Europe, en Amérique ainsi qu’en Corée.

Si lorsqu’il est joué sur la voie du bas, Lucian est un tireur avec un kit adapté, une fois qu’il est transporté sur la voie du milieu il peut tout à fait se transformer en assassin orienté dégâts physiques et mettre à mal son adversaire. Le début de son équipement est sensiblement le même que lorsqu’il est joué sur la voie du bas : Couperet Noir et Lame du Roi Déchu. Pour le reste, puisque l’adversaire direct est souvent un mage, l’achat d’un Hexdrinker, voire de son évolution, la Gueule de Malmortius se fait naturellement et offre de la survie en plus au tireur qui est déjà bien renforcé par le Couperet Noir. Pour le reste, rien de bien exotique, une Lame d’Infini ou un Cimeterre Mercuriel pour compléter son arsenal.

Mais sélectionner un champion comme Lucian pour la voie du milieu est souvent à double tranchant. En effet, il dispose d’une capacité de nettoyage de vague inférieur à certains mages dont il prend la place et il n’est pas rare de voir des scores tels que 0/6/3 lorsque l’équipe est malmenée. En revanche, si il parvient à prendre l’avantage, l’effet boule de neige est important et pour décider de l’issue d’une partie à l’image de la performance réalisée par Fabian "Febiven" Diepstraten lors de la victoire de H2K face à UOL.

Le champion favori de Huni

Ceux qui suivent la compétition assidument doivent connaitre le Lucian top de l’actuel toplaner de SKT T1, Heo “Huni” Seung-hoon, qui avait été sélectionné lors du match de playoffs qui opposait Immortals à TSM. Malgré la défaite subie dans ce match, les ardeurs du joueur coréen n’ont pas été refroidies et le purificateur a fait son retour sur la voie du haut au cours du BO qui a opposé SKT à BBQ Olivers tandis qu’il était opposé à un Kennen AD. Et même si les statistiques de fin de match ne le montrent pas vraiment, il aura su prendre l’avantage sur Kim "Crazy" Jae-hee puisqu’il parviendra à gagner son duel juste après que le premier sang ait été versé. La victoire du match et du BO revenant finalement à l’équipe triple championne du monde. Kim "Ssumday" Chan-ho lui emboitera le pas peu de temps après en le jouant lors du match opposant Team Dignitas à FlyQuest avec un score nettement plus impressionnant de 7/1/8 et toujours face à un Kennen. Il se pourrait donc que Lucian soit la réponse au yordle ninja.

Est-ce qu’il gagne ?

Depuis sa sélection sur la voie du milieu lors du MSI, Lucian a été un total de 16 fois sur la voie du milieu et sur celle du haut. La seule ligue majeure où il est absent est la LPL alors que l’invocateur qui l’a ramené sur le devant de la scène en est originaire. Avec seulement 43.7% de taux de victoire, le purificateur ne parvient pas à se démarquer pour devenir indispensable dans les compositions et peut se retrouver vite handicapant pour l’équipe qui l’a choisi s'il ne parvient pas à faire la différence en début de partie.

Et vous, où jouez-vous le purificateur ?