Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
mondiaux

Mondial - Les demi-finales : Le best-of de Krok

Tout au long de ce Mondial 2019 de League of Legends, Martin "Krok" Berthelot revient sur les moments importants de chaque phase de la compétition. Place aujourd'hui aux demi-finales disputées ce week-end à Madrid.

A CHACUN SON STYLE

Dans ce Mondial, je suis ébahi par la diversité de stratégies employées : 

Protection d’un champion : Kayle, Kai’sa

Poke : Jayce, Ezreal

Abordage : Mordekaiser, Nautilus, Blitzcrank 

Teamfights : Ornn, Olaf, Yasuo

Ces 4 compositions ont été jouées dans les demi-finales, alors qu’on voyait souvent un même style se répéter dans les années précédentes. Ici, on retrouve plusieurs moyens stratégiques de l’emporter et le pouvoir du collectif apporte clairement un plus, puisque si IG brille par ses individualités, c’est bel et bien FunPlus Phoenix qui gagne le match à 5 avec des joueurs sur la même longueur d’onde.

 
funplus vs ig

LA TRISTESSE D'UN HOMME

Coach Kim “KkOma” Jeong-gyun en larmes est une image qui me restera malgré la victoire de G2. Mon chauvinisme s’arrête un instant pour partager le désarroi d’une super équipe, triple championne du monde, défaite à 2 reprises en BO5 par la fusée européenne G2. Si KkOma semble vouloir porter seul  l’entière responsabilité de cette défaite, ils sont pour moi tombés sur plus forts qu’eux. Kim ”Clid” Tae-min, Park “Teddy” Jin-seong et Lee “Effort” Sang-ho, 20 ans de moyenne, sont encore en formation et Cho “Mata" Se-hyeong n’aura pas suffit à insuffler le pouvoir du Bae “Bengi” Seong-woong d'antan.

L'EUROPE, LES FAVORIS DE LA FINALE

L’année dernière en Corée du Sud, l’Europe avait déjà eu sa chance face à la Chine mais Fnatic a lourdement trébuché face à Invictus Gaming. Cette année, G2 arrive avec bien d’autres ambitions et peut compter sur un public chaud comme la braise. Si FunPlus Phoenix semble jouer pour le collectif et reprend le flambeau chinois, la performance exceptionnelle de G2 face à SKT, à la fois dans les drafts, le split et la gestion des objectifs semble mettre l’équipe des Samouraïs au dessus du lot. Pour moi, il n’y a qu’une seule question qui se pose : une fois qu’on gagne face à SKT, est-on capable de réitérer l’exploit face à un opposant en tous points différents. Réponse dimanche midi.

En attendant, vous pouvez retrouver Krok sur Twitter