Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
mondiaux

Mondial - Les Groupes : Le best-of de Krok

Tout au long de ce Mondial 2019 de League of Legends, Martin "Krok" Berthelot reviendra sur les moments importants de chaque phase de la compétition. Après la phase de qualifications, place aux temps forts de la phase de groupes.

TARZAN, LE ROI DE LA JUNGLE

Durant cette phrase de groupes, j’étais un peu anxieux vis à vis de Griffin, récents sur la scène League of Legends. Impériaux sur la saison régulière mais peu capables face à SKT lors des phases finales des LCK, je me demandais s’ils pourraient transformer leurs exploits locaux en prestation explosive à l’international. Eh bien la réponse est OUI, et Lee “Tarzan” Seung-yong a tout dégommé ! Kick sur kick avec Lee Sin, Premier Sang et grosse performance sur sa Qiyana, sa Elise a régalé. Honnêtement, je pensais pas qu’il pourrait être si fort. C’est l’une de mes révélations avec Andrei “Xerxe” Dragomir, Kim “Canyon” Geon-bu et Gao “Tian” Tian-Liang (tiens, que des junglers :D)

L'EMOTION : CASTERS DE LA LMS

Durant la phase de groupes, j’ai été particulièrement touché par les commentateurs de LMS, en larmes après la défaite de leur favori. Ma première émotion, c’est évidemment de la peine pour eux, et je sais que c’est dur de se contenir quand on voit son équipe perdre dans les matchs clés. Mais j’ai également pu ressentir de la satisfaction parce qu'au delà des pleurs j'y vois du dévouement. Il y a un coté très beau et pur de la part de ce duo, l’un réconfortant l’autre, après la défaite de la JTeam. Je me suis revu exploser de joie après la victoire de Splyce et à l’autre bout du monde, des casters s'effondrent. Dure loi du sport ! 

L'ACTION : UN PIEGE SIGNE ROYAL

Les Royal Never Give Up retrouvent les Fnatic pour un match qui peut sceller leur destin. La composition Fnatic s’axe autour de la Kayle de Tim “Nemesis” Lipovšek, avec une Morgana, un Shen et un Blitz pour couvrir ses arrières. Mais Royal a un plan, à base de Gnar plus Portail transdimensionnel du Ryze. A 28 minutes de jeu, alors que les 2 équipes sont à égalité et tournent autour du Baron Nashor, Li “Xiaohu” Yuan-Hao catapulte le Gnar derrière les lignes Fnatic et coupe en deux la composition des Européens. Après avoir réglé son compte au Blitzcrank, Karsa et Xie “Langx” Zhen-Ying (le Gnar) temporisent le combat pour ne pas laisser le temps à la Kayle de Nemesis de faire des dégâts. Xiaohu rentre dans la mélée et cogne Nemesis, obligé de battre en retraite avec son ultime et celui du Shen. La suite, c’est 3 morts côté Fnatic et tous les RNG qui prennent le Baron Nashor. Ce que je retiens, outre la magnifique ouverture à l’ultime de Ryze, c’est la gestion parfaite du teamfight chinois. Mais il y aura un match retour !

 

J’ai évidemment pas le temps de vous parler de toutes les matchs mais on retiendra également que les trois équipes américaines s'arrêtent là et que l’Europe a réussi à placer ses 3 équipes en quart de finale. Je suis très fier que les copains Hadrien “Duke” Forestier et Louis-Victor “Mephisto” Legendre continuent leurs épopées ! J’ai hâte de voir les quarts de finale (ndlr : en attendant, vous pouvez retrouver Krok sur Twitter).