Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
mondiaux

Mondial - Les quarts de finale : Le best-of de Krok

Tout au long de ce Mondial 2019 de League of Legends, Martin "Krok" Berthelot revient sur les moments importants de chaque phase de la compétition. Place aujourd'hui aux quarts de finale disputés ce week-end à Madrid.

LA CHINE CORRIGE FNATIC ET GRIFFIN

S'il y avait une histoire à retenir de ces quarts de finale, ce serait d’abord le retour en force des équipes chinoises. FunPlus Phoenix, mené par Gao “Tian” Tian-Liang et Kim “Doinb” Tae-sang, sort les Fnatic en 4 matchs et on sent que l'équipe peut encore faire mieux. Si Fnatic n'a pas trouvé la bonne formule cette année, FunPlus rassure après une première semaine en poule plutôt mitigée et un groupe réputé faible en comparaison des groupes A et C. Coté Invictus Gaming, pas de quartier pour les Griffin qui n’ont pas remporté de BO5 depuis le début d’année ! Si on les a sentis mieux qu’en phase de poule, c’est Kang “TheShy” Seung-lok qui m’a clairement impressionné. Mécaniquement irréprochable, il continue d’absorber la pression pour son équipe tout en ayant des échanges positifs sur sa voie du haut. Il me surprend à chaque fois un peu plus en prenant beaucoup de risques, mais la récompense, c’est souvent une tourelle et ses plaques pour lui tout seul.

funplus win

Doinb & Tian, satisfaits

RYZE, RYZE, RYZE

Non, ce n’est pas le refrain de la chanson du Mondial de l’année passée, c’est le champion qui fait trembler une nouvelle fois la planète compétitive de League of Legends. Maîtrisé à la perfection par les solo-laners coréens, le mage renégat semble adapté à toute les situations : il pousse les vagues comme personne dès son premier rappel (5 minutes de jeu), il peut jouer à l’autre bout de la carte tout étant disponible pour ses coéquipiers avec le portrait transdimensionnel et sa téléportation, et les objets qu’il s’offre au magasin lui permettent d’être très résistant et très mobile (coucou Gloire du Juste). 7 victoires pour 9 rencontres en quarts de finale, c’est définitivement un champion à avoir à ses côtés pour gagner.

PERKZ, UNE STABILITE A TOUTE EPREUVE

L’homme le plus en forme de ce Mondial, c’est surement lui, Luka “Perkz” Perković ! Très agressif sur sa Xayah, toujours à l’aise sur Orianna, il crucifie les espoirs des Damwon avec sa Kai’Sa. Il incarne pour moi la stabilité, la performance et l’ingéniosité. La statistique qui parle pour lui dans son match face à Damwon, c’est les 28% des dégâts pour son équipe en moyenne. il reste la force tranquille, à qui on donne les ressources et l’expérience en début de partie.

A l’image de ce début de partie. Perkz et Mikyx tiennent bon face à l'assaut du Lee Sin et de la ligne du bas Damwon. Vu le peu d’erreurs du carry croate, il est de taille à affronter les SK Telecom !

A la semaine prochaine ! Et comme d'habitude, en attendant, vous pouvez retrouver Krok sur Twitter.