Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
SAV qui peut

Mordekaiser, solide comme l’acier

Chaque semaine dans le SAV qui peut, nous décryptons un élément de jeu ou autour du jeu. Après Singed, nous parlons cette fois encore d’un champion qui sème la terreur sur le ladder et en compétition, Mordekaiser.

Alors qu’il avait disparu de la circulation en compétition depuis la saison 5, Mordekaiser est récemment revenu sur le devant de la scène, en particulier au sein de la ligue coréenne où il avoisine les 20% de présence. En parallèle, il a un taux de victoire de plus de 52% lorsqu’il est joué sur la botlane, loin devant la majorité des tireurs classiques.

 
morde 1

Il a notamment la particularité d’être à la fois efficace contre les ADC standards, mais également contre les mages et les combattants qui sont de plus en plus populaires sur la voie du bas. Pourquoi le Maître du métal est-il de retour dans la méta, et comment faut-il jouer contre ? Le SAV est là pour répondre à ces questions.

LE MAITRE DES DRAGONS

Avec les nerfs des tireurs en début de partie présents dans le patch 8.11, il est devenu difficile pour eux de harceler suffisamment Mordekaiser avec leur portée. En effet, avec le bouclier de son passif, la rune Gardien, et les soins importants d’Enfant du Chaos (Z) et du Bouclier Relique, il peut résister au poke incessant. En parallèle, les champions qui doivent le combattre au corps à corps sont désavantagés contre le Maître du métal, car sa principale faiblesse est précisément son manque de mobilité qui lui rend l’accès au corps à corps difficile. Lorsqu’il parvient à utiliser tous ses sorts, il est absolument dévastateur, notamment grâce aux 3 attaques de son Morgenstern (A).

 

Le combattant des Îles Obscures bénéficie également d’une formidable capacité à tuer rapidement les vagues de sbires grâce à ses sorts de zone, et il profite également d’un bonus d’expérience en 2v2. Ces deux atouts combinés lui garantissent de pouvoir décaler en premier et donc de contrôler la rivière et le dragon. Lorsqu’il arrive à abattre ce dernier, il en fait son compagnon, ce qui lui permet généralement d’enchaîner sur une tour, voire un Baron Nashor en fin de partie.

morde 2

En compétition, un Dragon pour Mordekaiser permet presque toujours de prendre un deuxième objectif derrière.

Enfin, l’ultime de Mordekaiser est une force à ne pas négliger. Contre une équipe qui manque de cohésion, comme en parties classées, il permet d’attraper un joueur isolé et de créer une situation de 6 contre 4. Dans un match professionnel, il sera également plus facile pour les joueurs de se coordonner pour tuer la cible rapidement lorsqu’elle est affectée par le Purgatoire (R).

 

DES FAIBLESSES EXPLOITABLES

Mordekaiser est le roi du début de partie, avec un des meilleurs taux de victoire sur la botlane lorsque la partie se termine avant 25 minutes, mais il devient de moins en moins utile lorsque celle-ci s’allonge. Sur la durée, un tireur ou un mage sera probablement plus utile pour détruire des tours ou pour les combats d’équipe.

 
morde 3

Le taux de victoire par durée de la partie. Si vous jouez contre Mordekaiser, essayez de gagner du temps jusqu’au stade où son efficacité va descendre en flèche. (Source : op.gg)

Sa principale faiblesse est sa difficulté à aller au corps à corps pour déchaîner son plein potentiel. En effet, le Maître du Métal n’a aucune forme de réelle mobilité, bien qu’il puisse recourir à ce problème avec la rune Manteau nuageux. Il peut également s’allier à un support initiateur comme Ornn, Thresh, Blitzcrank ou encore Alistar, ce qui lui donne le temps de rattraper ses adversaires. Si ce manque de mobilité rend sa capacité à combattre en équipe délicate, elle le rend également vulnérable à la pression du jungler. Ce dernier peut ainsi l’attaquer à répétition, d’autant que Mordekaiser sera souvent avancé sur sa voie. Il sera ainsi possible de le tuer, et surtout de prendre le Dragon avant que son équipe n’y parvienne, volant ainsi l’opportunité au Revenant de fer de prendre le contrôle de cet objectif.

 

Bien qu’il soit sous-représenté en compétition, notamment en LCS EU et NA, par rapport à ses performances en parties classées, Mordekaiser est à l’heure actuelle un champion complet et polyvalent. Cette polyvalence lui permet de prendre le dessus sur la majorité des champions de la voie du bas, qu’ils soient des tireurs, des combattants ou bien des mages.


De plus, il bénéficie grandement de la méta actuelle où les parties sont relativement courtes.Tant que la majorité des AD carrys traditionnels restera aussi faible en début de partie et ne pourra pas abuser de son manque de portée et de mobilité durant la phase de lane, le Maître du métal devrait rester un personnage solide comme l’acier.

Les précédents SAV qui peut :

Et comme d'habitude, n'hésitez pas à nous soumettre dans les commentaires des sujets de SAV qui peut, nous essaierons d'y répondre dans les plus brefs délais !