Jump to Main ContentJump to Primary Navigation
Mysterious Monkeys
LCS

Mysterious Monkeys, premiers pas en LCS

Si les Ninjas in Pyjamas font leur grand retour sur la scène européenne des LCS, ce ne sont pas les seuls nouveaux venus de ce segment d’été. En effet, Mysterious Monkeys, structure allemande a récemment acquis la place de Misfits Academy afin d’accéder à la compétition européenne.

L’accession en LCS

 l’origine, Mysterious Monkeys est une équipe du circuit challenger allemand. En effet, ils participent originellement à l’ESL Meisterschaft qui est l’équivalent du Challenge France par chez nous. La structure y a fait ses premiers pas en 2015 et remporte la compétition malgré sa jeunesse et son statut d’outsider. C’est donc après un bref passage du futur midlaner des Unicorns of Love, Fabian « Exileh » Schubert que l’équipe gagne le droit de jouer les phasses de qualification pour le segment de printemps 2016 des Challenger Series. Ils ne parviendront pas à se qualifier et devront attendre jusqu’à cette année pour de nouveau se qualifier pour les qualifications du segment d’été. Où l’équipe échouera encore une fois à se qualifier, finissant troisième de son groupe sous les couleurs de Euronics Gaming.

Si les joueurs ont été transférés et portaient le maillot Euronics Gaming, c’était à cause de la règle sur les structures sœurs mise en place en début de segment. Cette règle interdit la présence de deux équipes de la même structure en Challenger Series ainsi qu’en LCS. C’est suite à cette règle que les places sécurisées pour Fnatic Academy et Misfits Academy ont été respectivement cédées à NiP et à Mysterious Monkeys.

Mysterious Monkeys a donc acheté sa place en LCS, mais contrairement à NiP, les dirigeants de la structure ont décidé de conserver la quasi-totalité de l’équipe qui avait su accéder à la prestigieuse compétition européenne. Cette équipe jouait précédemment sous les couleurs de Misfits Academy et a terminé en place quatrième de la saison régulière, sécurisant l’accès aux playoffs. Ils seront alors opposés à Schalke 04 qui s’inclinera sur le score de 3 à 1, créant la surprise puisque l’écurie allemande était donnée largement gagnante suite à ses performances lors de la saison régulière.

Mais arriver dans la cour des grands n’est pas chose aisée et l’équipe avait déjà du mal lors de la saison régulière. Mysterious Monkeys a peu de chances d’arriver en haut du tableau et devra sans doutes jouer pour garder sa place en LCS face à son rival le plus probable, l’équipe française de Vitality emmenée par le charismatique coach Jakob « YamatoCannon » Mebdi.

L’abeille contre le singe

Mysterious Monkeys a terminé 4ème de sa poule lors de la saison régulière de Challenger Series, se qualifiant de peu pour les playoffs puis les LCS. Quant à Vitality, ils ont souffert pendant le segment de printemps, terminant juste devant l’équipe espagnole de Origen. Ils ont cependant l’habitude de la scène et de la pression apportée par le feu des projecteurs. Tandis que les joueurs de Mysterious Monkeys n’ont aucune expérience à un tel niveau et leur seule expérience sur la scène des LCS se résume aux playoffs qui se sont joués à huis clos.

La rencontre était programmée pour le début de la troisième semaine du segment d’été, les équipes ayant déjà affronté respectivement 2 et 3 équipes. Affrontements qui se sont tous soldés par des défaites, les BO étant perdus 2-0 à chaque fois. Cette rencontre était donc un match déjà décisif pour les deux équipes et peut donner une indication sur le déroulement de la suite du segment.

Le début de la rencontre a été en faveur de Mysterious Monkeys, l’équipe parvenant à récupérer le premier sang et ainsi lancer l’effet boule de neige sur Kled, afin de faciliter le split push de ce dernier. Mais la partie leur a échappé et le vol du Nashor par Charly « Djoko » Guillard a permis à Vitality de rattraper leur retard et de remporter la victoire de la première partie dans la foulée. La première partie sera conclue en 28 minutes avec un bénéfice offert par le Baron Nashor de plus de 6000 pièces d'or. La seconde partie a commencé par le même schéma, récupérant ainsi le premier sang, la première tour et l’avantage en or, Mysterious Monkeys semblaient pouvoir remporter la partie et ainsi forcer une troisième partie dans cette rencontre déjà couperet. Mais l’expérience de l’écurie française aura raison de la fougue des nouveaux arrivés en LCS et les rotations de l’équipe Vitality leur permettront de reprendre l’avantage en se focalisant sur les objectifs. Le break sera définitivement fait à la 30ème minute lorsque Vitality parviendra à tuer 4 joueurs et ensuite récupérer le baron Nashor. La partie se conclut 5 minutes plus tard par la victoire de Vitality qui remporte cette confrontation.

Du changement dans l’air

Au bout de 3 semaines de compétition, Mysterious Monkeys est donc à 0-4 pour un total de 8 parties concédées, ce qui les place en dernière position du groupe B. Si le segment n’en n’est qu’à ses débuts, les difficultés sont déjà visibles et il n’aura pas fallu attendre plus longtemps pour que les dirigeants de la structure ne prennent une décision. C’est ainsi que Léon « Lamabear » Krüger et Park « Jisu » Jin-cheol ont été remerciés et que leurs anciens adversaires, Maurice « Amazing » Stückenschneider et Mateusz « Kikis » Szkudlarek prennent leurs places respectives. Les deux joueurs étaient sans équipe après la qualification de Fnatic Academy en LCS et la décision de NiP de ne pas les garder dans l’équipe participant au segment d’été. Les deux comparses ayant déjà participé aux LCS, ils pourraient apporter leur expertise et leur expérience à leurs coéquipiers et ainsi remettre le navire à flots.

Lamabear est l'un des premiers à quitter la structure

Lamabear est l'un des premiers à quitter la structure

Mysterious Monkeys a besoin de souder son équipe et de trouver une dynamique afin de remonter des tréfonds du classement. Le niveau présent en LCS est plus relevé que celui présent en Challenger Series et il faut l’expertise des deux anciens joueurs Fnatic afin de permettre aux singes rouges d’échapper à la relégation qui semble se profiler.

Pensez-vous que Kikis et Amazing peuvent emmener Mysterious Monkeys sur le chemin de la victoire ?